Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Sep

Des chiffres, manipulations d'Etat ou quand le bouclier fiscal ne "protège" que ceux qui n'en ont nul besoin !

Publié par Circé  - Catégories :  #Non-acceptation, Révolte et Politique

 

Chiffres lapidaires aujourd'hui et qui parlent d'eux-mêmes :


- 950 euros : seuil du montant de la pauvreté en France en...2008 !, 2010 pas encore de résultats et pour cause,


- 1 français sur 7 en dessous du seuil de pauvreté,


- 8 000 000 de familles en dessous de ce seuil de pauvreté,


- Un tiers sont des familles mono-parentales, dont plus de 85% ont des femmes comme chef de famille,


- 1 femme seule sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté,


- 708,95 euros : montant minimum vieillesse. Deux "bénéficiaires" sur 3 de ce revenu minimum de vieillesse sont des femmes,


- 711,95 euros : montant maximum de l'allocation adulte handicapé,


mais...changement du mode de calcul en cours, donc...moins de "bénéficiaires" et baisse du montant de cette AAH !


- Surtaxation en prévision des offices HLM qui seront répercutés sur les locataires, qui sont les locataires ?


- Baisses une nouvelle fois des remboursements de médicaments, hausse du forfait hospitalier.


Pourtant l'Etat reconnaît que ce ne sont pas les dépenses santé qui ont augmenté mais bien les rentrées d'argent dans les caisses de la sécurité sociale qui ne sont plus à hauteur : serait-ce de façon détournée enfin une reconnaissance de l'Etat de sa mauvaise politique d'exonération des charges sociales en direction des entreprises ? Que la baisse des salaires par non revalorisation, développement de l'emploi précaire et par conséquent hausse du chômage seraient aussi responsables de cet état de fait ?


- Taxation des mutuelles santé en prévision (TCA taxe conventions des assurances ).


Pourtant la mise en oeuvre de la loi Douste-Blazy de 2003, qui faisait obligation aux mutuelles de ne pas prendre en compte le remboursement de 1 euro de participation forfaitaire sur les consultations mais également sur les actes médicaux, instaurait le parcours de soins etc...etc..., puis plus tard l'instauration des franchises médicales avec même obligation de ne pas les rembourser sous peine de taxation, les en exonérait.


Les assurés ont joué "le jeu", contraints et forcés et à leur détriment, mais ils sont encore une fois les dindons de la farce ! Dinde anorexique dorénavant !


Qui va payer ces deux dernières mesures à votre avis ? les mêmes !

Dans le loiret, 17% d'assurés sociaux n'ont pas de complémentaire santé ( chiffres CRAM Loiret ). Nombre de familles vont croiser les doigts, avoir la pensée "positive" ou faire appel méthode Coué pour ne pas être malade, ne pas avoir d'accidents...C'est cela la solidarité ?


Pour d'autres, pas de problèmes :


- En 2009, quelques plus de 16 000 personnes ont reçu un remboursement du Trésor Public au titre du bouclier fiscal, dont les 30 millions d'euros de ristourne à une certaine Liliane...


En moyenne pour 63% de ces contribuables, un chèque dérisoire de plus de 35 000 euros...


Tous ces chiffres sont des chiffres 2008 ( hormis les chiffres ISF ).


Ils ne prennent donc pas en compte les ravages de la crise financière, dont les banques et les financiers se sont fort bien relevés avec l'argent de qui au fait ?

Eux ont renoué depuis belle lurette avec les profits faramineux au détriment de qui, devinez ?


Ceux qui ne pourront jamais boursicoter, vous, moi, ceux qui sont en dessous de ce seuil de pauvreté, plus tous ceux qui sont tirés vers le bas, la majorité de la population française quoi...


Ils jouent à la roulette russe avec nos vies. Et nous , On fait quoi maintenant ?

Commenter cet article

Marie Noelle LUVIN 18/10/2010 17:21



merci de m'avoir répondu, malgré mon hors sujet manifeste.


j'ai bien lu que vous teniez à préciser que certaines femmes aussi profitent des situations au détriment de certains hommes.


moi, je ne vous écrivais qu'au nom des femmes.


je vous transmets cette vidéo pour votre information, toujours au nom des femmes prises dans un terrible étau judiciaire.



http://www.dailymotion.com/video/xf4y3o_comment-museler-les-victimes-d-ince_news



Marie Noelle LUVIN 18/10/2010 14:37



Bonjour, Je viens de découvrir votre blog.


Je souhaiterais que les femmes prennent consciences du danger actuelles pour toutes celles comme moi, qui se retrouvent en instance de divorce.


Nous sommes toutes encouragées a quitter les violences physiques ou morales dans les couples. Tout ceci a grand renfort de publicité destinées à la bonne conscience de la société.


Cependant dans les faits, nous nous retrouvons face à des Tribunaux convertis au Syndrôme de l'Aliénation Parentale, à la joyeuse mise en place des Gardes Alternées. Tout ceci utilisé par les Ex
et approuvés par la justice en dehors de notre devoir de mères de protéger nos enfants.


Combien de fois pouvez-vous entendre ou lire dans les journaux "encore un drame de la séparation" ? Comme si le drame n'avait pas été la raison première de la séparation !


Chaque femme actuellement en procédure judiciaire court le risque d'être considérée comme hystérique et donc niée au nom d'un modèle idéal que la justice et la société veut nous rentrer dans le
crâne.


Il n'est par rare que des mères ayant subit la violence ainsi que leurs enfants, se voient déboutées de la garde de leurs enfants, où sont contraintes à accepter une Garde Alternée prolongeant
une violence légitimée par les Tribunaux.


Garde Alternée dans la pratique ça veut dire : impossibilité pour la mère de déménager trop loin de son ex sous peine de perdre la garde.


Bien des fois je me retiens de taguer sous les affiches destinées à informer de l'existance de femmes violentés, où l'on peut lire "devrait-elle se taire ?"


Je n'ai qu'une envie c'est de rajouter "malheureusement oui, pour le moment en attendant que la justice revienne à la raison !"


Merci de m'avoir lu au nom de toutes celles qui sont dans un labirynthe judiciaire.



Circé 18/10/2010 14:55



Marie-Noëlle :


Ce que vous décrivez, je le connais fort bien. Tout comme vous, je l'ai vécu. Il faut maintenant faire évoluer les choses, et je sais combien cela est difficile, car effectivement il n'y a pas
grande écoute au niveau des tribunaux, des juges surchargés et pas toujours formés à cette problématique.


Oui, il y a des cas où la garde alternée n'est pas la solution légitime, oui, il y a des cas où les pères ( certaines mères aussi, il faut le dire ! ) ne devraient pas voir leurs enfants en
dehors d'une structure qui permettrait ainsi de mettre de la distance . Oui les enfants deviennent l'enjeu pour de nombreux parents de règlements de compte odieux, oui, j'ai été l'une de celles
qui en a été victimes, mais à la limite peu importe !


Les premières victimes arrivées à ce stade-là, ce sont les enfants !


L'un de mes fils en a payé le prix fort à la place de son père, tandis que mes autres enfants continuent à payer autrement dans leur vie de tous les jours. Mais si la justice avait donné un
signal fort le moment voulu, sans doute aurait-il compris que la loi était la même pour tout le monde. Il n'empêche, le véritable responsable s'en est encore sorti avec les honneurs....



EvaNaissance 11/10/2010 17:19



En effet un "jeu" qui provoque la mort, qui nous rend la Vie de moins en moins viable.


Quelle Vie au fur et à mesure de tous ces couperets qui tombent ?


cordialement -



Circé 11/10/2010 17:21



EvaNaissance :


Chaque jour, au moment où la radio se met en route, je me demande quelle est ineptie que l'on va nous annoncer et nous tirer encore plus vers le bas.



Le Vilain Petit Canard du 66 01/10/2010 12:41



Ils jouent à la roulette russe, la seule solution serait de leur piquer le revolver ?



Circé 01/10/2010 13:20



VLPC66 : Oui ...et de leur mettre à la place des balles à idées, au lieu des idées à deux balles qu'ils se traînent volontairement pour mettre à mort tous nos acquis sociaux, notre société basée
sur la solidarité.


Elles leur mettraient peut-être un de plomb dans la cervelle. Mais j'oubliais qu'ils n'ont qu'or et ISF en tête ou comment en amasser encore plus au détriment du plus grand nombre, vous, moi,
nous...


Et de nous asséner qu'ils ne peuvent faire autrement, les pauvres...de nous !



mutuelle 30/09/2010 15:15



Espérons que ça va changer !



Circé 30/09/2010 15:25



Oui, mais pas seulement espérons, Résistons et Luttons pour que cela change !



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "