Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Margotte au Georges. (XII)

" J'ai soif" était un vagabond. C'était u n marginal refusant d'être enfermé entre les quatre murs d'une maison ou d'avoir d'autre ciel de lit que le manteau étoilé de la nuit. Il connaissait le nom de toutes les étoiles, de toutes les constellations....

Lire la suite

La Margotte au Georges. (XI)

Anxieux, Georges attendait Louise. Il avait eu bien du mal à remettre sa pie au poulailler. Après le remue-ménage qu'elle venait de provoquer du côté de chez Mme Germaine, Margotte était énervée et en signe de protestation lui avait violemment picorer...

Lire la suite

La Margotte au Georges. (X)

Madame Germaine, sortait de la buanderie les bras chargés du lourd chaudron en cuivre et se dirigeait vers la table sous les pommiers. Elle y déposa la lourde casserole à côté des pots en verre, sur une rondelle de bois qui lui servait de dessous de plat....

Lire la suite

La Margotte au Georges. (IX)

La porte du poulailler était restée entrouverte. Sur les six gallinacées qu'il comptait, deux s'en étaient déjà échappées et au potager, se délectaient avec gourmandise de belles salades que Louise s'apprêtait à cueillir. Surprise et agacée, elle les...

Lire la suite

La Margotte au Georges. (VIII)

Il fut décidé, après le mauvais tour que venait de jouer Margotte à Mme Gudule, que la pie resterait dorénavant au poulailler. Et cela tant que Georges ne serait pas présent. Il avait la permission de la sortir, mais était devenu en contrepartie, le garant...

Lire la suite

La Margotte au Georges. (VII)

Madame Gudule à 75 ans passés, continuait à faire son potager, malgré les vicissitudes de l'âge et ses conséquences. Elle était moins alerte, et avait dorénavant bien des difficultés à se baisser. Mais qu'importait, tant qu'elle le pourrait, elle continuerait...

Lire la suite

La Margotte au Georges. (VI)

Margotte commençait à s'ébrouer sous le pull de Georges. Elle avait été calme et silencieuse depuis la fin de classe mouvementée qu'elle avait provoquée, mais le temps commençait à lui peser, ainsi enfermée. Ses jacassements nerveux qui montaient en puissance...

Lire la suite

La Margotte au Georges. (V)

Georges inspira un grand coup, et prit son air le plus décidé pour pénétrer dans le vestibule de la maison familiale. C'était en son centre, une vieille batisse à étage, au sol pavé de carreaux de terre cuite rouge disjoints, à laquelle avaient été rajoutées...

Lire la suite

La Margotte au Georges. (IV)

Georges flânait, soucieux, sur le chemin de retour. Margotte était blottie tout contre lui, bien à l'abri sous son pull. Elle ne tremblait plus. Elle émettait bien de temps en temps quelques doux jasements interrogatifs, mais ne bougeait pas. L'esclandre...

Lire la suite
1 2 3 > >>

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "