Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Oct

En mémoire d'une fleur de bitume anonyme, fauchée en un dimanche d'octobre sans qu'hommage ne lui soit rendu !

Publié par Circé  - Catégories :  #Non-acceptation, Révolte et Politique

Elle est morte cette nuit, la fleur de bitume.
Sur les trottoirs de Nice.
 
Les trottoirs, il faut dire qu'elle les connaissait.
Bien, trop bien même, à force de les arpenter, d'y déambuler.
C'est là qu'elle y attendait le client, chaland, répondant en souriant aux apostrophes obscènes de la pratique :
- " Eh, c'est combien la pipe " ou autres questions lubriques sur ses passes tarifées...
 
Car c'était son "métier", le plus vieux du monde prétendent nombre de margoulins turlupins. Elle était pute, et c'est encore là cette nuit, que la jeune vigie égérie des vices et turpitudes de mâles aux " irrépressibles besoins" se tenait : à  son poste, sa place, son coin de trottoir, sa tranche de macadam.

De la nuit elle en connaissait sans aucun doute les dangers.
Objet sans respect de clients interlopes utilisant sa bouche, son sexe ou son cul pour éjaculer leur misérable semence et/ou leur fielleuse et perverse colère.
 
C'était ce qu'elle faisait encore cette nuit, à Nice : elle tapinait.
 
Sans état d'âme (?), elle prenait les billets qu'on lui tendait en échange d'une partie de son corps qu'elle offrait aux mains et bas-ventre de prétendus clients...Le long d'un mur, sur une banquette de voiture.... Une capote, un mouchoir et de nouveau le trottoir.
 
En une autre vie, ils auraient pu être ses père, frère, ami, amant, mais elle n'en voulait rien savoir. Ceux-là la reconnaissaient-ils en tant qu'être humain, femme, faite de chair et de sang ?
 
Qui le sait ? Même pas moi.
 
Cette nuit, la douceur avait envahi la baie des Anges et le clapotis de la Méditerranée berçait le sommeil des NiçoisEs endormies, à l'heure des honnêtes gens, comme il se doit.
 
Qu'importe si Atropos s'apprêtait à couper le fil d'une jeune vie, patiemment tiré et tissé jusqu'alors par ses soeurs Clotho et Lachésis. Elle allait mourir la jeune pute. Les Parques avaient scellé son destin.Les hommes l'effaceraient encore plus vite de la surface de la terre et de leur mémoire.

Une automobile aux allures de taureau furieux, a surgi d'une rue, traversant en une course folle le carrefour, non loin de l'endroit où elle exerçait ses talents de michetonneuse.
 
Déchirant l'asphalte, le véhicule en a heurté un autre. Celui de forces dites de l'ordre qui croisait par là, projetant celui-ci en une terrible et létale trajectoire qui a fauché les pas et la vie de la jeune prostituée.
 
Informations de ce jour que je vous laisse le soin de lire ICI ou encore d'écouter là.
 
 
 
Le maire UMP de la ville de Nice, Christian Estrosi s'y fait l'ardent  défenseur des forces de l'ordre, autrement dit des agents de police blessés lors de cet accident, en y pourfendant les comportements inqualifiables dont ils ont été les victimes.
 
Et l'édile en colère, de se rendre avec empressement au chevet des accidentés afin de leur rendre hommage.
 
Le nom de la fille de joie n'a pas eu, lui, l'insigne honneur d'être même cité ou prononcé. Elle n'en avait pas, tout comme elle n'avait ni vie, ni visage, seulement une bouche, un sexe, un cul.
 
Son corps est bien caché au fond d'un tiroir de la morgue de Nice.

Du côté du communiqué de l'agence de presse ou de la radio publique ? Pas mieux.
 
Mais quoi ? Pour la mort d'une jeune prostituée, doit-on vraiment s'en inquiéter, s'épouvanter, s'en offusquer et pour tout dire la regretter ?

Elle n'était rien...
 
Juste un objet qui sera à n'en pas douter remplacé dès ce soir par un autre objet. Victime de violences, mais sous-être humainE dont il ne convient pas de rendre hommage à sa mémoire.
 
Alors ma soeur, ma fille, ma mère, mon amie, en cet instant c'est vers toi que vont mes pensées :
- " Repose en paix ...
 
 
065
Commenter cet article

kakashi 17/11/2012 23:22


Pas mieux. Sublime.

Circé 18/11/2012 08:23



Kakashi :


 


Merci, elle aussi "le valait bien "...



Mary Blue 24/10/2012 00:23


Bonsoir Circé, 


 j'ai entendu l'info  et le mépris dans lequel on a tenu la mort de cette jeune femme


 ton billet lui rend un bel hommage,  mérité ,


une pensée pour elle ...Mary  

Circé 24/10/2012 00:51



Mary Blue,


Ce matin dans l'émission de France Inter le courrier des auditeurs, cette problématique de la présentation des informations a été traitée, notamment justement l'info concernant l'accident de
voiture et la mort de cette jeune femme .


Encore que, quand je dis annonce, je ne dis rien tant cela me semble irrespectueux.


France inter a reconnu que l'information avait été fort mal traitée (maltraitée) et donnait raison aux nombreu-ses audit-rices-eurs qui ont protesté.


Comme vague prétexte : " Du côté de l'agence de presse cela n'avait pas été mieux..."


Seul problème, les dépêches de presse sont trop souvvent reprises in-extenso par les radios sans le complément dinformation qui donne normalement la nécessaire humanité...


Ici rien, comme trop souvent maintenant.



BCT 23/10/2012 11:28


J'ai vu ça dans Nice Matin et 20 minutes.


http://www.20minutes.fr/ledirect/1011847/nice-valls-rend-un-dernier-hommage-policier-tue-chauffard


Mais Estrosi a regretté la mort "de la jeune femme" décrite comme prostituée dans le journal.


Je crois qu'il y a eu une erreur dans les journaux au début.

Circé 24/10/2012 00:52



BCT :


Compte-tenu de l'heure, je prendrais le temps de vérifier demain.


Merci Micehl des précisions.



Janice 22/10/2012 20:56


C'est triste; juste un petit mot très vite dans l'annonce des journalistes...


Elle méritait certainement autre chose; ces filles m'émeuvent tjrs et votre texte reflète exactement ce que je ressens pour elle.. Merci pour elle


Une pensée pour elle et cette pauvre vie qui a été fauché..


Un hommage de la part d'un grand monsieur de la
chanson qui en parlait tellement bien ...


 

Circé 23/10/2012 08:16



Janice :


Un sentiment pour ma part, que mêmes mortes, elles ne méritent aucun respect.


Et cela de la part des mêmes qui vous diront qu'elles sont "nécessaires" à la société. Nécessaires comme quoi ?


On voit en fait ce qu'elle représentent pour eux ; rien, moins, que rizn, le néant, l'opprobre jusqu'au bout...



BCT 22/10/2012 19:48


J'ai vu aujourd'hui dans deux canards que


"Une femme de 22 ans, passagère de la Mercedes cabriolet qui a provoqué l'accident, a également été tuée dans la collision."


Ils se foutent de nous ou il y a eu une autre victime ou encore la jeune fille prostituée a été transformée en passagère de la Mercedes
?

Circé 23/10/2012 08:18



BCT :


Si tu pouvais m'indiquer le nom de ces journaux ?


Duoi qu'il en soit, la mort de cette jeune femme n'intéresse personne, sans doute même dérange-t-elle, comment d'honnêtes agents sont blessés et il faudrait les confondre à cette boue ?



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "