Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Nov

Un Blog, c'est quoi ?

Publié par Circé  - Catégories :  #Non-acceptation, Révolte et Politique

               Mon interrogation un peu désespérée et désespérante de ce jour :

- A quoi cela sert ?
- Pourquoi ? Comment ?
- Qu'en attendre ? 
- Y a-t-il de toute façon quelque chose à en attendre ?

Il est bien évident que toutes les éventuelles réponses que je pourrais apporter ne concerneraient qu'un individu, moi en l'occurence .
Moi qui ait pris ce pseudo de Circé et qui tente de m'exprimer.
Déjà en tant que Citoyen(ne) de sexe féminin, Mère de surcroît, mais surtout en tant qu' 
" Etre Humain " douée de la parole, la pensée, la capacité de raisonner, d'aller plus loin dans l'analyse d'un événement quel qu'il fût.

Mais s'exprimer, pourquoi ?
Nous sommes à l'ère de la communication n'est-il pas ?
Celle qui en moins d'une minute peut atteindre tous les recoins de la planète.
Celle qui prend toutes les formes, de l'écrit à la parole, de la parole à la représentation, du portable au PC, du PC à la télévision, de tous les médias de plus en plus sophistiqués qui chaque jour apportent leur lot de nouveautés, mais qui paradoxalement se retrouvent aussi de plus en plus étriqués dans le traitement de l'information.

Car derrière chaque média, il y a un " Homme ".
Je prends ici le terme générique pour qualifier l'être humain dans sa globalité.
Et l'Homme, même si je pensais que cela était dorénavant impossible, du moins en France, peut toujours être "acheter", museler, réduit à l'état d'animal pérorant plutôt que d' Etre Humain communiquant et informant, révélant, dénonçant.

Il est bien facile de prendre pour exemple ce qui se passe chaque jour au niveau information sur les grèves de ces derniers jours (SNCF, RATP, EDF-GDF, fonctionnaires) .
- Les "pauvres usagers pris en otage" .

Combien de millions d'euros de rançon ont été demandés à leur famille, durant combien de jours, de mois, d'années enfermés dans une cave, enchaînés, les yeux bandés, victimes de toutes sortes de sévices abjects et monstrueux, ont-ils été retenus ?
Certains ont même dû y laisser leur vie...

C'est à croire pour le moins, et ce que disent la télé, la radio, les journaux, l'interviewé "sainement" choisi pour le commun des lecteurs, auditeurs et téléspectateurs l'accréditent.
La métaphore est outrancière, obscène, vulgaire et mensongère.
Mais c'est "Parole d'Evangile", revue et corrigée à la sauce Sarkozy, mais là, éludons pudiquement, ne nous en vantons pas journalistiquement !
De toute façon si d'aucun s'en avisait, judicieusement il suffirait de racheter le dit média par un ami bien placé, dont la ou les sociétés sont côté(es) au CAC40, et pchiiitttt exit la contre-enquête, la répartie et vilipendons les autres médias en les qualifiant de gauchistes extrêmistes ou de nostalgiques néo-staliniens, et le tour est joué, l'affaire est faite et dans le sac !

Et cette propension à distiller le venin,- celui dont je n'arriverai jamais à me prémunir et à m'immuniser des effets dévastateurs-, de la désinformation, de l'automutilation intellectuelle, de la perversité la plus malsaine à désigner les coupables de toutes ces exactions.
Ce qu'ils ont fait perdre à leurs entreprises.
Celles qui dépendaient de la leur.

Sur les grévistes ? 
Quelques 500 à 600 euros de perte sur leur salaire équivalent en moyenne à 1500 euros à 1 mois de Noël, mais pensez donc contre les millions qu'ils ont fait perdre...
Ce n'est que justice ! 
Et j'allais oublier cette vérité assénée comme une décision nouvelle et de fermeté :
Les grévistes ne seront pas payés !
Comme s'ils l'avaient jamais été auparavant.
Bêtise quand tu nous tiens.

Le manque de bénéfice des sociétés de l'habillement, de la parfumerie et toutes ces inepties qui nous font croire que nous existons.
Existons-nous d'ailleurs réellement pour ces sociétés ?
En tant que porte-monnaies sur pattes, c'est évident .
Et Oui ! parfaitement exact.
Tellement exact qu'une pub odieuse et éxécrable ne s'y est pas trompée et a utilisé cet argument pour vanter une société de crédit qu'elle représentait .

Y a-t-il eu quelqu'un pour s'en offusquer ?
Pas du tout, nous sommes tellement décervelés que je suis même quasi-certaine que d'aucuns l'ont trouvée drôle.
Comme si rire des plaisanteries de ceux qui nous enchaînent et qui sont les véritables malfaiteurs, les véritables bourreaux, était maintenant tout à fait naturel.
Notre société marche sur la tête.

Alors ces vilains grévistes cloués au pilori, cela ne dérange personne.
Que chacun serre les fesses, plutôt que les coudes pour se défendre, est devenue monnaie courante.
Pendant qu'ils (les élus, les gouvernants et celui qui les représente Notre Seigneur et Maître) s'attaquent à "eux" (les grévistes), pour l'instant je (moi, la société) suis tranquille .
"Et c'est vrai qu'ils nous emmerdent ces grévistes, est-ce que je me défends moi ? Non ! Je pose même la tête sur le billot et je suis heureuse de le faire..."

Il y a encore quelque temps, quelqu'un se serait au moins posé cette question :
" Ils ont fumé de la moquette ou quoi ?"
Aujourd'hui ?
 "Cela va aller...Tout va bien, je vais bien...", une ignoble ritournelle fredonnée et reprise en choeur.

Alors comment vivre dans ce tumulte sans écho et sans perspective ?
Que demain tout le monde doive pâtir d'une gouvernance absurde qui n'a que faire de la solidarité, de l'intérêt commun, seulement préoccupée à ce que les plus riches soient encore plus riches, à regarder du côté de la Bourse et de leurs investissements, du rendement de leurs placements et pas de nos vies, pauvres et humbles marchandises à pattes que nous sommes, n'ayant plus que nos bras pour travailler et aucune cervelle pour réagir, ils s'en réjouissent.

Notre qualité de vie est de plus en plus dégradée ?
Nous avons de plus en plus de mal à nous soigner ?
Nos salaires sont de plus en plus réduits ?
Les loyers sont de plus en plus chers ?
Le prix du gaz, de l'électricté augmentent,celui du pétrole flambe ?
L'achat de nourriture est en train de devenir le premier poste de dépenses avant même que de payer les factures ?

Mais Non, c'est faux, vous n'y comprenez rien...

Ecoutez la voix de votre Maître, regardez-le bien au fond des yeux  :
-" Vous vivez bien, tout va bien, la vie n'a pas augmenté, vous avez de l'argent et même si vous n'en avez plus vous en aurez encore, je vous le dis en vérité, au fond de vos poches trouées avec mes dents je viendrai vous le dérober...
Ecoutez-moi, je le veux, Obéissez-moi, vous serez heureux...
Travaillez, donnez-vous de la peine, saignez-vous aux quatre veines...pour moi, pour moi, pour moi, encore pour moi, toujours moi...
Je suis le seul objet de vos désirs, le seul objet de vos pensées, le dispensateur de toute joie, sans moi point de salut...
Ecoutez-moi, Suivez-moi, Obéissez-moi..."

Zut, je crois que là je fais le Serpent tentateur...
Mais non, je ne me trompe pas.
Cet homme est celui qui fait jaillir de l'Etre humain le fumet le plus terrifiant qui soit.
La Bêtise ! La Bêtise la plus insensée, niaise, bêtasse, Pétasse ...
Le racisme déguisé, la xénophobie, souillures indélébiles et empuanties par la décomplexion avec laquelle  elle est mise en oeuvre.
-" A bas les étrangers, à bas les pauvres, à bas les grévistes, les fonctionnaires, à bas ceux qui ne sont pas d'accord avec moi, nous..." dit Sarkozy.
Oh, bien sûr, pas si directement que cela.

Le message est subliminal, sécrété, vaporisé à longueur de journée...
-" Regardez ces égoïstes, ces feignants, ces personnes issues de l'immigration qui ne se sont pas intégrées (pour être plus directe: ces noirs et ses arabes), ceux qui sont au RMI et qui préférent y rester plutôt que de se lever tôt pour gagner leur pain, ces privilégiés qui vivent dans des taudis mais qui osent manifester alors qu'ils ont un toit et ces nantis qui vous prennent en ôtage..."
images-copie-4.jpg
Le Pays où habitent tous ces malfaisants montrés du doigt, mis à l'index, offerts à la vindicte de la populace (en ce cas ce n'est pas la population mais la populace qui rîme avec salace), c'est mon Pays.

Mon Pays c'est pourtant aussi et surtout, et je veux le croire, celui de Voltaire, Montaigne, La Boétie.
De Victor Hugo, de Jaurès, Léon Blum...Mon Pays c'est La France .

Patrie des droits de l'Homme et du Citoyen.
Y reste-t-il un seul Homme pour prendre la parole, la vraie pour y dénoncer la perversion installée ?
Y reste-t-il un seul citoyen capable de se dresser pour dire : 
-" Je refuse, Je n'accepte pas !" ?
2.jpg
Il y a quelques années un simple étudiant a été photographié place Tien An Men, en Chine, seul devant une colonne de chars de l'armée qui réprimait férocement une manifestation estudiantine revendiquant  " La Liberté ", d'être, de penser, de s'exprimer, de vivre...
                         Aujourd'hui Sarkozy est en Chine .
chine.jpg
Nous avons devant nous un rouleau compresseur et nous ne résistons pas.
Nous avons devant nous un rouleau compresseur et nous plions.
Nous avons devant nous un rouleau compresseur et nous nous allongeons sur son passage.
Nous avons devant nous un rouleau compresseur et nous acceptons.
                                         Honte à Nous .

                    Est-ce cela ma Patrie ? Est-ce cela ma France ?

Je vous invite toutes et tous à écouter et réécouter Jean Ferrat .
http://www.dailymotion.com/relevance/search/ma+france+jean+ferrat/video/xyrzk_ferrat-ma-france_music

Indéfectiblement, elle sera toujours celle-là et jamais celle que l'on veut m'imposer en me faisant croire que je me trompe et que c'est inéluctable.

                                      Réveillons- Nous !

                Si un blog n'avait qu'une utilité, que cela soit celle-là !

Commenter cet article

la nymphette 05/12/2007 17:31

très bel article, j'en ai les larmes aux yeux!

BCT 30/11/2007 00:33

Je n'avais pas vu que ce cher, très cher sévisait pour cet article.
Quelle merveille d'argumentaire, comme toujours. Quelle faîcheur dans les propos. C'est un vrai plaisir. Parler de merde, de moisi, d'animal malade, de casserole en lambeaux et j'en oublie, montre à quel point vous êtes toujours dans le renouveau. C'est vraiment un émerveillement pour moi.
Je me suis amusé à reprendre vos commentaires depuis le début et c'est drôle comme votre "réaction" est basée sur les mêmes schémas. Vous devez avoir un logiciel, ce que l'on appelle une routine ?
En tout cas si vous avez autre chose à faire, surtout ne vous gênez pas.
Faire la leçon à la terre entière et ne pas se voir tel qu'on est cela devient lassant. Essayer de taper avec un certain vice au dessous de la ceinture me parait le comble de la misère affective et intellectuelle.

danielle 29/11/2007 09:54

consternée, je le suis également et moi aussi je souhaite bonne chance à tous...mais aides toi la chance t'aidera et je n'ai pas attendu les conseils des autres pour mener ma vie bien remplie, ma réussite professionnelle non négligeable (catégorie A de la fonction publique) par promotion interne et élever mes enfants du mieux que j'ai pu . Voilà je ne fais pas d'autosatisfaction mais je me regarde dans la glace et c'est déjà pas mal.Mes enfants sont respectueux des autres ce qui n'est malheureusement pas le cas de tous...

Quentin 28/11/2007 11:10

Et bien!
Je suis consterné!
Bonne chance à vous...

danielle 28/11/2007 10:14

bien circé ! pas grand chose à rajouter à une analyse que j'approuve totalement si ce n'est que notre cher Quentin se permet de parler de "méchanceté" quand il attaque les uns sur leur difficulté à obtenir un diplôme, les autres sur les conseils de leurs enfants !!! quel argumentaire, j'en suis impressionnée !! moi je ne fais que me défendre, attaquée par les médias et les trous du cul qui ne font que qualifier de moisi les arguments de personnes comme moi qui bossent depuis plus de 32 ans en élevant seule 4 enfants !!! Quelle expérience de la vie aussi bien remplie vous permet jeune Quentin de nous juger et nous insulter !! ah peut être...qui sait ? ça vous dérange parce que nous sommes des femmes ?? votre éducation judéo chrétienne vous a dit que nous devrions être et rester derrière nos casseroles ?? Et bien c'est raté !! Continuer vos propos nauséabonds dans d'autres lieux, jusqu'à ce que la vie, la vraie, vous rattrape. Alors il faudra agir et pas vous contenter de votre prose !! je voudrais vous voir à l'oeuvre...

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "