Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Aug

De la part de la "Femme-Couguar"...

Publié par Circé  - Catégories :  #Femme, Société et politique

 

    

 " Femme couguar ", voici donc le nouveau qualificatif "sociétal" au nécessaire parfum de stupre et de scandale, associé dorénavant à certaines femmes, en passe de devenir un créneau médiatiquement porteur. Au point que certains veulent en faire un phénomène de société. Une femme libre ou sexuellement "libérée" ne peut être taxée que de femme-couguar.


Aussi fleurit-il allègrement de toutes parts ce qualificatif, dont se retrouve affublées les femmes de plus de quarante ans qui auraient l'audace ou non d'ailleurs de se promener, vivre avec ou bien plus prosaïquement quoique trivialement se "taper" un petit jeune. Mais pas seulement.


Et voici ce qui en semble être le portrait étalon-mètre (hi,hi..) canonique déposé :


Une femme généralement de plus de quarante ans, qui aurait un compagnon plus jeune qu'elle d'environ 8 ans. Ne me demandez pas pourquoi cette fourchette de 8 ans, c'est ainsi.


Loin de se contenter d'avoir au minimum 8 années de plus que son compagnon ou gigolo c'est selon, la femme couguar serait une prédatrice sexuelle, n'hésitant à tirer (pour se faire tirer ?) sur tout ce qui bouge, traduisez par des jeunes gens affriolants avec lesquels elle ne souhaiterait partager qu'une seule chose : le sexe, autrement dit, une partie de jambes en l'air !


A prédatrice, ajoutez également le terme d'initiatrice de tout jeune boutonneux, un brin timide ou coincé, surenchérissez avec le sous-entendu d'éjaculateur précoce, et la voici désignée comme le nécessaire remède à ceux-là.


On vous le dit, elle est sexuellement libérée la femme couguar et peut donc officier auprès des néophytes mal à l'aise, maladroits, inexpérimentés, et pour tout dire incompétents...


Ben tiens, en voilà une nouvelle qualité à ajouter au CV des femmes de plus de quarante ans !


Même qu'elles sont ainsi déclarées sexuellement disponibles à tous moments et prêtes à se soumettre aux désirs de tous jeunes gens passant à sa proximité. Si, si, je peux confirmer qu'ils se croient tout autorisés ...


Mais revenons à la femme couguar qui n'hésiterait pas par ailleurs à entretenir son compagnon, d'où mon appellation de "gigolo", ou plus vulgairement d'avoir simplement des rapports sexuels tarifés avec lui ou eux. Et oui, pourquoi se contenter d'un seul quand on peut en avoir plusieurs ?


 

Sauf que ce dernier point ajouté à celui-ci de disponibilité sexuelle sans réserve - puisqu'on vous dit qu'elle ne dit jamais non...- fait donc de toute femme de plus de quarante ans, vivant seule, une cible privilégiée pour nombre de jeunes gens pour le moins, ou frustrés, ou se pensant tous les droits sur celle-ci.


Le jeunisme en notre société semblant être le nouveau sésame pour toute chose. Alors si en plus on vous paie pour cela, ou qu'on vous laisse sous-entendre ou supposer que l'on vous paie pour cela, pourquoi se gêner ? Car oui, cela les autorise encore une fois à venir nous harceler, nous emm...quel que soit notre âge.


A en devenir d'ailleurs problématique.


Mais revenons au créneau médiatique de la femme couguar. Ne doutons pas effectivement que le nouveau marronnier de saison sera celle-ci quand il n'y aura rien de vraiment intéressant à se mettre sous le stylo, ou plutôt le clavier .


Sans oublier tous les stéréotypes qui vont avec et que j'appelle, moi, le syndrome de la Lilith. Eve ou Lilith, la soumise ou l'indocile, la maman ou la putain, avec comme d'habitude peu ou pas de marge entre les deux.

Et les articles et reportages font florès.


Comme celui de Nice Matin, que j'ai lu il y a peu, mais je ne doute pas qu'il y en ait eu depuis toute une flopée. Et comme cela ne suffisait pas, puisque qui dit créneau porteur dit aussi argent à se faire, les sites de rencontres en ligne ou autres numéros de téléphone que l'on appellait autrefois "roses" fleurissent, à destination de celles-là et de ceux qui en seraient des "adeptes".


Comme celui-ci, évidemment mais aussi tous ceux qui proclament:

- " Tu veux rencontrer une femme cougar, compose le..."

- " Tu veux une soirée coquine avec une femme mure, appelle le..."


Et je ne vous parle pas ici des reportages à la M6 ou TF1 qui ont fait polémique et scandale.


A Orléans ou Cenabum, pour ne pas être en reste, une feuille de chou locale qui s'adresse avant tout aux roses, d'une mièvrerie et d'un apport journalistique bien piètre, s'était sentie obligée d'en passer par là, en juin dernier.


Et pour ne pas en rester là sur tous les poncifs et stéréotypes véhiculés sur les femmes, nous avions eu droit à deux âneries pour le prix d'une, avec bien entendu le nécessaire cliché sur " les blondes ".


Concernant les pseudos femmes-couguars, c'était ceci :

 



Evidemment ce n'est pas le seul, mais c'est dire qu'il n'y a pas un jour sans que de nouveaux articles, reportages viennent nous distiller la même chose : la femme libre, libérée sexuellement est une femme couguar !

Alors , Quel est l'objet de ce post ? Dénoncer les femmes de tous âges qui vivent librement leur sexualité ? A cela, une seule réponse : Non, certainement pas !


Si je réagis encore une fois, c'est contre cette volonté délibérée, une fois de plus, de s'intéresser aux pseudos moeurs des femmes de plus de quarante ans, pour les caser, les étiqueter, et les réduire encore une fois à ces deux seules images de la maman et de la putain.


Ben oui, de toute façon les femmes, hein, quel que soit leur âge : Toutes des salopes...Et elles méritent bien d'être traitées comme elles le sont actuellement dans nos sociétés : discriminées, harcelées, stigmatisées, corps marchandisés, objets de consommation sexuelle...


D'ailleurs quand on lit ce que l'on lit actuellement sur les dernières affaires de moeurs à la "Une", on se dit que la case "femme-couguar", était celle nécessaire qui manquait encore pour pouvoir qualifier les femmes, de leur naissance jusqu'à la fin de leur vie.


Pourtant a-t-on jamais vu de tels articles sur tous les hommes d'âge mûr qui se trimballent au bras de petites jeunettes, leur faisant même à l'occasion marmot ? Des grands-pères, voire arrière-grands-pères qui se retrouvent ainsi pères ?


Et les exemples célèbres sont légion, de Chaplin à Karajan en passant par notre Président, et tant d'autres anonymes...


Mais en quoi encore une fois, la vie de femmes d'âge mûr devrait faire l'objet de ce type de reportages ou autres attentions journalistiques, sinon encore une fois pour les stigmatiser et ressortir tous les préjugés et stéréotypes sur les femmes, sous couvert de vouloir les faire découvrir "libérées et sans complexe" ?


Tout cela, nombre de femmes le font sans avoir besoin d'une image du coup complètement erronée et humiliante. Même si certaines s'y entendent pour nous faire accoler des étiquettes imbéciles à l'instar de cette stupide élection de Miss Couguar.


Pourtant les seules réactions possibles des femmes de plus de quarante ans ne seraient-elles pas celles-ci ?


- " Foutez-nous la paix, avec nos prétendues moeurs dissolues, arrêtez de nous faire passer pour des sex-toys sur pattes toujours disponibles quel que soit notre âge, arrêtez encore une fois de vous "intéresser" à nous sous couvert de nous montrer "libres", pour mieux faire perdurer la domination à laquelle nous sommes assujetties : la Maman ou la putain...".


Nos choix de vie nous appartiennent, nous n'avons besoin d'aucune "autorisation", d'aucun pseudo acquiescement qui ne sont en fait encore une fois que des jugements et étiquettes apposés sur les femmes.


Alors oui, quel que soit notre âge, quel que soit celui du compagnon ou de la compagne que nous fréquentons, avec qui nous vivons ou non, quel que soit leur couleur, religion, leur milieu, foutez-nous la paix !


Quant aux jeunes boutonneux, libidineux, frustrés, ceux qui n'osent pas aborder des jeunes filles ou jeunes femmes de leur âge ou bien ceux qui ont renvoyé leurs compagnes, soeurs et mères à la maison...A tous ceux qui se gavent de ce genre de reportages à la c..., Non les femmes de plus de quarante ans qui se promènent seules dans la rue, font leurs courses seules ou autres, Non, ces femmes ne sont pas des marchandises ou sex-toys sur pattes que vous pouvez assaillir de vos propos et propositions salaces.

Commenter cet article

Misanthrope7 07/09/2011 16:03



Tout a fait d'accord avec vous :)



Misanthrope7 06/09/2011 00:19



Ooooh O_o... Mais que nenni... "La misogynie est un trait de caractère qui se manifeste par un sentiment de mépris, éventuellement d'hostilité, à l'égard des femmes."...
Mes propos n'étaient nullement méprisant à l'égard des femmes en qui je voue un culte sans nom... Misandrie serait plus à propos :)



Circé 07/09/2011 15:45



Misanthrope7 :


Personnellement, je pense que nous avons toutes et tous notre place en cette société, et qu'importe notre genre.


Une éducation à avoir dès la plus tendre enfance pour que l'autre ne soit pas vu comme inférieur, tout simplement.



Misanthrope7 05/09/2011 23:45



Ne nous leurrons pas, si l'homme n'abuse pas de sa force, nous sommes bien d'accord que c'est lui qui est sous le joug de la femme et non l'inverse ;)



Circé 06/09/2011 00:11



Misanthrope7:


Vous avez une drôle de façon de concevoir les rapports entre hommes et femmes. Seule la domination s'y exercerait. Bien évidemment, je ne souscris en rien à votre analyse. Vous n'êtes pas
misanthrope, mais misogyne.



Misanthrope7 05/09/2011 14:59



Eeeeeeeeeeeeh oui, l'homme aime caser/categoriser/designer, cela lui donne l'impression de grandeur, de savoir, de comprendre les choses et une femme qui puisse faire la même chose que lui, cela
sort de sa théorie du "la femme est inférieur à l'homme"...



Circé 05/09/2011 16:31



Misanthrope7:


Ou bien en créant une nouvelle case : "femme-couguar" de continuer à la maintenir sous son joug.



Floréale 21/08/2011 13:22



Teigneux, hargneux comme des roquets, incultes ou marketeux qu'ils soient, ils ne conçoivent pas qu'une femme plus âgée qu'eux refusent leurs avances, comme si c'était déjà trop d'honneur que de
lui en faire, avec leur ignorance crasse en prime.


En réalité, pour ce qui est du web, ils n'y sont que pour "contrôler" les femmes, quel que soit leur âge.



Circé 21/08/2011 23:24



Floréale :


Rien à rajouter, tant je suis d'accord.



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "