Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Mar

Co-têtes de Liste "Orléans, Combatif et Solidaire" et le refus de France 3 de donner la parole à la "liste".

Publié par Circé  - Catégories :  #Orléans Combatif et Solidaire, #France 3 Centre, #Débat, #Front de Gauche Municipales à Orléans Liste orléans Combative et Solidaire

Deux co-têtes de liste Front de Gauche à Orléans...

Cela ne plait pas à France 3 qui va enregistrer un débat entre : Corinne Leveleux-Teixeira (PS), Serge Grouard (UMP), Philippe Le Coq (FN) et nous normalement : Michel Ricoud et moi-même, ce vendredi prochain pour être diffusé samedi.


Mais France 3 qui nous squeeze dans la présentation de notre liste, n'accepte pas le vote démocratique de La liste du FDG qui pourtant et à l'unanimité nous a choisiEs comme co-têtes de liste. Ainsi nous voici interdits de nous présenter tous deux lors de ce débat.

Drôle de façon de penser la Démocratie, mais est-ce nouveau ?

Réaction :

Des co-têtes de Liste aux Elections Municipales de 2014 à Orléans.

C’est ainsi que s’est présentée la liste du Front de Gauche « Orléans, Combatif et Solidaire », tout au long de cette campagne électorale. Deux co-têtes de liste : un homme et une femme, Michel RICOUD et Dominique TRIPET, en lieu et place d’une seule personne qui concentrerait à elle-seule toute légitimité et pouvoir pour conduire une liste dans notre ville.

Est-ce étonnant que le Front de Gauche, véritable force progressiste de gauche, de résistance et de combat ait pris cette décision ? Même si pour nous conformer à la loi, qui ne reconnaît pas pour l’instant cette possibilité, apparaîtra seulement le nom de Michel RICOUD en tête de liste sur les documents officiels ?

Nous sommes depuis longtemps des précurseur-e-s. Cette décision s’inscrit dans la droite ligne de cette gauche de lutte et de combat qui, dès 1925, a présenté des femmes en position éligible lors des élections municipales en banlieue parisienne. Femmes qui ont été élues, et ont siégé près de 6 mois, en remplissant parfaitement leur rôle de conseillères municipales avant que leur élection ne soient annulées par les tribunaux. Pour rappel, les françaises ont obtenu le droit de vote en 1944.

2014 fête le 70ème anniversaire du vote des femmes dans notre pays. 1944 – 2014 : 70 ans déjà et pourtant …Seulement 21% de femmes élues au Sénat, 27% à l’Assemblée Nationale. Quant à notre département, la première femme élue Députée depuis 1944, l’a été en…2012 !

Alors, parce qu’une ville n’est pas dirigée, gérée par un seul homme ou une seule femme, notre liste est à l’image de ce que devrait être la Démocratie locale : réellement égalitaire, diverse, riche de compétences associatives, syndicales, militantes ou tout simplement de citoyen-ne-s qui veulent apporter pour le temps d’un mandat, leurs engagement et compétences, pour et avec vous, le bien de toutes et tous : le bien collectif, le bien commun.

C’est ensemble, femmes et hommes, les 55 présent-e-s sur cette liste et VOUS, que nous pouvons résister localement à l’austérité que nous applique ce gouvernement, ensemble que nous pouvons mener une autre politique et gestion de notre ville où « L’Humain-e d’Abord » ne sera pas un vain mot !

Alors le 23 mars prochain, c’est le vote Front de Gauche et pour la liste « Orléans, Combatif et Solidaire » et donc pour vous, qui fera la différence dans les urnes. Osez !

" La Liste Orléans, Combatif et Solidaire".

Co-têtes de Liste "Orléans, Combatif et Solidaire" et le refus de France 3 de donner la parole à la "liste".
Commenter cet article

le vilain petit canard 66 04/03/2014 19:05

Suis retourné faire un tour sur le Post tout y est encore c'est inc'oyab' ...

le vilain petit canard 66 04/03/2014 19:02

Chaude ambiance à Cenabum (bom ? ou boum ? à l'ancienne) en tous cas Courage !

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "