Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Jun

Vote des communistes du Loiret pour désigner leur candidat à la prochaine élection présidentielle de 2012.

Publié par Circé  - Catégories :  #Politique et politique locale

Lors de la Conférence Nationale des 3, 4 et 5 juin dernier à Montreuil, les délégués communistes des différentes fédérations du PCF avaient désigné à 63,6% Jean-Luc Mélenchon comme candidat représentant le Front de Gauche lors du prochain scrutin pour les élections présidentielles devant avoir lieu en 2012.

 

Les 16, 17 et 18 juin, c'étaient aux communistes dans leur ensemble de se prononcer sur cette investiture. Ou bien d'y préférer André Chassaigne, candidat communiste pour le Front de Gauche ou encore Emmanuel Dang Tran qui milite pour une candidature du seul Parti Communiste, hors du FDG.

 

A l'heure actuelle les résultats ne sont pas encore entièrement connus.

Cependant, ceux de la Fédération du Loiret à laquelle j'appartiens, a entériné à 65,23% la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

 

Pour leur part André Chassaigne et Emmanuel Dang Tran ont respectivement obtenu 33,26% et 1,5% des suffrages.

 

* rajout en cette fin de soirée : à 59,13% les communistes ont désigné le candidat du FDG : Jean-Luc Mélenchon.

* Alire, et article de Libération de ce jour (dimanche).

 

_ear6317.jpg

Commenter cet article

kenjî 19/06/2011 10:37



Boujour Circé


Je salue cette sage décision pleine de courage, connaissant certains cocos il en aura fallu des débats pour aboutir à ce résultat plein de bon sens et calairement démocratique!


Les communistes ne représentaient plus grand chose en terme de forces vives, il faut bien reconnaitre l'érosion du PCF  dont le PS et les forces capitalos sont résponsables à coup de
désinformations, ringardisation, diabolisation par toutes les voies possibles et imaginables allant jusqu'à mettre dans le même panier Staline et d'autre cinglés de ce type avec le PCF(voir les
émissions historiques à la téloche) forcé de constater qu'ils ont réussi et les dirigeants cocos, je vous avoue que leur manque de charisme ajouté à une cacophonie pour une ligne claire aux yeux
du citoyen lambda a fait le reste du travail entrepris depuis des décennies à la déstruction du PCF par toutes les forces capitalos Françaises!


Mélanchon est là, on le soutiendra mais pas de chéque en bois de sa part, on a de la mémoire depuis le temps que le PCF est historiquement le parti anti-nanti,à
bon entendeur salut!


Bonjour Bodard, t'inquiètes - you'll never walk alone -


PS:Au puriste, pardon pour la syntaxe!



Circé 19/06/2011 11:30



Kenji :


Merci pour ce long commentaire qui vaut par son contenu, les fautes d'orthographe ou de syntaxe n'étant pas l'essentiel.


Pour ma part si je souscris à certains de vos points de vue, je suis moins en phase avec certaine analyse, notamment sur le charisme de dirigeant communiste et en l'occurrence dirigeante, puisque
je parle ici de Marie-George Buffet.


Là où vous avez raison, c'est en parlant de désinformation, de volonté délibérée de nombre de médias de vouloir qu'en France il n'y ait plus  à terme le bi-partisme avec d'un côté l'UMP et
de l'autre le PS, avec la ferme volonté d'éluder le PCF. Avec appel au vote "utile" qui est complètement anti-démocratique et "inutile" en terme de gouvernement.


Le référendum de 2005 et l'attitude du PS pour la modification de la constitution française à Versailles afin d'entériner le Traité de Lisbonne est à ce titre éclairante.


MG Buffet était et est toujours une excellente dirigeante. Il est à noter, fausse ironie du sort puisque délibérément voulue, c'est qu'elle est beaucoup plus invitée maintenant qu'elle n'est plus
la secrétaire nationale du PCF, alors que Pierre Laurent,lui,est maintenant ostracisé comme elle l'était auparavant.


Ceci participe du fait que le PCF est un parti "mort" ou vieillissant. Cependant, connaissant le chiffre des adhésions tant au niveau local que national, je peux te dire que nous avons un afflux
de jeunes gens à qui nous laissons volontiers la place, il n'est qu'à voir au niveau des cantonales où nous avons été le premier parti à mettre en avant des jeunes gens ET des femmes.


Nous continuerons sans faillir sur cette lancée, au sein du Front de Gauche.


André Chassaigne était notre candidat de coeur tandis que Jean-Luc Mélenchon était notre candidat de raison. Il aura d'autant plus à s'en montrer digne pour toute la campagne (et après) qui
commence d'ores et déjà sur les bases de notre programme populaire partagé sur lequel le PG et la Gauche Unitaire sont comme nous engagés. Et nous ouvrons le FDG à d'autres formations,
collectifs, syndicats, citoyen-ne-s qui voudront bien s'y engager sur ces bases.


 


 



Le ch'timi 18/06/2011 21:10



Bonsoir,


Comme quoi, si devais mourir ce soir...ce sera  moins con que ce amtin...j'étais persuadé que pour  Mélenchon c'était acquis..que j'apprécie...tout comme Chassaignes  un
mec près du peuple...mais trop axé sur son département


Bonne chance !


et une excellente soirée


amitiés


Patrick



Circé 18/06/2011 21:25



Bonsoir Patrick :


Non, ce n'était pas acquis du tout.


Les 2,3 et 4 juin dernier, ce sont les délégués ( dont je faisais partie) qui se prononçaient sur, au départ, les 4 candidatures. Comme dit dans mon billet c'est à 63,6% que la conférence s'était
prononcée en faveur de la candidature de Jean-Luc Mélenchon.


Ces trois derniers jours, les communistes dans leur ensemble, car c'est cela la Démocratie, devaient après avoir pris connaissance du vote de la Conférence Nationale se prononcer sur les trois
candidatures restantes, André Gérin ayant retiré sa candiddature le 04 juin au matin.


Les premiers résultats connus confirmeraient le vote de la Conférence Nationale.


Je ne pense pas comme toi qu'André Chassaigne était un candidat axé sur son département.


Depuis maintenant des mois il sillonne toute la France sans que les médias ne lui aient accordé la moindre place. Dédé le Rouge était pour la plupart des communistes leur candidat de coeur,
cependant, il y a aussi le vote de raison.


C'est en tout cas quelqu'un qui a tout mon respect et que je sais d'une honnêteté sans faille et ne remettra jamais en cause le FDG quelque soit le résultat. Il gagne à être connu, mais comment
faire lorsque les médias préférent monter Marine Le Pen plutôt que d'accorder du temps à des gens de valeur, réellement engagés et de terrain et qui ne fait pas partie de la caste des nantis
comme cette dernière.


 



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "