Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Feb

Violences faites aux Femmes : la double peine à la mode dans le Loiret.

Publié par Circé  - Catégories :  #Violences faites aux femmes, sexisme, machisme

Communiqué de Presse du Collectif Orléanais des Droits des Femmes

C’est avec colère et consternation que le Collectif Orléanais des Droits des Femmes a appris hier le sort fait à Najlaé, jeune femme de 19 ans poursuivant ses études au Lycée Françoise Dolto à Gien, par les autorités françaises.


Arrivée en France pour échapper à un mariage forcé, rouée de coups par son frère, la seule "aide et protection" que Najlaé a reçu de la Gendarmerie de Chateaurenard et de la Préfecture du Loiret réunies lorsqu’elle a voulu porter plainte a été de subir la triple peine : Expulsion illico-presto vers le Maroc !


Violence inouïe de la part de nos autorités que d’infliger à la victime une nouvelle maltraitance.


Heureusement que l’année 2010 a été déclarée grande cause nationale dans la lutte contre les violences faites aux femmes !

Heureusement que la Préfecture du Loiret a organisé en novembre dernier une soirée de prévention pour lutter contre les mariages forcés !

Heureusement que Nicolas Sarkozy s’est fait le protecteur des femmes victimes dans son discours de la salle Gaveau : "Je veux lancer un appel ...à tous les enfants et à toutes les femmes martyrisés dans le monde pour leur dire que la France sera à leurs côtés, qu’ils peuvent compter sur elle. "


On peut aussi se demander où est la France pour :


- Fatima victime de violences conjugales, "dénoncée" mensongèrement à la Préfecture du Loiret par un mari agresseur, toujours en butte actuellement aux décisions des autorités préfectorales malgré le fait qu’elles aient été désavouées en novembre dernier par le tribunal administratif d’Orléans.. Elle se bat de nouveau contre un arrêté de reconduite à la frontière, bien que son mari soit sous le coup d’une autre plainte pour coups et blessures déposée par sa nouvelle compagne !


- Loubna, jeune femme veuve depuis peu, traitée comme une véritable esclave des temps modernes tant par son mari que par sa belle-famille : Maltraitée, enfermée, menacée, escroquée, dépouillée de tous ses biens, devant se cacher. Malgré son dépôt de plainte, la Préfecture du Loiret lui demande de quitter le territoire français.


Nouveau sens de la Justice sans doute, les victimes traitées comme des délinquantes.


Le Collectif Orléanais des Droits des Femmes sera partie prenante auprès de RESF et de tout autre collectif des actions en faveur de Najlaé pour qu’elle soit régularisée, que Justice lui soit rendue et enfin que toutes les femmes, jeunes femmes étrangères victimes de violences ne soient plus des sous-citoyennes sans droit aucun !


Pour le Collectif Orléanais des Droits des Femmes.

Dominique TRIPET.


* à lire aussi article de libéorleans et voir le journal de France 3 du samedi 20 février 2010.



Commenter cet article

GABRIELLE 23/02/2010 20:37


J'avais vu : CONSTERNANT DE....


Gégé 22/02/2010 17:59


Comment ceux qui sont responsables de ce désatre peuvent encore se regarder dans une glace ?
Du gendarme au Préfet pourquoi personne n'a pensé mettre son honneur au desuus de l'application de la loi. Nous avons déjà connu dans notre pays des lois françaises appliquées par des
fonctionnaires français qui étaient contraires à la dignité et à l'Humanité avec le résultat que l'on connait.
Faut-il que l'Histoire se renouvelle ?


zouzou 22/02/2010 17:30


Pauvre Najlae, décidement cela ne s'arrange pas, que des bourdes ce Besson!!!

Si on renvoyais sa petite copine Tunisienne!!!!


Lucie Chenu 22/02/2010 11:30


Je découvre ce blog par l'article de Libé relayé par RESF. JE relaye à mon tour !


Circé 22/02/2010 12:16


merci


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "