Soirée DSK, soubrettes et peignoirs où quand la stupidité n'a pas de borne !

Quand rien n'a plus d'importance et surtout pas les femmes agressées sexuellement, ni les figures politiques condamnées ou non...

Alors quoi de plus drôle, n'est-ce pas, que de se faire une petite soirée détente en utilisant tous les arguments les plus subtils et élégants qui soient.
Bon qu'en fait ils surfent sur le sexisme, machisme et la stupidité la plus crasse, peu importe ! Seul-e-s celles et ceux qui n'ont pas d'humour ne peuvent comprendre.

Il est vrai qu'il est bien connu que les féministes n'ont pas d'humour.

Mais est-ce de l'humour ?

 

Soirée "DSK" !

Messieurs ,prenez vos peignoirs et sortez de la douche , le 18 janvier le Seven vous accueille pour une soirée politiquement incorrecte !

Mesdemoiselles ,resterez vous sans rien faire?

 

Il est temps de vous ménager après cette interminable semaine de partiels ,venez vous eclater avec votre BDE Eco-Gestion pour une nuit de folie.


Ambiance garantie et concours de costumes seront au rendez vous avec des cadeaux pour les vainqueurs ! Dance Sexy Kado seront les maitres mots.

Dress Code : Smoking et Peignoir / Soubrette et Sexy
PAF : 2,5 €
tarifs préférentiels pour les conso!
And Yes ,we Kahn!!!




Pfff....Et il paraît que ces jeunes gens sont étudiants en économie et gestion...

Mais peut-être est-ce un nouveau master en promotion canapé ou sortie de douche, harcèlement sexuel et soumission de la gente féminine en prîme aux fantasmes de ces futurs...Quoi d'ailleurs ?

La question mérite effectivement qu'on se la pose !

monique Lemoine 21/01/2012


Ma chère Circe,


Comme toujours tes interrogations rejoignent les miennes.


Cette invitation décalée ne me fait pas rire. Pourtant il semble que ce soit le style d'humour prisé par les jeunes étudiant-es.


Hier soir j'étais au CDN pour la pièce "Au moins j'aurai laissé un beau cadavre". mise en scène par Macaigne.


Pour moi c'est une horreur de vulgarité, de violence, de machisme et de sexisme. D'ailleurs de nombreux adultes partent à l'entracte.


Les jeunes adorent. Il y a du son saturé, du sexe, un couple tout nu fait l'acte sexuel sur scène, les hommes hurlent, les femmes se font traiter de salope, de pute, et sont violentées. Les deux
moutons qui broutent le vrai gazon sont les deux seuls êtres vivants qui ne hurlent pas.


Pour moi ce metteur en scène nous offre du sous olivier PY sans le sens et sans message.


Alors je pose la question, d'où provient cette différence d'appréciation  entre les  générations ?


Est-ce le fossé entre les générations nécessaire et vital ?


Est-ce une incapacité à évaluer le fond des choses ?


Est-ce un signe de vieillissement des adultes ?


 Pour l'affiche des étudiant-es de gestion, D.S.K. est utilisé comme symbole essentialiste du mâle dominant expert en économie et donc en sexe.


La perception de la discrimination des femmes ne leur vient pas à l'esprit un seul instant.


 Est-ce conscient ou est-ce inconscient ? je ne sais le dire.


De toute façon la tolérance de la société vis à vis de l'image dégradée des femmes viloentées  et de l'image valorisée des hommes violenteurs est de notre responsabilité. Si nous
ne disons rien nous allons dans le sens de l'acceptation de ces images.


Donc continuons à dire que ce n'est pas drôle ce modèle et que c'est destructeur pour les relations entre les sexes.


Que 2012 soit une année lucide, belle et rebelle pour toutes et tous.


Construisons l'égalité c'est un modèle autrement plus plaisant et tellement plus


amusant.


Monique

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog