Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 May

Sexisme : Ils se lâchent, les femmes trinquent...

Publié par Circé  - Catégories :  #Violences faites aux femmes, sexisme, machisme

Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent

Depuis une semaine, nous sommes abasourdies par le déferlement quotidien de propos misogynes tenus par des personnalités publiques, largement relayés sur nos écrans, postes de radios, lieux de travail comme sur les réseaux sociaux.

 

Nous avons eu droit à un florilège de remarques sexistes, du « il n’y a pas mort d’homme » au « troussage de domestique » en passant par « c’est un tort d’aimer les femmes ? » ou les commentaires établissant un lien entre l’apparence physique des femmes, leur tenue vestimentaire et le comportement des hommes qu’elles croisent.

 

Nous sommes en colère, révoltées et révoltées, indignées et indignés.

 

Nous ne savons pas ce qui s’est passé à New York samedi dernier mais nous savons ce qui se passe en France depuis une semaine.

 

Nous assistons à une fulgurante remontée à la surface de réflexes sexistes et réactionnaires, si prompts à surgir chez une partie des élites françaises.

Ces propos illustrent l’impunité qui règne dans notre pays quant à l’expression publique d’un sexisme décomplexé. Autant de tolérance ne serait acceptée dans nul autre cas de discrimination.


Ces propos tendent à minimiser la gravité du viol, tendent à en faire une situation aux frontières floues, plus ou moins acceptable, une sorte de dérapage. Ils envoient un message simple aux victimes présentes et futures : « ne portez pas plainte ». Nous le rappelons : le viol et la tentative de viol sont des crimes.


Ces propos prouvent à quel point la réalité des violences faites aux femmes est méconnue. De la part d’élites qui prétendent diriger notre société, c’est particulièrement inquiétant. 75 000 femmes sont violées chaque année dans notre pays, de toutes catégories sociales, de tous âges. Leur seul point commun est d’être des femmes. Le seul point commun des agresseurs, c’est d’être des hommes.


Enfin, ces propos font apparaître une confusion intolérable entre liberté sexuelle et violence faite aux femmes. Les actes violents, viol, tentative de viol, harcèlement sont la marque d’une volonté de domination des hommes sur le corps des femmes. Faire ce parallèle est dangereux et malhonnête : ils ouvrent la voie aux partisans d’un retour à l’ordre moral qui freine l’émancipation des femmes et des hommes.


Les personnalités publiques qui véhiculent des stéréotypes qu’on croyait d’un autre siècle insultent toutes les femmes ainsi que toutes celles et ceux qui tiennent à la dignité humaine et luttent au quotidien pour faire avancer l’égalité femmes – hommes.


SIGNEZ L'APPEL !


Cette pétition a recueilli plus de 10 000 signatures en moins de 24 H


Ce soir Dimanche 22 mai 2011,

rassemblement festif à Paris ,place Igor Stravinsky

près de Beaubourg à 17h.

 

Osez le féminisme, La Barbe et Paroles de Femmes ont lancé samedi un appel intitulé "Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent"


Parmi les signataires : Audrey Pulvar, Florence Foresti, Gisèle Halimi, Clémentine Autain, Françoise Héritier, Virginie Despentes, Christine Ockrent, Florence Montreynaud, Isabelle Alonso, Marie-Françoise Colombani, Agnès Bihl, Annie Ernaux, Geneviève Fraisse, Julien Bayou, Patric Jean, Dominique Méda, Annick Coupé, Caroline Mecary, Giulia Foïs...


Plusieurs associations féministes soutiennent également l'appel comme le Planning Familial, Choisir la Cause des Femmes, la CLEF, Mix-Cité, l'inter-LGBT, le Laboratoire de l'Egalité, les Chiennes de Garde, la Maison des Femmes de Montreuil, Le Collectif de Pratiques et de Réflexions Féministes « Ruptures », le Réseau Féministe « Ruptures », Bagdam Espace lesbien, SOS Les mamans, Association la Lune, l'ANEF, l'Espace Simone de Beauvoir, La Ligue du Droit International des Femmes

 

Une autre pétition internationale est en cours de réalisation, dès que j'en ai toutes les infos et liens, je vous le relaie !

 


 

manifestation.jpg

Commenter cet article

Jacinto 24/05/2011 00:55



Le lien est bien :   http://www.osezlefeminisme.fr/article/sexisme-ils-se-lachent-les-femmes-trinquent    Je
crois qu'il fallait le séparer de l'adresse initial du blog de Circé (compliqué l'Internet...)



Circé 24/05/2011 07:19



Jacinto :


Lien "réparé", merci de votre vigilance, d'habitude, je vérifie, mais là n'avais pas pris le temps de le faire.



Jacinto 24/05/2011 00:38



Le lien pour la signature de l'appel ne semble pas fonctionner... ou alors je m'y prends mal ?



Circé 24/05/2011 07:20



Jacinto :


Revu et corrigé, merci !



BCT 23/05/2011 09:10



C'est drôle, et je vais être encore un tantinet provocateur, mais je suis un homme et je ne me sens pas du tout concerné par les mots employés dans ton commentaire, Circé. Tout ça pour dire qu'il
ne faut pas généraliser. Etre un homme est quelque chose de merveilleux et je suis un adepte de la douceur, de l'élégance, de la relation amicale, du respect et de l'échange constructif, positif
même si j'ai le droit aussi de m'emporter et d'être passionné. Je t'embrasse et soutiens ton combat car malheureusement les cons sont légions. Je t'embrasse amicalement en espérant que cela te
donne la force de continuer car la tâche est immense et infinie par nature... ???!!!



Circé 23/05/2011 09:15



BCT :


S'il n'y avait que des hommes pour être machistes, cela se saurait...


Alors, merci de ton soutien.



jacomelli 22/05/2011 11:04



ça suffit des violences envers les femmes !les hommes violent ne sont que des bêtes à abattre



Circé 22/05/2011 19:08



Jacomelli :


Notre société doit changer, cela passe par l'éducation dès le plus âge, cela passe par la dénonciation des paroles, attitudes, comportements sexistes dont nombre sont passibles de la loi.


Cela passe aussi par la prévention et surtout pour les personnes victimes qu'elles soient entendues dès le début et non niées dans leur témoignage, rejetant sur elles une "faute" qu'elles n'ont
pas à porter, puisqu'elles n'en ont commises aucune, sinon à admettre des théories véhiculées par différentes religions à savoir qu'en tant que "femmes", elles portent un pseudo péché originel,
la belle excuse, le bel alibi pour continuer en toute impunité à nous dominer, rabaisser, humilier, violenter...


Par ailleurs, on ne peut régler la violence par des attitudes toutes aussi violentes, le oeil pour oeil tout au long de l'histoire n'a jamais réglé quoique ce soit, même pas aidé les victimes à
se reconstruire.


C'est un véritable travail de fond que l'on doit faire dans notre société judéo-chrétienne où le machisme, le sexisme, la patriarcat règne à tous les niveaux même les plus importants de nos
institutions, gouvernements, partis, entreprises, sociétés, vie de la cité ou vie privée...


D'ailleurs ne dit-on d'un homme que c'est un "Don Juan", survalorisant des attitudes de drague qui sont souvent d'ailleurs du harcèlement et qui finissent à un moment donné mal, alors qu'une
femme "libre" de ses choix, de ses liaisons, est, elle, la "salope" insultée par les mêmes qui ont pourtant une attitude plus que contestable par ailleurs.


Non, il nous fait dire STOP à la domination masculine, Stop au machisme, STOP au sexisme, STOP au patriarcat.



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "