Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Jul

Quand les actes sont en accord avec les idées : Une élue communiste stoppe une expulsion locative en réglant la dette de loyer.

Publié par Circé  - Catégories :  #Non-acceptation, Révolte et Politique

GQ

La Conseillère Régionale Communiste Gisèle Quérité , Déléguée à l'Ega lit é  Homme-Femme au Conseil Régional de la région centre s'est opposée hi e r matin à l'expulsion locative d'une famille avec cinq enfants.


Après avoir tenté une médiation téléphonique avec le Préfet et constatant la pression policière qui grandissait de minute en minute, contre le Comité de Soutien à la famille en difficulté, elle a fini par payer de ses deniers la somme réclamée par l'huissier qui "officiait".

 

Celui-ci ne lui avait laissé que 30 minutes pour revenir de la banque avec un chèque certifié.


C'est ce que rapporte La République du Centre du jeudi 15 juillet dernier, et dont vous pouvez en consulter une partie ICI.


Vous pouvez également consulter ce blog qui explique la genèse de l'affaire ainsi que tout le déroulement de cette journée qui a failli mal tourner, puisque le comité de soutien à la famille a été malmené.


Est-ce étonnant dans cette "République" des Sarkozy, Morano, et autre Woerth et consorts où ce sont les pauvres qui paient leur crise tandis que les riches en sont éxonérés, protégés en flouant les premiers.

 

Enfin de la Solidarité et de l'engagement.

Non les politiques ne sont pas tous des pourris, il faut simplement se souvenir  le moment venu de celles et ceux qui étaient sur le terrain et bataillaient pour changer réellement les choses avant de glisser un bulletin dans l'urne.


Voilà une véritable bouffée d'oxygène en ces temps de désespérance.

Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens mieux tout à coup, pas vous ?

Commenter cet article

Raphaëlle 21/07/2010 18:30



Chère Circé,


je ne conteste pas du tout le fait qu'il y a bien "une société de riches et une plus nombreuse chaque jour de gens qui se retrouvent complètement démunis" . Pour le coup c'est absolument
incontestable.


Je dis juste qu'une expulsion ça n'arrive pas du jour au lendemain, qu'il y a une procédure avec 4 phases, qui prennent un temps certain, plus d'une année au minimum dans tous les cas. Je suis
donc toujours étonnée quand on en arrive là, à un moment ça pose des questions, et pas uniquement du côté du bailleur (qui a, quand c'est un bailleur dit social, des obligations d'accompagnement
social)...


Alors bien entendu, une expulsion c'est anormal et injuste. Mais qu'on ne se méprenne pas, ça n'est pas arbitraire, c'est encadré par la loi, et il existe tout un tas de mains tendues
institutionnelles avant cela. 


Je te ferai avec plaisir une explication détaillée de la procédure, et des différentes aides existant tout au long, justement pour prévenir et éviter les expulsions locatives.



Marie 21/07/2010 10:35



Bonjour,


je suis consternée par toutes ces situations dramatiques ! Cet article, le suivant sur la Poste...


Je ne sais ce que tout cela présage, une Révolution ?


L'écart entre les nantis et les autres se creusent, les industries s'en vont, et par là même le travail qui en découle. Travaillez plus pour gagner plus ! Oui, mais où ? Il faut que l'on
m'explique, je ne comprends pas tout.


Bravo en tous les cas pour Gisèle Quérité, c'est un très beau geste.



Circé 21/07/2010 10:41



Marie :


Je suis comme vous consternée.


Voilà des années que nous sommes un certain nombre à crier dans le désert, à être vus comme des hurluberlus. Et pourtant, voilà que tout ce que nous annoncions et dénoncions se retrouve sur le
devant de la scène, même les violences de cette société où seul le répressif est mis an avant. Ce qui concerne l'humain est rayé de la carte avec les drames que nous voyons au quotidien, car loin
de faire dans la prévention, nous allons avec ce mode de gouvernement vers une catastrophe bien plus grande.


J'en suis la première à en avoir peur, mais la peur n'évitant nullement le danger, je serai la première à dénoncer et informer à ma mesure, n'étant nullement journaliste, mais simple citoyenne au
quotidien qui revendique le droit à la parole et à une vérité de terrain autre que les chiffres statistiques.



Raphaëlle 20/07/2010 22:12



Certes l'intention est louable.


Cependant, une petite question, est-ce qu'au moins quelqu'un connaît le fonctionnement d'une procédure d'expulsion? Parce que ce stade là n'arrive pas du jour au lendemain, ni par grand hasard...



Circé 20/07/2010 22:30



Raphaëlle :


Sans doute connaissez-vous ou non, je vous l'espère, l'engrenage du chômage et des minima sociaux, les plans d'apurement que l'on peut respecter quand on a un mission d'intérim et puis d'un seul
coup non, les indemnités qui tardent à venir, bref...


Je crois que j'ai laissé en lien un blog qui relate cette affaire et comme cette personne fait partie du comité de soutien, si vous souhaitez plus d'infos, vous pouvez interroger de côté-là.


Par ailleurs la région de Dreux est sinistrée au niveau emploi.


Alors quand dans le même temps des affaires telle que l'affaire Bettencourt éclate, que des N.Morano se permet de dire que des journalistes sont trop payés pour ce qu'ils font au regard de ce
qu'elle fait elle-même ( qu'elle s'abstienne, nous nous en porterons toutes et tous mieux ) alors que dans le même temps des familles sont expulsées,  il y a bien une société de riches et
une plus nombreuse chaque jour de gens qui se retrouvent complètement démunis.


 



Baptiste CHAPUIS 19/07/2010 14:39



L'actualité n'est pas rose en ce moment. Inquiétudes sociales , incertitudes économiques, et doutes dans le personnel politique.


Je tiens à saluer très sincèrement cette initiative qui rappelle l'importance de l'engagement politique. (un engagement désintéressé pour les citoyens et non pour se servir)


 


BRAVO



Circé 19/07/2010 14:42



Baptiste :


 


C'est le moins que l'on puisse dire que l'actualité n'est pas rose, tu as raison. Je crains que cela n'empire malheureusement. Merci pour Gisèle en tout cas.



Hassan Kerim 18/07/2010 22:31



Un acte à saluer, ô combien. Bravo à Gisèle Quérité.Oui réellement ça fait du bien de lire ce type d'informations.



Circé 18/07/2010 22:44



Merci pour elle Hassan.


 



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "