Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Nov

Quand la réalité dépasse la fiction : Tartuffe au pouvoir ou quand la morale s'invite dans le débat fiscal !

Publié par Circé  - Catégories :  #Religieux et Politique

Tartuffe.jpgHier, dans un précédent billet, je me suis amusée à brosser le portrait d'un pseudo candidat aux élections cantonales, d'un parti qui ne me semblait n'exister qu'au sortir des brumes d'un cauchemar.

 

Or, ce matin, ma vaillante radio tenant son office matinal, voici que j'y entends en sa chaire et dans son homélie " radio Sarkozy " :

La commission des finances de l'Assemblée nationale a adopté mardi un amendement maintenant un avantage fiscal pour les personnes qui se marient mais le supprimant pour celles qui se pacsent ou qui divorcent

 

La solidité du mariage étant un atout pour la société, précise-t-on dans la foulée. Pardonnez-moi, je n'ai pas retenu le nom de celui ou celle qui à l'Assemblée a tenu ces propos inspirés !

Il semblerait que ce soit celui que je cite ci-dessous.


La suppression de ce dispositif pour les jeunes mariés comme pour les pacsés reviendrait à aligner le droit du mariage sur le droit du Pacs et marquerait une inflexion dans la politique familiale du gouvernement qui serait dommageable, écrit Hervé Mariton dans l'exposé des motifs de l'amendement.

 

Et bien, nous voici donc sous la houlette des Tartuffe, la morale levée en étendard, claquant au vent de la suprême vertu intronisant les valeurs de la Famille répondant en tous points à la machine à fabriquer de bons français, l'imprimatur umpiste ayant été apposée !

 

Et c'est en France !

Et nous sommes dans un état laïc !

 

Comment ne pas penser que très bientôt d'autres mesures coercitives seront prises contre les couples, les personnes ne répondant pas aux critères de cette société orwellienne ?

.

 

* sources l'Express

 

 

 

 

 

Commenter cet article

BCT 10/11/2010 22:01



Super nul à chier ! S.N.A.C. !



Circé 10/11/2010 23:31



BCT :


Voilà qui est court, concis et qui a le mérite d'être clair !



fansolo 10/11/2010 12:41



En toute honneteté, je doute fort que cet amendement passe l'hiver en raison d'une double inconstitutionnalité manifeste : de forme et de fond.


De forme : les parlementaires ne peuvent soutenir des amendements financiers qui auraient pour cause d'augmenter les dépenses publiques. Or, si on suit la logique Baroin qui supprimait un
avantage fical dans son projet de loi de finances (donc réduction des dépenses publiques), rétablir l'avantage pour les seuls mariés revient à augmenter les dépenses, CQFD vous suivez ?


De fond : admettons que ce texte aboutisse, le conseil constitutionnel se fera un plaisir de le déclarer  non conforme à la Constitution AUSSI en raison d'une rupture d'égalité manifeste et
d'une discrimination évidente potentielle, celle que vous décrivez fort justement.


Encore un effet d'annonce aussi scandaleux qu'antidémocratique (mais hélas on a l'habitude). Je ne sais plus malgré tout ce qu'il y a de pire dans tout ça : qu'on puisse simplement PENSER à faire
de tels amendements, que la presse n'en souligne pas IMMEDIATEMENT le caractère inique et inapplicable (voir ma démonstration ci-dessus) ou encore qu'on soit condamné à pleurer chaque jour des
petits bouts envolés de notre démocratie qui se délite dans l'indifférence (quasi) générale...


 



Circé 10/11/2010 12:47



Antoine :


Oui, tu as raison, on ne sait plus sur quoi on doit pointer nos regards, nos réflexions, nos rages et nos révoltes contre de tels personnages qui osent aujourd'hui tout.


Mais ils ont en la matière un excellent maître .


Alors que de zélés serviteurs ne sachent plus que faire faire pour complaire à leur impérial suzerain, rien d'étonnant.


Nous en avons des exemples manifestes, jusqu'en notre ville, c'est dire !



Polyb 10/11/2010 10:03



Analyse rapide de ma "moitié"=> donc, si l'avantage fiscal saute pour les pacsés... seuls ceux qui n'auront pas le choix pour reconnaître leurs liens se pacseront (donc... les homos, et les
personnes "non amoureuses" comme les frères et soeurs souhaitant se soutenir ?) et les autres seront donc poussés à se marier ?


Je ne nie pas que le PACS puisse avoir une valeur symbolique forte, mais on peut dire ici qu'une grande part de sa valeur vient de sauter !!!


Boutiniste... oui, quand on repense à tout ce qui s'est passé au moment du passage du pacs... c'est un terme très adapté !!!


=> Quelle belle régression, encore une fois !!! Ce gouvernement est très fort...


Prochaine étape obligée :


- militer pour le mariage homosexuel, pour commencer ? A mais, ce serait aller dans le sens du progrès, pardon...



Circé 10/11/2010 10:20



Polyb :


Oui, militer pour le droit au mariage homosexuel, bien sûr.


Comme me disait une copine féministe pure et dure, compte-tenu de sa relation avec les " liens sacrés du mariage " après tout ils ont parfaitement le droit de faire les mêmes conneries que les
couples hétérosexuels !


Merdum,  merdum et remerdum, jusqu'à quand allons-nous accepter cela ?



Le Vilain Petit Canard du 66 10/11/2010 09:45



le courant boutiniste* a encore frappé !


* (je ne suis pas mécontent de ce néologisme, à la sonorité charcutière, et quais de la Seine à la fois, ... ) d'où l'expression, -- J'ai acheté, autrefois, des
ouvrages libertins, chez un boutiniste du quai des orfèvres, à la St Eloi ...



Circé 10/11/2010 09:48



Le VLPC66 :


Vous voici libertin à la St Boutin ?



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "