Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Jan

Quand la calotte s'occupe de nos petites culottes, et de ce qu'il y a en dessous !

Publié par Circé  - Catégories :  #Loi Veil, Planning Familial, CPEF, IVG.

C'est une affiche de campagne dans le métro parisien, financée par le Conseil Régional d'Île de France, objet de polémique, sur fonds d'intégrismes religieux.
Elle est en effet frappée du sceau de l'anathème le plus virulent des tenants de nos officines estampillées "gauloises", et dont notre Chanoine de Latran a consacré la supériorité sur l'éducation laïque et républicaine.
 
Elle concerne le Planning Familial et sa mission :


iq73EXq848RRfmkcn4ipjibcWeXkb9sFQuicklook.jpg
Missions d'information, de prévention et d'accès à l'IVG, pour celles qui choisiraient de ne pas mener à son terme un début de grossesse, non désirée, non voulue et à vrai dire qui grèverait tout le restant de leur vie à tous points de vue : psychologique, social, vie personnelle...
Choix personnel, de toute façon, point à la ligne et sans commentaire !

Et je ne vous parle même pas de celles qui victimes de viols se retrouvent enceintes de leurs agresseurs ou de celles qui portent à leur grande douleur un enfant désiré mais gravement et lourdement handicapé .
Ce dernier n'étant promis qu'à une vie de souffrance et douleurs sans répit dès son premier cri.

Et bien, Mesdames et Messieurs, figurez-vous que nos intégristes bien de chez nous, fleurant bon les relents notre Identité Nationale si chère à Besson, Sarkozy, Le Pen et tant d'autres, ceux donc qui ont mis en haut de leur clocher ce coq, emblème de la trahison et de la lâcheté, ont décidé que trop, c'est trop !

Et qu'il y en avait assez, qu'il fallait revenir à une société saine, où les femmes reviendraient à de salutaires pratiques sous la houlette de nos dévots et bondieusards pharisiens.

Après avoir défilé contre la loi Veil il y a peu comme chaque mois de janvier, s'inventant maints pélerinages et croisades obscurantistes et archaïques, prêts sans doute à la déclaration d'une nouvelle Guerre Sainte qu'ils appellent en secret de leurs voeux, les voici donc à protester, pétitionner contre cette campagne d'information dans le métro !

Les mêmes groupes ultras religieux décidant dans les écoles ce qui doit être enseigné à nos enfants, refusant tous cours sur la sexualité, la procréation, la contraception...

Sans compter la remise en cause régulière des cours d'Histoire, où ils sont nombreux maintenant à vouloir éluder la Shoah, la seconde guerre mondiale, la guerre d'Algérie et la colonisation, tentant même pour certains de nous faire accroire son rôle "positif" pour les pays et peuples colonisés.

Alors la théorie de l'évolution, imaginez donc !
Très bientôt nous en reviendrons, n'en doutons pas à l'enseignement d'une géographie censurée aussi, y apprendons que la Terre est plate et que l'Astre Solaire déférent, se courbe devant notre planète divine en tournant autour, plutôt que le contraire !

Dans nombre d'universités et établissements scolaires américains, la théorie de l'Evolution n'est plus enseignée tandis que le Créationnisme fait florès.

Chez nous, lorsque le PACS a été débattu à l'Assemblée Nationale, je me souviens parfaitement de ces groupuscules activistes qui dans notre bonne ville d'Orléans placée sous l'égide de la Sainte Pucelle, arpentaient les rues, distribuaient force tracts et pétitionnaient allègrement contre ce projet luciférien qui accordait aux sodomites et autres pervers(e)s sexuel(le)s le droit de vivre en couple légalement, d'être reconnu(e)s par la société.

Je me souviens de cette gamine exaltée d'à peine 17 ans qui avait tenté de me convaincre du bien fondé de sa mission divine.
Durant vingt bonnes minutes,je la laissais aller au bout de ses arguments intolérants et fallacieux, tout en lui apportant la nécessaire répartie pour tenter de lui ouvrir les yeux.

Et bien Chèr(e)s Ami(e)s, elle a fini tout simplement par me traiter de débauchée, et m'a promis un séjour en Enfer de 1ère classe.

Ce à quoi bien évidemment je lui ai rétorqué que mon Enfer serait sans doute beaucoup plus tolérant et ouvert que son prétendu Paradis où on devait s'emmerder ferme entre auréolé(e)s, clôné(e)s dans la plus grande stupidité qui soit.

Nous voici donc en présence du retour de la "calotte", celle qui s'occupe de nos petites culottes à nous les femmes, de celles de nos enfants, garçons et filles, mais surtout de ce qu'il y a en dessous bien au chaud entre nos cuisses.

L'Eglise irlandaise en sait quelques chose, l'Eglise américaine aussi...
Les enfants garçons et filles, les femmes sur lesquels ils ont sévi, n'en doutons pas un seul instant aussi...
L'Eglise Française quant à elle, ne communique pas sur les actes d'abus sexuels, pédophilie et viols commis sur femmes et enfants, par ses représentants religieux.
Pire même, il est arrivé à de nombreuses reprises que la hiérarchie catholique déplace tout simplement un prêtre agresseur d'un évêché à un autre.

Quant aux prêtres qui souhaiteraient se marier ou vivent en couple, ce qui me paraît beaucoup plus sain qu'une pseudo abstinence, ils sont purement et simplement mis à l'index comme les pires malfrats !

Moi, je trouve qu'ils ont bien de la chance les franciliens d'avoir un conseil régional qui s'investit dans la prévention, organise au mieux les missions d'information, l'accès à la contraception pour toutes et tous ainsi que que l'accès à l'IVG, sans tabou, ni lubies ou diktats religieux qui sont les malvenus.

Déjà en 2007, je dénonçais ces tartuferies où encore une fois notre évêque avait pris sa part, avant que de récidiver avec le préservatif.
Aujourd'hui, c'est notre Conseil Général qui s'attaque au droit à l'IVG.

Il a beau clâmer haut et fort que c'est faux, que c'est un déficit de communication en cela secondés par certain(e)s qui n'ayant pas pris garde au sort de l'ADAMIF tout en ayant assisté à son enterrement en grandes pompes sont en train de mettre en place le même dispositif pour le Planning Familial.

Planning Familial qui a été gravement attaqué, je le rappelle il y a plus d'une année maintenant, ses subventions ne devant pas être renouvelées du jour au lendemain.
Ce n'est que la mobilisation forte et massive de nombreux citoyens et citoyennes qui a permis qu'elles lui soient de nouveau attribuées.

Alors, même si vous n'y croyez pas, prenons garde à l'épée de Damoclès qu'ils sont en train de nous hisser au-dessus de nos droits, et je vous le dis bien haut et fort.

Laissez nos sexes, nos ventres, nos corps en dehors de vos cagoteries d'un autre âge .
Ni Curé, ni Imam, ni Rabbin pour s'occuper du corps , des Droits des femmes.

La République est laïque, une et indivisible !

* Et puisque le site en lien sous "intégrismes religieux" se mobilise pour pourrir d'e-mail la boîte de JP Huchon, je vous propose de leur dire ce que vous en pensez ici : blog.edeo@yahoo.fr


 
Commenter cet article

Luciamel 31/01/2010 13:42


la vigilance ne devrait jamais nous quitter, comme la tolérance. Je me souviens d'une amie, féministe militante, bisexuelle, qui, se retrouvant enceinte par accident, s'est soudain découvert une
vocation "anti-avortement" pour se justifier à elle-même qu'elle ne pouvait pas accéder à la demande du père qui ne voulait pas lui de cet enfant. Il est parti. L'enfant est né. Une superbe jeune
fille de 21 ans, qui remercie le ciel, et sa mère, de lui avoir donné la vie. Moi-même j'ai avorté, j'ai en cela suivi la volonté du futur papa, il n'en voulait pas de cet enfant... et, surtout, il
ne souhaitait pas vivre avec moi... aujourd'hui cet homme est papa de deux enfants (il a trouvé LA femme dont il pouvait accepter qu'elle soit LA mère), moi, je n'ai pas d'enfant... je l'aurais
appelé Jonaz, aujourd'hui il aurait 21 ans. 

Tout ça pour dire, que ce n'est pas si simple... Défendre le droit à l'IVG est une nécessité, une avancée colossale pour les femmes, et pour les humains dans leur ensemble. N'oublions pas que ça
n'enlève rien à la difficulté de la relation homme/femme, et à l'enjeu qui parfois se joue face à cette décision (là encore des relations de pouvoir peuvent apparaître).  


Circé 31/01/2010 20:54


Comme tu le soulignes, ici, Luciamel, tout est difficile dans ce choix qui est de toute façon personnelle et laisse toujours la femme face à elle-même le moment venu.

Je pense qu'en la matière, c'est justement tellement pas binaire, qu'il est inutile d'en rajouter...
La culpabilité, les femmes connaissent cela mieux que quiconque puisque c'est ce qu'on leur inculque dès leur enfance.

L'avortement en soi, est un échec de toute façon.
Et quelque soit le choix de la femme il convient de le respecter.

Quand j'entends certain(e)s dire qu'une femme qui avorte est une meurtrière qui supprime son enfant, cela me fait bondir.

Une femme qui décide d'arrêter là son début de grossesse est une femme qui l'a décidé pour des raisons qui lui appartiennent .
Elle n'élimine pas un ENFANT, elle met un terme au développement de l'embryon qu'elle porte, qui est bien loin d'atre un enfant, un bébé ou un nourrisson.
Cet embryon serait bien incapable de vivre en dehors de son ventre.

pour ma part comme pour tant d'autres femmes, j'ai été confronté à ce choix par deux fois.
la première fois, j'ai décidé de garder celui qui quelques mois plus tard prendrait visage humain et serait mon fils.
Il a aujourd'hui 29 ans.

Des années plus tard, j'ai interrompu un début de grossesse qui s'installait dans mon ventre.
Pas de place dans ma vie, celle de mes enafnts, celle de son père pour ce qui aurait pu être un autre enfant.
Une tragique erreur de ma part qui m'a conduit à cette situation, puis à faire ce choix.

J'ai assumé, mais pas un instant, je n'ai regretté ce choix, même si j'ai eu à en souffrir, car oui rien n'est simple.
Encore maintenant je sais que c'était la meilleure solution.




minijack 29/01/2010 18:33


Chère Circé,
Croyez ce que vous voulez. Mais vous n'êtes pas sans savoir que l'Eglise s'est toujours arrangée pour récupérer à son profit les symboles des antiques traditions dites païennes.
Si effectivement Pierre a renié le Christ avant que le coq n'ait chanté trois fois, ce n'est pas une raison pour placer ce dernier monté sur un globe, le tout sur une girouette. Que je sache, la
religion n'a jamais donné le Nord du globe terrestre. Or, c'est bien de cela qu'il s'agit au sommet des clochers.
Que pourrait donc bien dire votre ami prêtre-ouvrier de l'insigne des maires qui comporte un coq en son sommet ? Que ces derniers seraient des évangélistes ? 

Symbole solaire, le Coq (gallus) était l'emblême des Gaulois (Gallus également) comme l'Aigle était celui de Rome bien avant que la Christianisme existât. En effet, il annonce le
jour, mais pas spécialement celui des petites lâchetés de Pierre, en réalité il annonce tout bêtement le retour de la lumière du jour, et ce, même dans la civilisation islamique.
Je ne sais pas quel âge a votre ami mais c'est vrai qu'on peut apprendre à tout âge... ;c)
 


 


Circé 29/01/2010 22:32


Oui, vous avez raison, Minijack, je crois ce que je veux.
Tout comme vous, me semble-t-il.
Mon ami qui est légèrement plus âgé que mon père, il a aujourd'hui près de 77 années.

Je viens de découvrir un nouvel évangile, celui de Saint Minijack !

Et comme je suis agnostique, vous comprendrez que...


ZOUZOU 28/01/2010 10:26



Juste une petite vidéo que je trouve bien, vous l'avez peut être déjà vu....http://www.youtube.com/watch?v=AFmGZy4JXxc



Circé 28/01/2010 17:10


Merci Zouzou, je vais la publier !


minijack 27/01/2010 16:31


Entièrement d'accord sur le fond.

Sauf pour un détail : le coq gaulois, que vous affublez à tort selon moi d'une symbolique bien peu glorieuse, ne figure au sommet des clochers de France que par la volonté des laïcards à placer les
girouettes au point le plus haut des villages. Ca n'a rien à voir avec la théorie de l'évolution, le créationnisme ou une  bondieuserie quelconque.


 


Circé 27/01/2010 20:40


Cher Minijack, on apprend à tout âge !

Figurez_vous que dans une réponse à un commentaire précédent,  je faisais référence à un ami prêtre ouvrier.
Et bien figurez-vous qu'ayant eu, je ne me souviens plus pour quelle raison précise une conversation à ce sujet, celui-ci me donna cette xplication :
- le coq au sommet des églises est là pour rappeler le reniement de Pierre par trois fois avant le chant du coq, lorsqu'il fût interrogé par les romains sur le fait qu'il connaissait ou non
Jésus.

Vous, vous prétendez autre chose, souffrez en l'occurrence qu'entre vous et lui, mon choix n'ait aucun balancement.
Par ailleurs ayant repris mes études en Histoire au début des années 2000, il se trouve que cette version m'a été confirmée par un professeur d'université.

maintenant, libre à vous de penser que votre version est la bonne, comme vous savez si bien le faire à chaque fois.

Pour ma part, j'en connaisssais plusieurs versions, mais me suis dit que si un prêtre  donnait la préférence à cette explication, comment moi qui suis agnostique, pouvais-je la contredire ?


zouzou 26/01/2010 08:36


A17 ans, comment formater l'esprit d'un enfant!!!!!!! j'aimerais pas être à sa place.


Circé 26/01/2010 09:11


Aujourd'hui, elle en  a 10 de plus.
Je ne sais si la vie lui a appris à vivre, comme auraient dit mes grands-parents ...

Mais c'était pour moi, le comble de l'indécence, cette jeune fille qui ne connaissant rien à rien s'octroie le droit de juger et condamner sur la foi d'une pseud-religion qui a n'en doutons pas un
seul instant des intégristes aussi virulents que les barbus.
Et ils font cause commune avec eux, même s'ils sont moins visible médiatiquement que ceux-là (encore que, le Pape n'en est pas le moindre des adeptes  ...!!!) et qui oeuvrent pour le retour de
leur obscurantisme religieux, ayant moyens financiers, lobbying et tutti quanti.

le Chanoine de Latran, par ses oeuvres leur donne toute latitude et justification pour agir !
Ne lous laissons pas faire.


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "