Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Commenter cet article

sylvie 21/10/2009 22:12


tu es dans une logique institutionnelle et dans une logique d'opposition à la droite, moi je suis dans une logique purement féministe ; actuellement ces deux logiques sont inconciliables.

je reconnais toutefois la qualité de ton travail en ce qui concerne le débat europe et féminisme qui, si j'ai bien compris, restera une exception.

je ne demande pas la perfection, je demande de la rigueur et de l'honnêteté : la démarche du 17 octobre n'était pas rigoureuse et n'était pas honnête.

pour finir il ne faut pas inverser la situation : je suis pour que le féminisme soit dans les structures institutionnelles (c'est une obligation si on veut réussir) mais aujourd'hui les
institutions instrumentalisent les femmes et le féminisme et ça est-ce tolérable ?
Ce n'est pas moi qui suis dans une logique de refus mais bien les organisatrices de cette mobilisation (du reste il suffit de connaitre et analyser leur démarche fermée et autoritaire pour s'en
convaincre : bonjour la démocratie participative !!).


Circé 22/10/2009 05:26


Excuse-moi Sylvie, mais je ne suis pas opposée à la droite parce que je suis féministe, je suis opposée à la droite parce que tout simplement mes idées politiques n'ont rien à voir avec elle, qu'en
plus en matière de féminisme on puisse lui reprocher une indifférence, voire quasiment une non-reconnaissance des droits des femmes n'arrange donc rien à mon jugement. 

Tu parles d'instrumentalisation des femmes.

J'aimerais que tu m'expliques en quoi je le suis par exemple puisque tout ce que j'ai fait à ce jour, c'est moi qui l'ai proposé, et mis en oeuvre ou bien qui ai répondu favorablement à une
participation de ma part en tant que Féministe, certes communiste mais tout de même.

Que ce soit Europe et Féminisme, la participation d'un groupe orléanais au pique-nique solidaire le 12 juin dernier à Paris pour demander une loi-cadre contre les violences faites aux femmes, la
commémoration en hommage aux victimes de l'attentat homophobe de Tel-Aviv au centre LGBT d'Orléans en août dernier, la réunion-débat tenue à La Chapelle St Mesmin le 18 septembre sur Droits
des Femmes : entre acquis, luttes et régression et même l'organisation d'un car pour la Manif de samedi dernier, le planning trouvant que le nombre de participants n'était pas assez nombreux (
20 inscrit(e)s) le 07 octobre dernier ayant préféré se retirer à dix jours de la manif.
Nous étions finalement 32 et, à moins qu'un(e) participant(e) ne se soit pas fait connaître comme membre du planning, celui-ci était absent au départ d'Orléans avec nous.

Pour le reste, tu as une histoire antérieure à la mienne concernant la fréquentation des groupes féministes orléanais.
Pour ma part, je veux que les choses avancent, prends ce qui me convient et attends patiemment même si je bous parfois intérieurement que d'autres me rejoignent.
Parce que râler seule dans son coin n'a jamais fait avancer quoi que ce soit .


Stedransky 20/10/2009 18:57


Merci pour la vidéo, en plus j'y suis ! ha ha ha ! Je vais la mettre sur mon blog, surtout parce que les interventions donnent bien les enjeux du débat. Merci Circé !


Circé 20/10/2009 21:48


Pas de quoi Aurélia, c'est Najib qu'il faut remercier.
Je viens de vérifier, je n'avais pas fait attention, car si effectivement ton apparition est , tu es bien là !


sylvie 20/10/2009 15:01


bonjour

quelle démagogie cette mobilisation ! quelle honte cette mascarade qui instrumentalise la souffrance des femmes !

ce n'est même pas le degré 0 du féminisme, ce n'est pas du tout du féminisme !

la droite casse tous les droits mais dans le domaine du féminisme, la gauche, ici, ne ne fait pas mieux... c'est désolant !

cordialement


Circé 20/10/2009 15:13


Sylvie, nous ne sommes pas d'accord sur ce sujet.

Qui en ce moment fait quoi que ce soit sinon effectivement les collectifs, associations, syndicats et oui partis de gauche ?
Même si on ne peut se satisfaire de cela car tout sans doute est perfectible.
Seulement sous prétexte de perfection doit-on donc garder silence ?
Ce qui à mon avis serait la pire des choses et arrangerait fort bien cette majorité qui détruit tout sur son chemin.

Alors en attendant la riposte des ripostes et le plan parfait et bien, je fais avec ce que j'ai, y donne toute mon énergie .
Toutes les bonnes volontés et personnes qui auraient l'idée géniale qui ferait que ...sont acceptées !


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "