Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Dec

Ma France vert de gris.

Publié par Circé  - Catégories :  #Histoire, Immigration, Identité Nationale

C'était une chronique d'une honte nationale annoncée.

Les résultats sont là. Abjects et infâmes.
Comme au pire temps des délations écrites sous le manteau.
Dont les historiens découvrent encore l'ampleur dans les archives pestilentielles du temps de l'occupation.
Chacune ou chacun réglant de façon on ne peut plus lâche son compte à la voisine, au voisin qui ne convenaient pas, suspectés d'avoir dans le sang cette part de judaïté éxécrée ou de sang tsigane ou étranger, ou encore enviés d'avoir plus, d'être plus cultivés...
Alors sous-races décrétées de femmes, d'hommes et d'enfants à rejeter, expulser, éliminer...
On connaît la suite !

Lu sur le site du Ministère de la Honte Nationale :

- " Etre français, c'est être né en France, des deux parents français",
- " Etre français, c'est déjà être né en France, de parents français eux-mêmes nés en France et ainsi de suite",
- " Etre né sur le sol français, de parents français" et cela "depuis cinq générations".
- " C'est le droit du sang, pour être français, il faut avoir du sang français"
- " Comment peut-on se dire Français et déclarer vouloir se faire enterrer dans son
pays d'origine, cf Rama Yade",
- "La France et notre identité nationale, c'est une cathédrale au centre de Paris et non pas une
mosquée"...

Vous pouvez lire ceci ICI.
Ou ICI

Et voir aussi cela :




Ma France vert de gris.
Je me retourne et tous les prémisses étaient déjà là.

Mes filles,mes dernières-nées, mes "petites" à la couleur ambrée, aux cheveux frisés, aux yeux sombres, et leur soeur aînée à la peau si laiteuse, à la chevelure couleur champ de blé mûr, aux prunelles bleu azur.
Elles sont soeurs et s'aiment d'un amour si grand que leur différence, elles ne la voient que dans le regard des autres, de ceux qui veulent parler de "demi-soeur", pour bien dissocier, discriminer, avilir, salir, humilier...
L'amour se ressent-il à demi ?

Nécessaire retour en arrière. Flash-back : arrivée à Orléans.
Deux petites entre autres de 3 ans et 7 mois. Et métisses, et oui.
Et des aînés bien "blancs".

Regard torve des voisins. Ben voyons, une femme "blanche" arrivant avec deux enfants "colorés", "basanés" et qui se retrouvent rapidement à vivre seule avec ses petits, cela ne va pas manquer de défiler chez elle.

Parce que c'est bien connu, une femme qui s'est commis avec un étranger et noir de surcroît ne peut être qu'une moins que rien !
Une de ces réputées écervelées- prostituées (?) - qui ne cherche que "la plus grosse" dans le fond du pantalon de ces mâles étalons.
Seul attribut qui leur soit accordé, n'est-ce pas ?
Fantasmes récurrents et préjugés qui ont la vie dure.

Et puis, le temps passant et justement rien de cela ne se passant, les regards ont changé.
Mais pas les attitudes dégeulasses.
- " Elles sont mignonnes vos petites filles, vous les avez adoptées ? "
Parce que c'est bien connu aussi, des petites filles ( ou petits garçons ) à la peau mate, bien éduquées, souriantes, propres sur elles, disant bonjour ne peuvent qu'être adoptées, n'est-ce pas ?
La maman "blanche" donnant une bien meilleure éducation qu'une maman "noire" ?
Et le père est éludé, discriminé, éliminé.

Aujourd'hui ayant grandi, elles sont en butte à ces regards malsains, à ces attitudes xénophobes et racistes et qui les poursuivent où qu'elles aillent .

Si l'aînée regarde des produits de maquillage, la vendeuse et le vigile sont au-dessus de son épaule à vérifier ce qu'elle touche dès fois que subrepticement elle ne glisserait pas dans sa poche quelque crayon khôl ou fard à joue.
Car c'est bien connu aussi, toutes des voleuses ces filles-là !

Si la plus jeune entre dans un magasin de bonbon, même attitude.
Qu'une fraise tagada ou une banane ne soit surtout pas immédiatement enfournée dans une poche ou dans sa bouche.
On ne sait jamais !

Alors dans les magasins de fringues, là, cela dépasse l'entendement.
Le tout sous mes yeux, parce que bien évidemment je les accompagne la plupart du temps.
Et aucun rapprochement n'est fait entre elles et moi.

Je vous passe :
- les regards appuyés des contrôleurs dans le bus qui leur demandent d'un ton à peine aimable leur titre de transport,
- la police des transports justement, jouant trop souvent au cow-boy, bousculant volontairement d'un coup d'épaule les jeunes gens, cherchant sans doute l'embrouille qui ne manquerait pas de voir arriver au grand galop la police municipale,
- les contrôles au station de tram parce qu'une copine à ramasser à terre une lame de cutter avant de la jeter à nouveau dans la poubelle cette fois-ci. La vidéo surveillance et l'opérateur zélé a dépêché une patrouille qui a vérifié leur identité.
Patrouille qui n'a pas négligé toutefois de leur demander de s'expliquer et si par hasard elles n'auraient pas quelques vélléités d'agressivité ou de violences à l'égard d'autrui, sans que rien n'ait pu étayer cela en quoi que ce soit .

Octobre dernier. Site de libéorleans.
Commentaire de ma part suite à l'article que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien plus haut :

Ma fille de 15 ans, un rien étourdie a égaré sa carte de transport à l'année.
Que voulez-vous, à 15 ans, comme à 30 ou à 50 ans, on peut avoir de ces petites âneries qui ne vous amènent que des avanies.


Voilà donc ma fille qui court jusqu'au guichet SEMTAO place d'Arc.
Je l'accompagne mais reste en retrait voulant qu'elle puisse se débrouiller à l'avenir en cas de nouvel avatar de ce genre.


Le guichetier ( c'est un homme, pas de sexisme ordinaire en matière de crétinerie, Femme ou Homme, union dans la collaboration des contrôles au faciès ) lui demande donc, après avoir vérifié que l'on avait pas ramené l'étui qui contenait sa carte ainsi que son ticket, de bien vouloir présenter sa pièce d'identité, un justificatif de domicile ainsi qu'un RIB pour lui renouveler sa carte.


Je rappelle à tous qu'elle a 15 ans.


Immédiatement je suis intervenue, lui ai rappelé d'une part qu'elle était mineure, qu'elle n'avait par conséquent aucun justificatif de domicile à donner, ni même un RIB !
Que de plus j'étais sa mère, que c'était la cinquième année qu'elle était titulaire d'un titre de transport annuel que je payais sans coup férir et qui était renouvelé chaque année par simple retour de courrier et qu'enfin il pouvait tout simplement retrouver toutes ces coordonnées en tapant simplement le nom de ma fille ou le mien sur son ordinateur !


Juste au passage, comme cela, je suis blanche, mais ma fille est métisse, alors oui, on peut se poser bien des questions quant à la façon dont on traite celles et ceux qui pourraient paraître étranger(e)s auprès de ces bons petits employés zélés, mal élevés et embouchés."


Aujourd'hui Christian Estrosi a pris un arrêté muncipal Montillot-bis, avec effet immédiat les mardi, vendredi et samedi soir, lors des vacances scolaires, et du carnaval de Nice.


Cette ville, comme la nôtre est-elle donc devenue un bouge infâme où l'on doit avoir peur de tout le monde et des jeunes en particulier ?

Ma France vert de gris.

Celle dont me parlaient mes grands-parents lorsque j'étais enfant.

Et le pire qui revient.

Je comprends Marie N'Diaye.

J'ai ressenti la même chose qu'elle à l'élection de Nicolas Sarkozy.

Et tout ce qu'elle a dit, je l'ai dit moi-aussi.

Je ne suis pas partie, mais y ai pensé, en ai discuté avec mes enfants.

Et puis pas forcément les moyens, les pères respectifs ( et oui deux pères différents, quelle honte, non ?) vivant toujours ici, devais-je les en séparer ?


L'Adamif ( aide aux femmes migrantes) va fermer.
Fermeture pensée, organisée, planifiée, association laminée.
Le centre de planification et d'éducation familial du CHRO va fermer.
Retour à l'ordre moral, haro sur la sexualité des femmes et de nouveau contrôle de leur corps qui ne leur appartient pas.
Actes homophobes non reconnus comme tels.
Sexualité "déviante" proscrite, pas de cela chez nous...
Tannés, basanés, bridés, crépus et autre lippus à l'index.

Ma France vert de gris.

Moi qui rêve d'arc en ciel, de polyphonie, de saveurs mélangées, de tolérance, de culture.
Découvrir l'autre pour ne pas en avoir peur.
Refuser que dans tout nouveau-né seraient déjà des pseudos et potentielles tares invisibles ou visibles : Celles de la violence, de la jeunesse, de l'identité, de la couleur, de l'odeur...

NON à la "sélection" xénophobe et raciste des êtres humains !
NON aux lois d'exception !
NON à la Honte Nationale !

Ma France vert de gris.
Connaît-on déjà la suite ?

Commenter cet article

Hassan Kerim 07/12/2009 18:02


Réagissant à la "merde" sortie de la bouche du sieur Valentin, Jean-François Copé déclare " Nous avons libéré la parole"...
J'espère que tout ceci ne laissera pas trop de traces négatives. Pourquoi ne pas laisser ce débat à ces "gens" qui se cherchent et nous concentrer sur nos solidarités de proximité, nos combats
sociaux dans les quartiers?
Peut-être viendront-ils nous retrouver lorsqu'ils l'auront trouvée leur... identité.


Circé 08/12/2009 11:53


Pas sûr Hassan, pas sûr du tout.
Je crois que nous avons pour eux une sorte de maladie quasi incurable.


ZOUZOU 06/12/2009 14:03


CIRCE, il y a de l'espoir miss FRANCE s'appelle MALIKA, et c'est le public qui l'a élue. comme quoi les francais sont pas tous des racistes. Mais dans le site Francais de souche, il y a pleins
d'injures et ils pensent que l'élection à été truqué.J'espére quelle aura son buste de marianne, ce serait trop bien.


Circé 06/12/2009 14:26


Oui, Marianne ou Malika, seules comptent la Liberté, l'Egalité, la Fraternité...


Thierry Mouron 05/12/2009 10:08


Merci Circe de les pieds dans le plat (de couscous)
Mais des cons, il y en a partout, ceux qui te disent cela pour toi et pour tes filles ne sont pas plus français que toi(et tes filles) et moi(et les miennes); Je suis blanc, catholiques mais
quand etaient ils de mes ancetre ? La France est un pays de migration, de tout temps, n'oublions pas que le mot Français vient de Franc, peuples qui a envahi la gaulle; alors Français ? Voila
comment un gouvernement veut cacher les vrais problemes de la crise : sociale, economique mais pas financiere (les banquiers qui ont joué Notre argent ont ils droit au nom de Français), la
pauvreté, les chomeus, les SDF...


ZOUZOU 04/12/2009 18:33


Avez vous vu le test de la poupée noire ou la poupée blanche fait par les psycologue americain sur des enfants ? Franchement j'ai été choqué.Pratiquement tous les enfants noires disent que la
poupée blanche est plus gentille, plus intelligente et plus belle.


ZOUZOU 04/12/2009 18:12


J'aimais bien dans les années 80, le mouvement Black, Blanc, beur et touche pas à mon pote. Nous étions tous unis, maintenant on voit des immigrés de 1 ou 2 génération, critiquer les autres. Moi
mon mari est EGYPTIEN et je vous jure cela n'a pas été facile même dans ma propre famille.


Circé 04/12/2009 20:44


Rien n'est facile, mais le temps prouve aux uns et aux autres qu'ils se sont trompés.
Sul hic, ils le reconnaissent rarement.


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "