Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 May

Les Libéo s'invitent aux fêtes de Jeanne d'Arc et rencontrent Patrick Poivre d'Arvor.

Publié par Circé  - Catégories :  #Liberté, Pluralité de la Presse et Politique

Chaque année à Orléans, le 08 mai, ce n'est pas la commémoration de la fin de la guerre de 39-45 qui fait date.

 

Il y a bien le matin un dépôt de gerbe au monument aux morts, mais bon, ce qui occupe tout bon orléanais qui se respecte, ce n'est pas cela, non, non !

 

Le 08 mai, chaque année, est la date qui clôt 10 jours de festivités dédiées à...Jeanne D'Arc. 582 ans qu'elle a bouté l'anglois hors nos petits territoires de l'époque, aussi grands qu'un mouchoir de poche, mais hosanna, louons donc la Sainte Pucelle...

 

Alors sempiternellement, immuablement, ce sont les mêmes défilés qui sentent la naphtaline et le désuet qui siéent si bien à Orléans.

 

Le choix de la "Jeanne" tout d'abord qui chaque année se fait dans les lycées catholiques. Car la "Jeanne" se doit d'être bonne chrétienne, pieuse, faisant acte de foi et de charité, effectuant pélerinage et ayant vis à vis des pauvres la commisération qu'il convient.

 

En cette année 2011 ce sera donc Clarence, non, pas le lion ayant une coquetterie dans le regard, mais une pure jeune fille dans la tradition du choix de Mme  Chantegrelot, pardon Mme Chantegrelet, Présidente de l'Association Orléans Jeanne d'Arc, elle même "Jeanne" en...1968 !!! Cela ne s'invente pas.

 

Il semblerait cependant que les matrones n'officient plus. Ouf !

 

Puis il y a le choix des pages.

Cette année, tout sera à l'unisson et Foulques d'Icole et Loïc d'Hauthuille seront les pages de la Donzelle.

 

Et c'est donc parti pour 10 jours de fêtes toutes plus surannées les unes que les autres, le 08 mai en apothéose avec défilé languide serpentant dans les rues d'Orléans, unissant le Sabre et le Goupillon et tout ce qui porte robe du côté de la magistrature, sans oublier les élus municipaux, du département et de la région.

 

Et puis il y a le choix de l'invité .

 

Il était de tradition, jusqu'à cette élection fatidique de mai 2007, que le Président de La République honore de sa visite, dès l'année suivante notre bonne ville d'Orléans.

 

Las, malgré tous les efforts déployés par notre municipalité pour complaire à notre Président, point de visite de notre Chanoine de Latran.

 

Mais fi donc de celui qui nous fait la tête, après Rachida Dati, Denis Tillinac et David Douillet l'année dernière, l'invité en cette année 2011 était donc Patrick Poivre d'Arvor.

 

Tiens, tiens...

Laissons donc l'histoire défunte et revisitée chaque année d'Orléans pour nous intéresser à un autre aspect de notre ville et au manque de pluralité, diversité de la presse.

 

Car oui, vous pensiez bien que notre Comité de Défense de LibéOrléans ne pouvait pas laisser passer la venue d'un journaliste en notre bonne ville sans aller l'informer de ce qui s'y passait, ni oublier de lui demander son soutien !

 

Cela avait été, entre autres, l'objet de notre réunion du Comité de Défense de la veille à la salle Délicat & Scène du Cinéma Les Carmes.

Après avoir pris tous les renseignements possibles pour accéder à un lieu où nous pourrions être visibles avec nos dessins de presse par l'invité d'honneur ainsi que de notre Sénateur et des autres élus ( municipaux, régionaux...), nous restaient à l'interpeller et à lui faire signer la pétition.

 

libe.jpg

 

Ce que nous avons fait .

 

PPDA-essai-03.jpg

 

PPDA est venu très simplement à notre rencontre, nous a dit être au courant de notre action et a dédicacé deux de nos affiches et a bien entendu signé la pétition.

 

Jean-Pierre Sueur, Sénateur du Loiret aussi, ainsi que François Bonneau, Président du Conseil Régional Région Centre qui avait fait il y a quelques jours un communiqué de presse, qu'il nous avait fait parvenir ainsi qu'à l'AFP. Communiqué où il regrettait la fermeture de LibéOrléans.

 

Puis ont suivi Marie-Madeleine Mialot, Jean-Philippe Grand, tous deux conseillers régionaux. La preuve ?

 

1-copie-1.jpg

 

Notre objectif a donc été atteint.


Bien entendu, ce n'est pas fini, même s'il semble que cela commence à agacer, du côté de notre municipalité où Mourad Guichard n'a jamais été en odeur de sainteté.

 

Que je vous dise quand même quelque chose sur les cinq membres qui ont participé à cette action :

 

Nous étions bien 5, mais...5 Femmes !

 

Steph, notre camerawoman, Raphaëlle, Annie, Nicole et moi-même.

 

Photos-des-filles-012.jpg

 

Photos-des-filles-116.jpg

 

 

Bon, nous ne nous sommes pas vraiment attardées après au long du défilé. Nous avons préféré aller nous prendre un pot en terrasse où nous avons devisé gaiement, mais aussi et surtout préparé nos deux prochaines actions en listant tout le matériel qu'il conviendra.

 

Cela risque d'être fort plaisant !

Bouseus-es de province certes, morpions de libéOnautes certes, mais pas sans verve, tempérament ou à-propos...

 

Finalement, il devrait plutôt être fier de nous du côté de Libération.

Leurs lect-rices-eurs ont de l'esprit !

 

Tiens les dernières oeuvres d' ceusses d'che nous .

 

Notre exilé qui nous manque tant :

 

 

 

 

 

 

Et grand merci à Jean-Michel PINON pour son article dans centroscope !

Commenter cet article

kenjî 09/05/2011 22:10



Tu as raison je suis plus proche de Strasbourg que d'Orléans, la qualité des échanges en plus d'une une fréquentation régulière des intervenants avec une modération de qualité et il ne m'a pas
fallu longtemps pour mordre à l'hameçon LibéO!


PS: Je n'arrive plus à en placer une seule sur les autres Libévilles(complétement cramé) pour alerter de l'escroquerie dont nous sommes victimes, tu as trouvé la bonne prose courage à toi!



Circé 09/05/2011 22:22



Kenji :


Pas si sure, l'un de mes commentaires n'a pas été validé qur LibéToulouse. Mais je suis très entêtée, non ?


 



BCT 09/05/2011 20:25



Chapeau bas !


Je vois Circé que tu as écrit sur "LibéMarseille"... J'en ai fait de même il y a quelques temps et aussi sur "LibéLyon". 


LibéBordeaux dort toujours.


J'ai écrit sur le French Leak de Médiapart mais je pense que cette affaire n'est pas de ce niveau... Va savoir.



Circé 09/05/2011 20:42



BCT :


 


C'est l'une de nos actions entreprises aussi : commenter sans troller sur les autres libévilles en mettant des liens avec des articles existants sur LibéOrléans.


Bordeaux est en sommeil depuis près d'une année maintenant . Restent : LibéLyon, LibéMarseille et Libé Toulouse.


Je vais aller voir de ce pas tes écrits. A bientôt.



kenjî 09/05/2011 19:12



Félicitations à toutes, par votre action les filles l'éspoir se maintient et c'est beaucoup!


Circé remercie Yves pour son invitation, j'habite dans le haut-rhin le (68) en Alsace, il m'est impossible d'être auprès de vous, ce que je regrette infiniment.


Je suis venu sur LibéO pour la qualité et la liberté des échanges après des mois d'observation, je dois t'avouer que je n'ai jamais été sur un quelconque forum et je n'irai sur aucun autre!



Circé 09/05/2011 19:46



Kenji :


Je ne manquerai de t'excuser auprès de Yves, comme je l'ai fait samedi auprès des libéonautes qui étaient présents à la réunion de notre comité de défense.


Donc tu es perdu quelque part, beaucoup plus près de Strasbourg que d'Orléans alors que Kenjo voyage souvent et est peu présent aussi sur Orléans, quoique je ne sache finalement pas, si c'est sa
ville de résidence.


Mais l'important se situe bien ailleurs.


A très bientôt de te lire, de vous lire de nouveau sur LibéOrléans.



JDg 09/05/2011 11:50



Les vraies libératrices de la presse béni-oui-oui du Loiret, c'est vous. Chapeau bas.



Circé 09/05/2011 12:03



Jean :


Tu sais qu'avec Raph nous sommes même allées jusqu'à interpeller "Monseigneur" Blaquart, à qui nous avons donné son titre...Tu te rends compte tout de même ? Bon il n'a pas signé, cependant, il a
pris notre tract.



zouzou 09/05/2011 11:43



Beaucoup plus belles que La Jeanne !!!!!


Et surtout plus solidaire !!!!!!!!!!!!


 



Circé 09/05/2011 12:11



Zouzou :


C'est bien cela qui est vraiment marquant dans cette lutte pour la réouverture de LibéOrléans, nous sommes toutes et tous solidaires en dehors de nos appartenances politiques, syndicales ou bords
politiques ou étiquettes supposé-e-s.


Et en fait, c'est cela la Démocratie. Nous défendons ce média, parce que chacun-e d'entre nous avec nos opinions parfois complètement opposées, parfois des étrillages en règle sur le site,
luttons pour la même chose. Pouvoir encore et toujours être informé-e-s différemment, sans formatage et surtout avec des articles qui ouvrent le dé-s débat-s et au contraire ne les ferment pas.


Une société ne peut fonctionner qu'en confrontant nos idées les un-e-s aux autres. Toujours réfléchir, échanger, même s'engueuler, du moment que le débat est ouvert et bien ouvert et pas décrété
et orienté sur une question qui nous viendrait d'en haut


Ainsi chacun a sa façon a tenu à apporter son soutien à LibéOrléans, que ce soient Kenji ou Kenjo qui s'étripent pourtant allègrement, Xav qui peut s'avérer un négociateur financier hors pair
etc...etc...


Mais c'est bien cela, non, la Démocratie, c'est bien comme cela aussi que devrait fonctionner notre société ?



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "