Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Apr

L'Egalité Homme/Femme à la sauce Giordano !

Publié par Circé  - Catégories :  #Femme, Société et politique

Pfff....Billet d'humeur et de colère alors que se déroule actuellement sur France Inter l'émission d'Isabelle Giordano qui devient de plus en plus inepte chaque jour.

 

Sous prétexte d'égalité H/F, la dame nous la joue : Laurence Parisot veut imposer un congé de paternité.

 

C'est sur que Laurence Parisot est le fer de lance de cette grande lutte s'il en est en ce XXIème siècle où en moyenne les salaires des femmes sont inférieurs de 27% à ceux des hommes, les retraites toujours en moyenne inférieures de 600 euros, que les temps imposés, les 1/3 temps, 1/4 temps sont dorénavant le mode de travail de nombre de femmes en grande précarité, et de plus en plus nombreuses, et qu'elle est vraiment en pointe pour préserver les intérêts...du patronat !


Les femmes, ce ne sont qu'un sous-salariat à exploiter et sur lesquels ils se font des c...en or à s'accrocher autour du cou, bénéfices et dividendes affichées au CAC40, mais qu'importe...


Dame Giordano est passée par là, et heureusement, nous voici bien désinformé-e-s et passée-e-s à la moulinette langue de bois et autres foutages de tronches !

 

Waouh !!! Laurence Parisot comme modèle pour l'égalité Homme/Femme.

On aura tout entendu, même les plus grandes inepties, que je qualifierai volontiers de conneries si je n'étais si polie...

 

Ah ? Je l'ai dit ? Et bien c'est dit !!!

 

La dame Parisot a beau jeu de clâmer qu'elle veut imposer le congé paternité, c'est très facile, surtout quand le patronat n'aura pas un centime d'euro à débourser et que ce sera la Sécu qui financera.

 

Ras le bol de ce genre d'émission à la noix, ras le bol ce fatras de stupidité, ras le bol que l'on ne donne pas la parole aux femmes qui sont en première ligne dans ce genre de luttes, ras le bol que le sort des femmes n'intéresse pas cette dame, bien assise au chaud à France Inter et qui n'a sans doute pas idée des conditions de vie de celles qui chaque jour tentent de faire vivre leur famille du mieux qu'elles peuvent.

 

Merdalor !!!!

 

Je suis colère, que je vous dis, très colère.

 

Voici le commentaire que je lui ai laissé:

- " Encore une émission pour occuper le terrain de l'égalité H/F à peu de frais !

S'il est bien évident que la place du père est importante, est-il vraiment judicieux de présenter Mme Parisot comme porte-drapeau de l'égalité h/f, tout cela parce qu'elle prétend imposer un congé paternité à peu de frais, ce sera la sécu qui financera et non le patronat ! L'égalité salariale et professionnelle ? Tout le monde s'en fout ? Moins 27% en moyenne de salaire au détriment des femmes.

Qu'attendre de cette émission qui se présente comme l'arbre qui cache la forêt? Décevant et pathétique, les femmes ne vous disent pas merci pour défendre leurs droits.
A quand l'invitation de Chantal Brunel dans votre émission qui nous redira qu'il faut ouvrir les maisons closes pour protéger les femmes prostituées, que la parité en politique ne se fera qu'en 2018, et encore sans obligation pour les partis et puis qu'après tout l'égalité professionnelle et salariale ne mérite qu'un voeu pieu à l'Assemblée ? "

 

Quelque chose à rajouter ? J'ai éteint ma radio !

 

46153436_p.jpg

 

* Dessin de Large

 

En attendant, défendons encore et toujours un véritable journalisme de qualité, signez la pétition contre la fermeture de LibéOrléans !

Commenter cet article

dandan 14/04/2011 08:02



elle m'insupporte de plus en plus..........



Circé 14/04/2011 08:29



Dandan :


Je me sens moins seule tout à coup.



kamizole 13/04/2011 14:48



Quant j'ai vu le titre de ton article sur ma boîte, j'étais encore très mal réveillée et j'ai pensé à Giordano Bruno (philosophe tellement inconoclaste qu'il périt sous la main du bourreau à
Rome). Mais évidemment rien à voir, pour la Giordano en question, j'inventerais plutôt le néologisme de "taspitude"...


Ceci dit, et sur le principe, Laurence Parisot n'a pas tort : cela marche très bien en Suède (j'avais vu un excellent reporage sur le sujet) mais comme toujours en France, les entreprises veulent
toujours le beurre et l'argent de... l'Etat ou de la CAf, de la Sécu, etc.


Mais cela suppose aussi un changement de mentalité pour pas mal d'hommes - tous ne sont pas des machos et partagent réellement les tâches ménagères ou liées aux enfants, j'en connais. Mais guère
d'évolution depuis nos luttes féministes des années 70 !



Circé 13/04/2011 17:24



Kate :


Le changement des mentalités sans doute, mais pour l'heure, il en est certains des changements qui devraient être obligatoires tout de suite, maintenant, dans l'instant !!!


L'Egalité salariale et professionnelle entre homme et femme. Et pas dans le sens où ceux des hommes seraient rabaissés à ceux des femmes, mais le contraire !


A diplôme ou compétence égale, salaire égal. Et c'est très loin d'être la cas.


Que dans l'égalité ne soit retenue que le congé de paternité pour ne rien accorder de concret aux femmes, je crie, je hurle. Est-ce que tu sais que dans la loi de financement de la sécurité
sociale par exemple, est passé un décret qui a modifié les bonifications pour enfants ?


Il faudra que la femme soit en activité ou bien l'ait été dans les deux années précédant son départ à la retraite pour les obtenir.


Encore une bonne façon de gruger les femmes en catimini et de ne rien leur accorder et au contraire de leur ôter de très maigres compensations qui étaient très loin de faire le compte.


Déjà que ça m'avait gonflé les n...( ton expression je crois !) lorsque le 08 mars on nous l'avait présentée la Parisot en égérie de femme se battant pour l'égalité homme/femme.


Punaise, ce matin, elle m'a fait disjonctée la Giordano. Seul sujet d'égalité : la paternité.


C'est bien connu, une femme n'est accomplie que lorsqu'elle est mère, et c'est juste à ce niveau que l'on entend l'égalité entre homme et femme, les salaires, la carrière, la parité en politique,
rien à foutre...


Qu'elle reste à torcher ses mouflets, récurer ses casseroles, son salaire n'est que d'appoint.


Qu'en pensent les millions de familles mono-parentales, qui sont essentiellement des familles avec une femme à leur tête ? On s'en fout. Alors ce matin, la Giordano y est allée de son peitit
couplet, bla,bla,bla...Ces hommes qui vont prendre un congé de paternité.


En attendant quand les mêmes seront malades qui restera à la maison, qui appellera-t-on à son travail pour venir les chercher ?


Merdalor, fais chi....le petit bout de la lorgnette comme d'hab, on amuse la galerie avec ce qui ne coûte rien au patronat et en plus on la fait passer pour une femme extraordinaire, pourtant,
compte-tenu des émissions de D.Mermet, l'ambiance dans l'entreprise Parisot, n'est pas particulièrement à l'égalité homme femme, ni même au respect des salarié-e-s...


 



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "