Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Apr

Jean-Luc Mélenchon : Le vote d'Honneur, de Dignité et de Respect retrouvés !

Publié par Circé  - Catégories :  #Politique et politique locale

Le dernier meeting de campagne du Front de Gauche a eu lieu hier à Paris, porte de Versailles.


Et encore une fois, c'est devant une salle comble alors que nombre étaient encore coincés dans les transports en commun ou les embouteillages, que Jean-Luc Mélenchon a pris la parole. 60 000 personnes, plus de 20 000 connexions via Dailymotion, Place au Peuple et des centaines de retransmissions et écoutes collectives à travers toute la France.

 

Il ne fallait pas le rater ce meeting, apothéose époustouflante d'une campagne extraordinaire du Front de gauche pour cette élection présidentielle. Des records en tout, mobilisation, participation aux meetings où que ce soit, vente de notre programme : + de 400 000, progression constante dans les sondages alors que nombre dont même le PS ne pariaient pas une guigne sur nous.

 

Mais il est revenu le temps des cerises !

Et avec lui la gauche de conviction et de combat.

Et tout cela grâce au Front de Gauche.

 

Alors c'est à une leçon d'éducation populaire, politique, de résistance, d'humanisme, d'universalisme et de "socialisme", au sens le plus noble du terme, à laquelle nous avons assistée.

 

Sans oublier les nécessaires sel, saveur, traits et humour qui pimentent tous les discours de Jean-Luc Mélenchon.

Ce qu'il faut pour rire et ne plus pleurer, devant la situation qui nous a été faite depuis tant d'années, dont les pires sont sans conteste les 5 dernières.

 

Celles qui ont sonné le glas de cette France, Pays des Droits de l'Homme et du Citoyen, dont nous étions si fierEs. L'avènement de ceux, sans cesse repoussés ou non appliqués, de la Femme et de la Citoyenne étant de cette VIème République que nous appelons de nos voeux.


Partout de par le monde, le mot "français" est devenu une insulte, une honte à porter, n'étant, pauvres de nous, plus vus que par les actions, politiques, discours et autres prismes défigurants des Besson, Guaino, Hortefeux, Guéant ainsi que le Zébulon odieux qui nous a servi de Président pendant ces 5 années de cauchemar.

 

Mais l'Honneur retrouvé se profile à l'horizon et nombreux sont-ils ces dirigeants de pays de par le monde qui apportent leur soutien au Front de Gauche.

 

C'est la fin de règne de notre épouvantable et inculte Majesté autoproclamée. Nous allons le chasser avec autant de mépris qu'il a commencé et poursuivi la gouvernance de notre si beau Pays, dont il est devenu le fossoyeur officiel.


Dimanche prochain nous allons concrétiser cette rupture unilatérale de contrat - sans indemnité aucune ? -, en nous exprimant par notre vote à ce 1er tour des élections présidentielles. 

 

Mais s'il est à peu près acquis qu'un gouvernement de gauche lui succèdera, il ne faut pas se tromper de gauche. Car à gauche aussi, il y a l'originale, et l'ersatz.

 

Cet ersatz s'accommodant d'une politique d'austérité, des diktats des marchés, les rassurant même à Londres, nous imposant le Traité de Lisbonne alors que nous avions refusé le TCE en 2005, niant ainsi notre NON au référendum, poursuivant avec le MES qu'elle a laissé passer à l'Assemblée Nationale, au Sénat, nous promettant ensuite de revenir sur ces mesures si elle arrivait au pouvoir.

 

Sans doute le même style de promesse selon laquelle elle reviendrait sur la réforme des retraites, afin que chacunE d'entre nous puisse partir, après une longue vie de travail, à la retraite dès 60 ans, et ce, à taux plein...Promesse qui ne sera donc pas tenue. Nous en payons tous le prix fort, les femmes étant celles qui en subissent les conséquences les plus terribles !

 

Alors, oui, on me dira ce que l'on voudra, mais non, le PS ne me fait pas rêver, ne m'inspire aucune confiance. Ses appels au vote :

- Utile m'exaspèrent, utile à qui ? A un candidat d'un parti et non au Peuple ?

- Efficace, efficace pour qui ? Alors que dans le même temps il nous promet la continuation de l'austérité ?

- Raisonnable, mais raisonnable pour qui ? Nous sommes au bout du rouleau, nous n'en pouvons plus...L'urgence c'est maintenant ! Tout de suite et pas dans 2 ans...

 

Mon vote sera finalement, utile et efficace.

Car je voterai pour la majorité d'entre nous, pour ce que nous sommes et contre ce que nous subissons depuis des années. Et bien entendu pour ma famille toute entière, pour mes parents en passant par mes enfants et enfin mes petits-enfants et toutes celles et ceux qui me continueront.

 

Je ne serai pas "raisonnable" à la manière du PS, pire même je ne lui accorderai aucune confiance. Pour moi, comme pour des milliers, des millions d'autres ce sera le vote "Jean-Luc Mélenchon" que je porterai dans les urnes dimanche prochain.

 

Et nous aurons du courage, de l'audace, de la pugnacité, de l'espoir au coeur et à l'âme. La gauche de conviction est préférable à son ersatz. Nous n'avons plus les moyens d'attendre, à tous les points de vue.


En glissant mon bulletin dans l'urne, le même que ceux que glissera toute ma famille, je penserai comme hier au soir à mon grand-père, aujourd'hui décédé.


Lui, comme mon père ensuite, m'a transmis ses valeurs de partage, sa vision d'une société plus juste, plus humaine où chacun y aurait toute sa place, femme et homme en stricte égalité de droits et de représentation, le tout avec une juste répartition des richesses.

 

Il m'expliquait la lutte des classes, la nécessité de toujours être vigilante, toujours, tout le temps, tout au long de ma vie, et de transmettre ce devoir de vigilance.

 

Il ne cessait de répéter "qu'ils" (nantis et patronat) feraient tout pour revenir sur nos acquis, nous réduire à néant, qu'il faudrait toujours se battre pour les conserver (nos acquis) et surtout en conquérir d'autres...


Je l'écoutais alors, perplexe. Ne radotait-il pas un peu ?


Aujourd'hui, je sais, je comprends ressens dans ma vie de tous les jours, celle de mes parents, mes enfants et leurs petits, ce que cela signifie. Des soins remis en cause après un cancer pour l'un, la difficulté à se payer une mutuelle pour l'autre, tandis que certains ne partent jamais en vacances.

 

Et c'est de pire en pire. Nous sommes une majorité au bord de la noyade. D'autres que je côtoie chaque jour ont déjà coulé.

 

Mon grand-père est mort peu de temps avant mai 1981. Il aurait été heureux et aurait applaudi à la retraite à 60 ans, la 5ème semaine de congés payés, les 35H, mais d'une colère effroyable avec tous les reniements qui sont arrivès ensuite et qui se sont amplifiés au fur et à mesure du temps passant. 

 

Oui, hier au soir, je pensais très fort à lui : La Gauche de combat est de retour !

 

Dimanche, son ombre tutélaire sera avec moi lorsqu'à l'abri de l'isoloir obligatoire, je glisserai le bulletin " Jean-Luc Mélenchon" dans l'enveloppe avant que de la déposer dans l'urne !

 

A voté ! Entendrai-je, la joie au coeur.

 

J'aurai alors retrouvé mon honneur, le respect de moi-même et la dignité qui sied à tout être humain. Merci Jean-Luc !

 

* Pour celles et ceux qui auraient raté ce morceau d'anthologie qui risque de rentrer dans notre Histoire, avec un grand "H", voici la vidéo de cet extraordinaire meeting. 


 

*Ainsi que celui de Pierre Laurent, excellent lui aussi tout au long de cette campagne et indéfectible soutien du Front de Gauche

 

 

 

 

Commenter cet article

geka 23/04/2012 12:40


"Circé"... j'espère que tu n'es pas déçu d'un résultat qui n'est qu'un ""reflêt" d'une partie de l'humanité... Toi qui a su "attirer" par un chant harmonieux "au goût de miel" un être
plein d'amour... seul à ne pas être transformé en "moutons"... pardon, pourceaux... Un discours ne peut attirer que ceux qui l'écoutent et le comprennent... quand aux autres, attirés par les
chants des sirènes, ils n'entendront que quelques mots qui les intéresse... Nous vivons tous une "odyssée"... époque épique résultat d'un "naufrage"... certains y verront seulement une "crise"...
et d'autres comme toi et moi... le résultat de 10 000 ans de civilisation.. !! Tus le sais, méa culpa, je ne suis pas "féministe".. (je suis un homme... que "Diable".. ) mais cette ""élection""
pour moi n'est que le refêt d'une """érection""" de "bonshommes" ayant sans doute rencontré problêmes avec Oedipe..Qui ça ? Marine ? Une illusion, tu le sais... une "voix" qui attire ... mais
attaché au "mat".. l'homme subira l'écoute... mais ne se laissera pas tenter au bout du compte par ce rêve qui se terminearai en cauchemar... JE SAIS... que tu iras voter pour celui qui s'éloigne
le moins de tes rêves... mais tu le sais... tu n'aurai jamais du faire en sorte que le "départ des héros" se fassent... et tu sais également que lui attribuer un vote... ne sera qu'un "coup de
semonce" annoncé.. ne soit pas déçu !! nous  sommes nombreux à être avec toi... mais nos "armes"... ne sont pas un bulletin.... ce sont les """mots""... alors continue à les utiliser...
et quand tu es à cour de munitions, recharges!!! le "percuteur" fera le reste ! Bises fraternelles...

Circé 23/04/2012 13:10



Geka :


Merci pour ton commentaire qui me touche en plein coeur. Ce coeur situé bien à gauche, comme tu le sais. Tant que je refuse l'expression "droit au coeur".


Et vois comme il est prémonitoire ton commentaire :


Dans l'Odyssée, les sirènes sont des vautours à tête de femme qui lacèrent et déchiquètent celles et ceux qui les ont écoutéEs, sont tombéEs dans leurs rets pour mieux les dévorer.


Vois ce que cela signifie. Dire que je suis déçue, comment pourrais-je le nier ?


Nous aurions tellement aimé que cette loreleï honteuse ne vienne en une mélopée maléfique et vague brune attirer de nouveau notre Pays dans les recoins les plus sordides du paysage politique
français.


Il est vrai que nombre même dans les médias ont préféré MLP à Mélenchon.


Malédiction antique ? Si j'aime la/les mythologies je ne suis, nullement croyante et profondément athée. Plus le temps passe et plus je le suis indéfectiblement.


La seule foi que j'ai est en l'éducation, l'analyse, l'humain d'abord en somme.


Alors je vais poser ma colère, et m'en servir pour continuer. A très bientôt, compagnon de route d'idées et de débats. Et encore Merci à toi.


Tes paroles sont miel à mon coeur blessé.



Achille Zasttrouffard 21/04/2012 16:00


Circé


Je constate que tout comme je puis l'être, vous êtes inspiré par cette vague de mots et d'espoir qui a déferlé depuis plus d'un mois. Nous avons été porté par le souffle d'un grand tribun, par la
force de tout un peuple, par une aventure qui ne sera pas sans lendemain.


Vous l'écrivez si bien à votre manière.


Je le ferai demain pour un texte qui j'espère sera lu pour ceux qui ne lâcheront plus rien.


Demain, le principe de vérité ou l'effet des manipulations ? Nous verrons bien mais ce qui a été semé poussera encore quand la mauvaise herbe du mensonge ou de la résignation ne sera plus qu'un
mauvais souvenir.

Circé 21/04/2012 16:13



Achille,


Une prase me revient, que l'on m'a si souvent serinée comme une tare ou une injure :


" Avec vos pauvres mots d'Amour en bandoulière, on n'a cessé de vous dire que vous étiez des utopistes..."


Je me découvre tellement plus forte et vivante de savoir que nous sommes tant ainsi alors que d'autres nous auraient voulu réduit à néant...


Voici que le rouge du coquelicot se conjugue à la passion, et que nous sommes de retour au sein de cette vague qui ne cesse de grandir, grossir, espérer de lendemains qui ne pourront que chanter
si...


Demain quoi qu'il en soit sera le début d'une autre histoire, même si nous avons commencé à l'écrire bien en amont depuis plus de quatre années maintenant, où il conviendra, de droite comme de
gauche, de ne plus jamais nous snober, nous oublier, nous évincer, nous mépriser, nous humilier...Nous avons retrouvé force et voix !



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "