Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Apr

IVG : Je vais bien, merci.

Publié par Circé  - Catégories :  #Femme, Société et politique

 

- Les filles des 343 salopes -

 

 

Plus de 200 000 femmes avortent chaque année en France.


Cet acte, pratiqué sous contrôle médical, est des plus simples. Pourtant, le parcours des femmes qui avortent, lui, l'est de moins en moins .


Le droit à l'IVG est menacé : en pratique, par la casse méthodique du service public hospitalier, et dans les discours, car l'avortement est régulièrement présenté comme un drame dont on ne se remet pas, un traumatisme systématique.


Ces discours sur l'avortement sont des slogans éloignés de ce que vivent la grande majorité des femmes, ils ont pour but de les effrayer et de les culpabiliser. Nous en avons marre que l'on nous dicte ce que nous devons penser et ressentir.


Depuis le vote de la loi Veil en 1975, a-t-on cessé de prédire le pire aux femmes qui décident d'avorter ? Nous en avons assez de cette forme de maltraitance politique, médiatique, médicale.


Avorter est notre droit, avorter est notre décision. Cette décision doit être respectée : nous ne sommes pas des idiotes ou des inconséquentes. Nous n'avons pas à nous sentir coupables, honteuses ou forcément malheureuses.

Nous revendiquons le droit d’avorter la tête haute, parce que défendre le droit à l’avortement ne doit pas se limiter à quémander des miettes de tolérance ou un allongement de la corde autour du piquet.


Nous disons haut et fort que l'avortement est notre liberté et non un drame.

Nous déclarons avoir avorté et n’avoir aucun regret : nous allons très bien.

Nous réclamons des moyens pour que le droit à l’IVG soit enfin respecté.

 

Nous réclamons son accès inconditionnel et gratuit mais également la liberté de faire ce que nous voulons de notre corps sans que l'on nous dise comment nous devons nous sentir.

 

Je signe cet appel .

 

* Appel relayé, tout est dit, rien à rajouter...

 

images.jpeg

Commenter cet article

Eve 13/04/2011 06:31



Je n'ai sûrement pas tout dit, le sujet me touche beaucoup trop. Quand je vois ces commandos anti IVG fouinant dans la vie des femmes et des couples j'ai envie de rugir ... en quoi sont-ils
concernés ? au nom de quoi ? lamentable ...



Circé 13/04/2011 08:50



Eve :


Lorsque je disais : tu as tout dit, c'est qu'effectivement cela ne regarde que la femme concernée et surtout pas ceux dont tu parles après.


De toute façon, il n'y a qu'elle pour décider, et c'est sa décision qui doit être respectée, en dehors d'une morale à la noix qui ne s'occupe guère de toutes celles qui galèrent, triment,
subissent violences morale, physique, sociale...Bref, notre corps nous appartient...et aux autres : passez donc votre chemin ...



Eve 12/04/2011 18:24



Bravo ! c'est tellement personnel que personne n'a à se mêler de notre vie intime et surtout pas les empêcheurs de tous bords. Hommage encore à Simone Veil ...



Circé 12/04/2011 20:44



Eve :  tu as tout dit !



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "