Huffington post-it or not Huffington ?

Voilà maintenant des semaines que la toile bruissait de bruits divers et variés sur la fusion du Post et du Huffington Post. Nombre tentant de nous le présenter comme le grand frère américain, plus attractif, avec des articles plus pertinents, auquel bien entendu nous serions d'une façon ou d'une autre, conviés...(hum, hum...)

Bref, le must du must si je puis dire.

Perso, je n'ai pas de Tonton d'Amérique, ni de Tantine d'ailleurs qui soit plus ou moins argenté-e, possédant galeries d'art ou deniers sonnants et trébuchants, tintant soi-disant clair, quoique clarté et  tonalité puissent émettre de bien vilaines notes discordantes aussi.

Car, et c'était bien la question essentielle pour nombre de "posteuses" ou de "posteurs" publiant sur ce site depuis bien des mois ou des années pour certain-e-s :
- " Quid de nous, de celles et ceux qui l'ont fait vivre depuis tant de temps ?". Nonobstant le mépris avec lequel à n'en pas douter nous risquions fort d'être traités, ou plutôt "nettoyés", éliminés...

Ce qui n'a pas manqué !

Ainsi, peu d'élu-e-s au nouveau royaume sinclairiste, tant au niveau des personnels, journalistes ou bien blogueurs.

Exit les près de 123 000 participants qui ont fait tourné ce site depuis ses débuts et ce jusqu'à aujourd'hui, malgré des aléas qui n'avaient jamais conduit à un tel tri sélectif, une telle expulsion de celles et ceux qui n'entraient pas dans les normes "journalistiques", d'une qui ne l'est plus depuis belle-lurette.

Alors bien sûr, il y avait bien eu, à la manière de ceux qui sonnent à notre porte, le dimanche matin, enfant tenu par la main, quelques mails lénifiants, censés nous apporter la bonne parole huffingtonienne, nous appelant à nous convertir ou plutôt nous sommant en quelque sorte de ne pas faire de vague, d'accepter dans un premier temps, puisque les élu-e-s, celles et ceux qui correspondraient à l'imprimatur rédactionnelle sinclairiste seraient contacté-e-s.

Peu ont été dupes.

Une toute petite soixantaine, si j'ai bien tout suivi, au niveau des blogueurs, ont donc été distingués dans les eaux si peu claires du cloaque postien, pour être élevés au rang de demi-dieux ou déesses, siégeant sur l'Olympe huffingtonien, auprès de celle qui à la manière d'Héra, veillerait sur cette nouvelle mythologie à créer, et surtout à encadrer très étroitement.

Je crains que de demi-dieux ou déesses, ils ne soient en fait que les échansons de la direction, mais peu importe. Servir l'ambroisie, pardon la soupe, il paraît que c'est très tendance depuis quelques temps dans tous les milieux. Fussent-ils paraît-il estampillé de gauche.
Le tout est de se demander s'il n'y a pas erreur d'étiquetage, ou de latéralité. Là est sans doute un autre problème.

Quant au personnel, France Inter en annonçait ce matin-même, une toute petite dizaine...

Mais les autres, tous les autres ?

Les autres, du côté des blogueurs, et bien ils resteraient à recevoir chaque jour, l'onction et hostie huffingtonienne, après avoir conscienceusement communié ensemble, en bons moutons, moutonniers et bêlants :
- " lisez ceci est la vraie parole, croyez ceci est ma vérité, suivez soyez mes fidèles..." L'imprimatur de Soeur Anne à la clé.

Du côté du personnel, des journalistes, invités sans doute à aller voir ailleurs...

Bon allez, si je vous disais qu'à l'instar de celui-ci qui dézinguait la télé où il passait, je ressens actuellement la même chose vis à vis de ce qui sera le 23 janvier prochain ?

 

 




Bon, je ne me fais aucun souci pour des personnages tels Marcela Iacub, qui prétend et à raison que les femmes sont leurs meilleures ennemies, - en la matière elle en est la plus "belle" illustration - ou encore Ivan Levaï qui auront à n'en pas douter, écoute fort attentive de la bonne société huffingtonienne.

Je n'ai jamais fait partie de la "bonne société".

Cela ne change pas. Il aurait été bien étonnant que cela commence le 23 janvier prochain compte-tenu de ce que certains d'entre-vous ont pu lire ici.

En attendant, et ce sera sans doute le dernier billet de Circé sur Le Post, un petit morceau d'anthologie, si peu daté finalement...

 

 

 



* Il existe sur "over-blog" une communauté " Les Exilés du Post", gérée par notre célébre canard " VPC66 ".

J'invite celles et ceux qui le souhaiteraient à venir nous rejoindre.
Je ne sais s'il ne risuqe pas de me maudire au cas où un afflux de posteurs/ses refoulé-e-s hors des frontières huffingtoniennes venait à se passer en ces lieux, mais je sais que l'accueil y sera bon !

http://www.over-blog.com/com-1178349033/Les_exiles_du_Postfr.html

Le vilain petit canard 66 20/01/2012


et la guilde des éxilés vient de s'enrichir de 4 nouveaux exiliens en 2 jours

kakashisensei 20/01/2012


La politique, la religion sont l'opium du peuple.


Une société apolitique est possible. Le consensus et la bonne entente sont possibles.


@+

zouzou 21/01/2012


J'adore Choron...


Vous avez raison !!!!


 

zouzou 21/01/2012


Oui, bizarre....


Je vais rarement regarder le post, au début oui aprés..Mais les éxilés du post  ben ça attise ma curiosité, alors j'irais vous faire des ptits coucou...

Famberier 26/01/2012


J'ai reçu également un mail comme vous Circé m'invitant à venir comme invitée sur le Huff ; étonnant aussi car je n'ai jamais eu le temps de rédiger un seul article sur le Post, juste le temps de
réponses à des thèmes qui m'interpelaient. J'ai fait un tour sur huff davantage pour voir si des posteurs s'y trouvaient. Je préfère revenir vers les exilés du post, l'overblog, c'est plus
convivial.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog