Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Jun

Rose ou bleu, rose-chou ou du retour de la couleur layette en publicité et ailleurs...

Publié par Circé  - Catégories :  #Tout et n'importe quoi !

Quelque temps déjà que je n'ai plus parlé publicité.
 
Bien qu'il y ait toujours en la matière bien des choses à dire, analyser, démontrer, dénoncer, notamment en ce qui concerne l'image et la représentation de la femme en notre société.
 
Une nouvelle campagne de publicité d'une eau minérale bien connue pour être diurétique, et donc censée ainsi apporter une aide précieuse en matière de régime amincissant aux femmes, m'en donne donc l'occasion. 
 
Car tous les "éléments de langage visuel" ou concepts "récents"  d'une publicité soi-disant réussie sont là.
 
Fond rose, puisqu'il semblerait que pour les agences de communication, le retour aux années 50 et à sa layette déterministe, conforme au genre et au sexe soit de mise : Rose pour les filles, bleu pour les garçons.
 
Rose donc pour le fond publicitaire, la robe de la jeune femme, car bien entendu, pour les agences de pub, seules les femmes veulent ou doivent maigrir en notre société.
 
Paraître, jeunesse, norme essentielle de minceur, sont donc les diktats imposés aux femmes, tant dans les magazines dits "féminins" à l'approche de l'été, mais aussi dans les autres médias, que ce soit sur les réseaux sociaux, la télévision ou au cinéma.
 
Notez tout de même comme toutes les infos "importantes", composition de l'eau, expertise, bienfaits et autres sont eux écrits en bleu. Le côté masculin de la marque, et forcément bleu, comme la couleur de la bouteille, symbolique phallique s'il en est .
 
 
contrex
 
C'est ainsi donc que Contrex, puisque c'est de cette eau minérale dont je parle, continue à nous reléguer, nous les femmes, à l'état de potiches hurlantes.
 
Mais en cela rien de neuf puisque cette marque continue sur la même lancée que le spot télévisé, diffusé à n'en plus pouvoir depuis le second semestre 2011.
 
 
Mais voyons voir du côté du scénario de la réclame. Terme aussi archaïque que les ficelles grossières et sexistes utilisées.
 
En une belle soirée d'été des vélos d'appartement (?)et de couleur rose, installés en extérieur suscitent interrogation et curiosité de la gens féminine passant par là...
 
En effet, depuis Eve, Lilith, Psyché, Pandore et tant d'autres noms mythologiques résonnant péjorativement, la curiosité ne peut être que féminine, dangereuse et inconséquente. Depuis, c'est la futilité qui s'y est adjoint, et le spot publicitaire surfe allègrement sur cela.
 
Or donc, un vélo d'appartement rose, installé en pleine rue, et sous l'influence sans doute d'une sorte d'atavisme, à moins que ce ne soit d'un ADN particulier, et voilà que nous autres femmes, ne pouvons que nous jeter sur les dits vélos, les enfourcher et pédaler comme des furies écervelées...
 
Tout cela pour découvrir un chippendale virtuel, toujours rose, qui apparaît sous les rires et applaudissements des spectateurs, car les mâles sont spectateurs et les sifflets d'une "couguar" émoustillée...Ben tiens, jeunes ou vieilles, toutes des cochonnes n'est-ce pas ?
     
Sauf qu'en lieu et place d'un sexe dressé (ou pas), une pancarte apparaît à nos délurées qui n'ont rien à envier à leurs illustres et fourbes ancêtres féminines, pour leur signifier le nombre de calories dépensées, leur assénant le nécessaire slogan : 
" On mincirait mieux si c'était plus fun "...
 
Tout cela pour faire promotion d'une eau minérale...       
 
Pfff...Donc, Mesdames, pédalons pour voir des mecs se désaper, pour autant que cela vous amuse ou fasse de l'effet...Mais en plus, vous maigrirez, ben tiens.
 
Décevant, très decevant que cette marque qui surfe ainsi sur tous les poncifs les plus éculés sur les femmes et les hommes. Car ces derniers ne sont pas mieux traités, en spectateurs-voyeurs n'ayant nullement besoin de maigrir ? La brioche masculine mieux tolérée que les "poignées d'amour" féminine, les bien mal nommées...
 
Cependant avez-vous remarqué comme la majorité des jeunes femmes qui s'échinent sur ces machines de remise en forme n'ont nul besoin de maigrir ou mincir ?
Il ferait beau voir que l'on vous étale complaisamment bourrelets disgracieux, cellulite en folie, croupes callipyges ou tétasses alourdies, en lieu et place de corps graciles et élancés ou tétins hauts, ronds et fermes.
 
Mais pour vendre un produit que ne ferait-on pas... 
 
Personnellement, j'ai souvenir de la publicité suivante qui ravissait mes filles qui n'avaient eu de cesse ensuite de trouver le même maillot de bain pour leur grand-mère .
   
En 2001, nos publicitaires étaient-ils donc plus "osés", tolérants, drôles, décalés qu'en notre année 2012 ? Est-ce qu'aujourd'hui  seul le jeunisme a droit de cité, accompagné du prisme déformant du sexisme ?
 
Misère de notre société qui ne donne plus de place à tous les âges de notre vie...
 
 
 
Pour en revenir au rose, il est à noter qu'en la matière, d'autres marques s'engouffrent dans les poncifs sexistes, au prétexte de soirées-filles, car dorénavant hommes et femmes se doivent de vivre séparément en société.
 
Ainsi, une vache qui autrefois riait devient pathétique pour nous vendre son fromage, même en cube .
 
 
IMG00010-20111219-1809
 
 
Mais après tout, dois-je jeter la pierre aux publicitaires, alors que certain parti politique dont le mot d'ordre en 2007 était de s'habiller en bleu, se rhabille aujourd'hui de rose ?
 
 
ump.PNG
 
Mais attention, ici, ni méprise, ni confusion à avoir.
 
Pas de présence féminine puissance "X" en représentantes de ce parti dans notre instance législative qu'est l'Assemblée Nationale.
 
Bien au contraire, ce parti totalise moins de 14% de femmes élues Députées. Pas d'étonnement à avoir d'ailleurs, sachant que malgré les lois sur la parité, l'UMP, puisqu'il s'agit de ce parti a présenté moins de 30% de femmes à ces élections.
 
Il est vrai que ce parti a préfèré payer plus de 4 millions d'euros d'amendes en 2011 pour non respect de la parité, plutôt que d'avoir à la respecter, mais peu importe. Le rose ici, ne représente pas le féminin, mais tente de faire accroire que ce parti est plus social qu'il n'y paraît, plus proche de la population...
     
Sans doute même que c'est par souci de solidarité avec la France toute entière qui a perdu son triple "A", que lui-même en a perdu son "P" de populaire, et comme ce sont ses représentants qui le disent, pourquoi ne pas les croire ?
     
Quant à moi, du rose ou du bleu, je ne saurais choisir, car en publicité ou en politique, j'y préfère de toute façon le rouge, couleur la liberté, de l'égalité, de la fraternité et de la sororité, mais aussi de la solidarité...
     
Finalement de la vie et de la passion.
     
Commenter cet article

chromothérapie 10/07/2012 09:46


Bonjour,


je n'ai jamais fait ces observations mais en lisant votre article je me rends compte que c'est vrai. Merci pour les informations

Circé 10/07/2012 11:19



Chromothérapie :


Merci d'avoir fait un détour par mon blog et d'y avoir déposé commentaire.


La publicité en règle générale, n'est pas là pour nous informer, nous conseiller, nous permettre de faire un choix éclairé, mais bien au contraire pour nous inciter à consommer sans
analyser.


Tous les moyens sont bons, même ceux de surfer sur tous les stéréotypes sexistes et poncifs éculés.


A nous aussi d'y voir clair, de le dire, et de dénoncer. 



kakashisensei 07/07/2012 17:41


Le rouge, je n'y crois pas. La politique ne se fonde pas sur des bons sentiments, utopiques. l'Homme est un loup pour l'Homme et pour le reste de la planète et ce, quel que soit le sexe ou la
marque. 


Pour ce qui est des pubs elles ne s'arrangent pas d'après ce que vous nous livrez là.


Un seul conseil : Pour ce qui concerne la consommation d'eau minérale, il faut regarder la teneur en "résidu sec" à 180 ° qui correspond au taux d'impuretées contenues dans l'eau. Contrex est
loin d'être une eau convenable en la matière.


 

Circé 08/07/2012 23:47



Kakashi Senseï ;


Ce matin, j'ai pris connaissance du "résidu sec" de l'eau de Vittel, alors que comme vous le savez déjà la pénurie s'était installée en l'un des quartiers d'Orléans. Une irnoie comme seul le sort
sait nous les servir.


Merci de votre passage.



Janice 26/06/2012 14:16


Bah ! Je dois vous avouer, Circé, que la pub, je la zappe systématiquement; mais enfin, on ne peux pas échapper à tt... Second aveu, franchement, cette pub avec le chippendale m'amuse plutôt ...
je la trouve humoristique et elle me fait sourire à chaque fois. Il y a des pubs avec les femmes qui m'agacent bcp plus que celle-ci.....


Je me pose tjrs la question d'ailleurs, de l'impact réel de ces pubs sur les ventes ? Il doit forcément y en avoir car une pub coûte fort cher, et s'il y en a autant c'est que c'est bénéfique
pour les marques. L'ennui, c'est que cela se répercute également sur les prix, ça il faut le savoir..Un peu moins de pubs et un peu moins cher, ce serait bien ...


Ceci dit, pour en revenir à ce que vous dénoncez dans votre article, je suis assez d'accord par contre, sur le fait qu'on ne s'adresse trop aux populations les plus jeunes; mais c'est bien étudié
aussi, les plus jeunes étant certainement plus influençables que les plus âgés ...


C'est bien connu : "ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à faire des grimaces.";))


Bonne journée à vous !

Circé 26/06/2012 17:06



Janice :


Perso, ce n'est pas la plus violente, mais elle m'énerve dans le sens où vraiment les femmes sont présentées comme des godiches qui auraient, elles seules besoin de maigrir.


Pour ce qui concerne une autre pub, dont je te mets le lien, en voici une décalée, tant au niveau des tapis de sport mis aussi en extérieur mais aussi es personnes, plus représentatives qui y
participent :


http://www.berocca.fr/



geka 21/06/2012 14:33


J'oubliais... la ""pub"".. parlons "pile" ... "Wonder" où l'imagination déborde aujourd'hui sur ""le sexe à piles"... qui ne s'usera que si l'on s'en sert ( une bonne idée pour une
chronique, non ?)   ""my God"... cachez cet ustensile !!! mais ""no problèmo".. on trouve tout à la "samaritaine" ... ( hô geka.. comment veux tu qu'on te prenne au sérieux ?
) ET BEN.. une seule pub ici... celle d'un blog.. ""circé"... bisesssssss.

Circé 26/06/2012 17:00



Geka :


Malheureusement la Samaritaine n'a pas ré-ouvert...



geka 21/06/2012 14:12


Oups !!! du retard à l'allumage le geka... pardon, trop occupé comme bon nombre de mes con-génères... à contempler mon nombril... et celui des filles...il va sans dire ! donc il me reste
à répondre à tous ces articles en une seule phrase !! ""Pardonne nous, car nos attaches en ce monde "marine" se contentent d'une amarre sur une ""bitte""... où un cable s'entoure !! Ceci dit...
je ne suis qu'un "homme" que diable et une queue fourchue s'agrippe où elle peut !! Mais ceci et cela étant dit, je reste persuadé que l'on pourra trouver refuge en ces âmes "damnées".. qui nous
offrent tant de réconfort et d'Amour... Ma "Muse" s'en est allée.. mais elle me souffle les mots pour continuer à croire au verbe "AIMER"... Je t'embrase Circé.. avec un seul s.. parce que comme
tous ceux de ma ""race"" je brûle pour .... la femme et sa "féminité".. merci d'exister... "" ULYSSE"" !! en toute modestie.. (lol)... Je t'embrasse...( t'as remarqué... j'aurais pu mettre je
t'embrase... mais faisons "feu" de tous bois... ).. Mille bisoussssss...

Circé 26/06/2012 16:59



Geka :


Oups, pardon, moi du retard pour la réponse.


Toujours un grand plaisir à te lire.


Juste pour te dire, qu'Ulysse ne fait qu'une escale auprès de Circé même si elle dure selon Homère plus de deux années. Juste le temps de lui faire deux enfants, pour ensuite reprendre son
périple et rejoindre sa Pénélope.


Cependant une des versions ( et oui, il y en a plusieurs) dit aussi qu'il ne l'a jamais oubliée et que c'est auprès d'elle qu'il a souhaité être enseveli. Mais cela, c'est la mythologie.



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "