Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Oct

Fansolo : Journée de Fête et de Renaissance à Orléans.

Publié par Circé  - Catégories :  #Liberté d'expression, politique

C'est la nouvelle qui vole de blog en blog, orléanais ou non, de journaux en radios, de mail en SMS : Le Maire d'Orléans, Serge Grouard a perdu en Cour de Cassation, dans l'affaire Fansolo.

 

Fansolo, un blogueur historique en Cenabum, celui qui a ouvert la voie à bien d'autres blogs dont le mien. Je n'oublie pas que c'est Antoine qui  m'a vivement incitée à ouvrir le blog de Circé, il y a maintenant près de quatre années, jour pour jour.

 

Ainsi donc Antoine alias Fansolo se retrouve largement réhabilité, après trois années de procédures abusives menées par un Maire qui n'a eu de cesse de laminer le blogueur potache qui avait osé le moquer, lui, sa "Seigneurie".

 

Je ne referai pas l'historique de toute cette affaire.

 

Pour cela, je vous conseille :

- l'excellent billet de Steph, alias Polyborus Plancus, l'un des soutiens indéfectibles à Antoine.

- Comme celui de son ami et mentor Jean-Paul alias le Chat de Gouttières,

- ou bien encore celui de Bernard, alias  Chroniques Ovales ,

- et aussi Michel alias BCT,

- et tant d'autres que vous pouvez découvrir sur BlogOrléans, dont un qui n'a pu s'empêcher encore une fois de parler de son compteur de lecteurs !

 

Sans oublier un reportage de cette journée qui sera publié sur Rue89.

 

Antoine retrouve ainsi son Honneur après avoir été attaqué même au sein d'un Conseil Municipal dont notre Maire s'est servi comme d'une tribune personnelle. Tout comme il a usé de l'argent public en attaquant Antoine en tant que Maire.

 

Aujourd'hui toutes les sommes auxquelles Antoine a été condamné à lui verser, à lui Serge Grouard, devront lui être remboursées, ce qui n'est que Justice réelle, plus 3000 euros de condamnation aux dépens. En espérant que ce sera sur la cassette personnelle du Maire et non sur celle des Orléanais qui devront en supporter les frais, ce que je crains fort !

 

Mais en fait qu'est-ce qu'ont été ces trois dernières années vécues par Antoine ?

 

Outre qu'il a été sanctionné au sein de son entreprise avec demande de deux semaines de mise à pied - il en subira une -, qu'il a été obligé de quitter la région, de changer d'emploi, plusieurs fois d'appartement pour "poser" sa famille, les conséquences sur sa vie personnelle ont été nombreuses.

 

Financières bien évidemment, sur lesquelles je ne reviendrai pas, Stéphanie l'a fort bien expliqué.

Familiales ensuite. Déraciner deux petites filles, qui ont du après bien des péripéties se refaire des ami-e-s, retrouver un travail dans lequel Antoine et Anne-Claude, sa femme et compagne pouvaient s'investir, s'épanouir et puis avant tout cela : résister ...

 

J'ai en mémoire ce soir de décembre, il y a deux années où Antoine est venu à son corps défendant nous rejoindre lors d'une RDB à Orléans. Il venait d'apprendre qu'il avait perdu lors de son premier procès et venait de faire appel de la décision du tribunal d'Orléans.

 

Je me souviens comme il était mal, alors qu'il m'expliquait qu'en arrivant à proximité d'Orléans, il avait été pris de nausées, de vertiges, d'envie irrépressible de rebrousser chemin.

 

Toutes choses qu'éprouvent les victimes de violences.

 

Et cette affaire, indubitablement aura été un déchainement de violences. Et puis aussi de petites lachetés, l'une d'entre elle, la plus insupportable sans doute, venant d'un ami, ou prétendu tel qui ce soir là lui aura clairement asséné devant son père, ses soutiens qu'il n'aurait jamais dû faire appel de ce jugement.

 

Nous sommes nombreu-ses-x à nous en rappeler.

 

Antoine a tenu bon, lui qui s'est écrié qu'il croyait en la Justice de son pays. Il a eu raison envers et contre tout d'y croire.

 

Après cela il a perdu une nouvelle fois en appel au tribunal d'Orléans avant que d'aller en Cour de Cassation. Là aussi certains étaient dubitatifs et l'avaient fait savoir.

 

Nous avons malgré tout été un certain nombre à rester à ses côtés, à l'appuyer, à même aller à l'audience de la Cour de Cassation à Paris en juillet dernier, telle Steph ou moi-même.

 

C'est un autre visage de la Justice que nous avons découvert, rassurant et serein, comme il se devrait de l'être à chaque fois.

 

Il est vrai que lors du premier procès, lorsqu'un Président de Tribunal se permet juste après l'exposé de l'affaire de s'exclamer : " C'est l'histoire de l'arroseur arrosé ", on savait d'ores et déjà que la cause était entendue au détriment d'Antoine.

 

Aujourd'hui, après 3 années de purgatoire et d'attaques insidieuses à son encontre, Justice est rendue à Antoine.

 

Je serai à ses côtés à 11H30 devant la Mairie d'Orléans, lieu qu'il a choisi pour tenir SA conférence de presse. J'invite toutes celles et tous ceux qui en ont envie de venir nous rejoindre, afin de nous réjouir ensemble de cette bonne nouvelle.

 

Et en plus, il fait beau !

 

Pour rappel :

 

 


 

 

* A lire aussi cet excellent article sur Rue89

 

 


Commenter cet article

bodard 09/10/2011 18:58



Faute de pouvoir édifier une stèle à la mémoire du blogueur anonyme sur la place de l'Etape baptisée la sainte "Fansolo",je propose de commérer le souvenir de la libération d'Antoine chaque
7 octobre....jusqu'à notre dernier souffle.Nous pourrions nous retrouver,nous recueillir puis partager un bon repas et lever le doigt de l'affront à tous les Serge(s) offusqués.Je m'indigne ,je
m'indigne!!!!!


Merci à toi Dominique,à toi aussi Stef pour votre inlassable combat contre les injustices!!!


Je t'embrasse Antoine!


Yves Bodard



Circé 26/10/2011 21:03



Yves :


 


Je m'aperçois que je n'ai pas validé nombre de commentaires, dont le tien.


Pas de volonté délibérée, mais en préparation d'un voyage qui m'a conduit là où je suis actuellement.


J'étais déjà sans doute déjà partie en pensée. Le merci est largement partagé avec toi-aussi. Les Zatstrrouffards ont toujours été là !



Le ch'timi 07/10/2011 18:46



Bonsoir Circé...


En voilà, une belle victoire...mais quand je te lis ainsi que bernard...je tombe à chaque fois de haut quand vous nous contez votre "drôle de cité"...voudrait-il faire ( votre
Bourgmeifhûhrer)de l'ombre à Estrosi...


Je te souhaite une excellente fin de semaine..


amitiés


Patrick



Circé 26/10/2011 21:06



Bonsoir Patrick :


Des excuses à te présenter pour une validation si tardive.


Comme je l'expliquais à un autre commentateur, j'étais en préparation d'un voyage en ce pays qui ne m'avait pas vu depuis 4 années.


Ce soir j'y suis, et c'est sous le ciel de Kabylie que je t'envoie toutes mes pensées et mon amitié.


Prends grand soin de toi.



Marie 07/10/2011 16:18



Bonjour,


conclusion heureuse, justice est rendue et c'est tant mieux.


Vive les blogs qui osent.



Circé 29/10/2011 09:38



Marie :


 


Mes excuses pour la publication tardive de votre commentaire.


 


Je suis bien loin de la France, et ma connexion est aléatoire. Merci pour vos vivas.



zouzou 07/10/2011 13:43



J'ai eu plaisir ce-matin à entendre la nouvelle..Heureuse pour Fansolo et sa petite famille..


Je suis pas à Orléans , mais mon coeur y est !!!



Circé 29/10/2011 09:42



Zouzou :


Comme d'autres, vous voilà à vous retrouver avec un commentaire validé tardivement.


Je m'en excuse étant actuellement en Djazaïr et en Kabylie exactement.


Je vous remercie d'avoir participé à cette joie et cette victoire qu'a été l'arrêté de la cour de cassation vis à vis de l'affaire "Fansolo", n'en déplaise à notre maire, qui a bien perdu là une
occasion d'en sortir grandi malgré tout.


Sans doute est-ce un mot inconnu de son vocabulaire ou de sa personnalité ? Dommage pour lui, il perd en crédibilité et en respect.



Kamizole 07/10/2011 11:01



Drôlement marrant ! Je viens précisément de tomber sur cette réjouissante nouvelle en cherchant autre chose sur le site de France Info pour préparer un article sur la "Chute de la
maison Sarko" et autres considérations. Les magistrats de la Cour de cassation - pour mémoire des "petits pois alignés dans une boîte", dixit Sarkozy en 2007 - ont une conception nettement plus
adéquate de l'humour en politique.


Serge Grouard va en faire une jaunisse s'il est aussi accro au flouze que Sarkozy mais je suis bien contente - le mot est faible - pour Fansolo qui en a drôlement bavé sur le plan financier.


amitiés à la blogosphère orléanaise



Circé 07/10/2011 11:05



Merci Kate pour ton soutien.


Je pars à la conférence de presse et ne manquerai pas d'y faire part de ton bon souvenir et de tes  soutien et amitiés.



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "