Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Oct

Et si j'étais ?

Publié par Circé  - Catégories :  #Non-acceptation, Révolte et Politique

 

 
Question quasi existentielle qui se fait jour en moi aujourd'hui.

Et si j'étais :

- noire de peau,
- rom d'origine,
- de confession musulmane ou juive,
- lesbienne d'orientation sexuelle,
- communiste dans mon engagement politique,
- atteinte d'une affection de longue durée...

Pourrais-je faire mon "coming-out" dans cette société ?

A vos réponses...

Commenter cet article

dame Lepion 11/10/2010 16:38



Didier Goux a lui-même besoin de se révéler. Son habit d'idiot utile lui va très bien, il joue parfaitement son rôle de provocateur, même s'il pousse le trait jusqu'à faire rire mal-t-à-propos.
Remercions-le de s'exposer à nos réactions, et puisqu'il est maso, tapons-lui dessus à tour de bras. Ca nous défoule, et lui fait du bien. Qu'il ne nous fasse toutefois pas perdre de vue nos
préoccupations en mobilisant un temps qui nous est compté, même si nous avons besoin de divertissement.



Circé 11/10/2010 17:20



Dame lepion :


Nous allons donc lui faire en ce jour un grand plaisir.



Astringues 11/10/2010 02:04



Devrais-u faire ton coming out, chère Circé ?


Dans une société libre, la question ne se poserait même pas, ne crois-tu pas ?


Après il est important de faire valoir nos valeurs et les motifs qui nous inspirent et nous révoltent, sans quoi notre vie d'homme (au sens humain, bien entendu) aurait un goût d'inachevé.


C'est en plus une occasion de lutter POUR  une cause alors que nous, miilitants d'aujourd'hui, avons souvent l'impression de passer notre vie à lutter CONTRE quelque chose.


Pour contiuner avec les citations après Barbara : "Toi qui est différent de moi, loin de m'aliéner, tu m'enrichis" (Saint-Ex)



Circé 11/10/2010 06:16



Astringues :


Oui, c'est exactement ce que j'attendais : " Dans une société LIBRE..." ! La question ne devrait même pas se poser, tu as parfaitement raison.


Seulement, voilà, plus le temps passe et plus malheureusement cette question devient prégnante : La liberté d'être, le droit à la différence, qui n'en est pas un puisque la société est multiple
devient une lutte, à ses risques et périls.


Seule la "norme", imposée par quelques-un-e-s, au nom d'une religion, d'une société qu'il voudrait leur, d'un ordre "nouveau" qu'ils/elles voudraient imposer, risque de nous être assignée. ( je
fais dans l'euphémisme )


En outre, bien entendu, il y a cet aspect de lutte que tu décris fort bien.


La lutte "CONTRE", à l'heure des régressions  alors que bien évidemment, la société devrait tendre vers un mieux, donc une lutte "POUR" au lieu de se recroqueviller sur nous-mêmes.


Et puis dans une société libre, et débarrassée des dominations, nous n'aurions plus qu'à être des "vigies" ou "vigilant-e-s". Car, malheureusement la nature humaine est toujours là pour nous
rappeler que dans l'esprit tordu de "quelqu'un-e" pourra toujours naître la genèse de la décadence, du néant quant au vivre ensemble, à l'égalité entre "Hommes", dans le sens où tu l'as donné..



bodard 09/10/2010 17:20



Ma Chère Monique:être le dindon de la farce ou être la dinde farcie?Question éminemment d'actualité.En tout cas avec la bande à Sarko,que nous soyons dinde ou dindon,une chose est certaine,il va
tous nous plumer!


Yves Bodard



Véro 09/10/2010 09:06



Chère Circé, le but de mes billets sur mon (mes) blog(s), était, comme tu l'avais dit, de faire réfléchir autrement, susciter réflexions et regards différents. Aujourd'hui, tu me montres que tu
t'y emploies également, et cela me console au plus au point au moment où il m'apparaît impossible de continuer à contribuer moi même à cette pseudo "mission"...


Je veille toujours, mais je ne l'écris plus.


Merci pour ton engagement, mais préserve toi de la haine et de la bêtise humaine. Ne gaspille pas ton énergie dans des attaques frontales qui sont stériles (je pense à ton dernier échange avec
Mister Goux...de Luxe). Ais tout simplement confiance en toi.


 



Circé 09/10/2010 10:01



Véro :


Merci pour ce commentaire qui me dit ta présence, mais également me confirme que je ne te lirai plus. Et el je le regrette, tout en sachant que tu t'abstiens sans doute pour de très bonnes
raisons.


Concernant D.Goux, nous allons dire que c'est mon troll originel et qu'il en faut bien un, pour pousser justement la réflexion. Il s'est attribué ce role là. Alors de temps en temps, il l'exerce
avec plus ou moins de véhémence.



Jp La rapieta 07/10/2010 14:12



Bonjour,


Ce billet illustre un peu les propos tenus hier sur « l'identité » des blogueurs et blogueuses et le « on sait pas qui ils-elles sont ».


Noir, vert avec des antennes, ou gai, limousinofone et vélocyclopedien... la belle affaire, comme le chantait Barbara, l'important ce qu'on nous à mis au fond de l'âme (sans religiosité lorsque
j'emploie ce mot).


3 livres qui me semblent illustrer les échanges du café des droits humains :


« Propaganda » de Bernays dont voici le lien vers la préface de Baillargeon sur son blog


« Virtuel mon amour » de Tisseron


« LQR, la propagande au quotidien » de Hazan chez Raison d'Agir


Voilà pour la promesse de laisser un petit mot après avoir dit, et je le fait de nouveau, mon plaisir de mettre des têtes sur les pseudos des blogueurs et blogueuses de l'orléanais.


Jean Pierre



Circé 07/10/2010 15:51



Jean-Pierre :


Merci pour ton commentaire et des infos pertinentes que tu as laissées.


Merci aussi pour cette conversation que nous avons eue hier au soir ainsi que tous les échanges sur le thème de cette soirée.



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "