Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Oct

Eric Besson : " Un petit ministre qui fait ses mauvais coups après minuit " !

Publié par Circé  - Catégories :  #Droits de l'Homme, des Femmes, Politique

" Le retour de trois Afghans dans leur pays aujourd'hui est terriblement scandaleux (...) C'est petit pour un ministre de faire ses mauvais coups après minuit!", a affirmé dans un communiqué M. Dartigolles.

Il a souligné que "plus de 300 personnes, parmi lesquelles des élus et militants communistes, étaient rassemblées" mardi soir "à l'aéroport de Lille contre le départ d'un charter de la honte", mais le ministre de l'Immigration "
a choisi d'expulser violemment trois Afghans, comme on fait un sale coup, à l'abri de tous les regards".
Le ministre avait "assuré, qu'aucun avion ne partirait vers Kaboul hier", mais "alors, M. le ministre, êtes-vous coupable d'un mensonge d'Etat?", a-t-il encore demandé.

"En renvoyant ces migrants dans leur pays en guerre, Eric Besson met leur vie en danger et les expose à la torture et à la mort" et "pendant ce temps, ce petit ministre remplit ses quotas et dort sur ses deux oreilles. C'est humainement indigne!", dénonce-t-il. "

Voilà, ce n'est pas dans l'Huma que j'ai tiré cet extrait d'article mais bien dans le Parisien.
Dans l'Huma, c'est l'entretien suivant avec Stéphane Maugendre du GISTI que vous pouvez lire.

             Charters, le cynisme de Besson


Mercredi 21 octobre, le ministère a finalement déclaré avoir bel et bien renvoyé trois Afghans par avion. Hier, déjà des sources policières confirmaient l’imminence d’un charter franco- britannique pour Kaboul. StéphaneMaugendre, du Gisti, fustige ces retours forcés, à la fois inhumains et inutiles.


Comme d’habitude, la transparence n’est pas de mise au ministère de l’Immigration.
Des sources policières de plus en plus concordantes ont affirmé, hier, qu’un charter franco-britannique, partant d’Angleterre, atterrirait à l’aéroport de Lille Lesquin dans la soirée pour embarquer une dizaine d’Afghans encore en rétention au centre de Coquelles, puis ferait escale à Roissy vers 23 heures afin de récupérer « seize autres Afghans » en provenance des centres d’Ile-de France et encadrés eux « par huit policiers français ». Ils sont une cinquantaine retenus en France à Palaiseau, Coquelles, Lille, au Mesnil-Amelot, à Paris-Vincennes et à Nice. Le ministre a, dans un premier temps démenti, puis jeté l’éponge en rappelant qu’il y aurait des renvois…

Des rassemblements étaient de toute façon annoncés à Lille et à Roissy hier soir. Car l’opération ne passe toujours pas. L’appel européen contre les retours forcés lancé par une trentaine d’associations il y a quinze jours a déjà reçu plus de 10000 signatures (lire ce texte en pages « Tribunes »). Stéphane Maugendre, président du Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés, précise les raisons de s’opposer aux renvois groupés.


- Pourquoi vous oposez-vous à ces expulsions collectives ?


STÉPHANE MAUGENDRE.
"Parce que nous avons eu des retours d’informations de la part de personnes qui ont eu à subir ces renvois par charter. Or, les problèmes d’hygiène, de sécurité, les risques de mauvais traitements sont légion… Ce n’est pas pour rien que ce genre d’opération est menée dans le plus grand des secrets. Ainsi, nous n’avons aucune garantie sur la façon dont sont traités les gens à l’intérieur des avions. Ils risquent d’être entravés, bâillonnés, et on peut facilement imaginer qu’ils sont plus mal traités que dans les avions de ligne où le regard des passagers exerce un certain contrôle."


- Ces procédures sont-elles légales ? STÉPHANE MAUGENDRE.

"Sur les 150 Afghans raflés d’un seul coup à Calais, les juges ont constaté qu’il y avait de nombreuses illégalités et ont libéré la grande majorité. On court donc le risque que ces expulsions collectives se fassent elles aussi avec des irrégularités, entre le moment où le juge a statué et celui où les gens vont être mis dans l’avion. Il y a de graves risques d’atteinte aux droits fondamentaux. Enfin, sans vouloir faire le parallèle avec une période sombre de notre histoire, la rationalisation de l’expulsion, en tant que principe de société, fait froid dans le dos. On rafle, on fiche à outrance, on fait passer des mineurs pour des majeurs… Rappelez-vous : au procès Papon, on lui avait demandé pourquoi il changeait les dates de naissance. Bien sûr, ce n’est pas la même chose, mais ces méthodes me terrifient.


- Ces charters sont-ils « efficaces », du point de vue du gouvernement ? STÉPHANE MAUGENDRE.

Un exemple : les Anglais ont tenté de reconduire récemment une cinquantaine d’Irakiens à Bagdad. Seuls dix d’entre eux ont finalement été laissés sur place, avec 100 dollars chacun. Les autres sont rentrés à Londres par le même avion, les autorités irakiennes leur ayant demandé s’ils voulaient descendre ou non. Cette opréation a coûté, selon le New York Times de dimanche, 450 000 dollars pour l’aller-retour. En France, on évalue à sept millions d’euros par an le coût des arrestations-rétentions-expulsions. Cette affaire illustre bien l’inanité de la politique européenne de l’immigration : on ne se préoccupe pas de savoir ce que pensent les autres, on est sûr d’avoir raison, et donc, on est prêt à traiter les gens comme du bétail… Je ne parle même pas de l’image de la France après cela. Notre gouvernement renvoie des gens qui cherchent refuge chez nous, alors que nos soldats se font tuer chez eux au nom de nos valeurs démocratiques… Tout cela pour démontrer à une partie de l’opinion qu’on est capable d’agir. On est dans le cynisme le plus total.


Entretien Réalisé par Emilie Rive

Car en Sarkozie c'est ainsi.
Selon que vous êtes bien nés vous êtes beaucoup mieux traités que quelques réfugiés sans intérêt.

La primauté des Sa(e)igneurs patriciens sur quelques hominidés expatriés !




























* Les deux dernières caricatures sont issues du blog de Pierre Ballouhey.

Pour les deux autres, l'une du site de RESF et l'autre de celui de Dominik Vallet

Commenter cet article

Stedransky 27/10/2009 12:18


Tiens, il faut absolument que je relise ce livre, je ne m'en souviens que de façon trop imprécise : merci pour le rappel !


Stedransky 26/10/2009 22:31


Je suis entièrement pour le charter réservé à ceux qui veulent renvoyer les autres en charter : pas de place ici, pour ceux qui ne veulent pas partager, non ?
Et dire que bientôt on mettre du biocarburant dans ces avions : on les renverra avec le produit qui les affame, et qui crée justement les mouvements migratoires.


Circé 27/10/2009 09:09


Le meilleur des Mondes tel qu'Aldous Huxley l'avait pensé dans les années 30


b.mode 26/10/2009 04:36


Un signe de plus vers l'extrême droite sans laquelle Sarko premier aurait  perdu en 2007...


Circé 26/10/2009 09:16


Je crois que nous étions un certain nombre à savoir, avant même son élection, ce qui allait advenir.


lumieres contemporaines 24/10/2009 18:21


Enfin Eric Besson est un politicien tout court


Meli 22/10/2009 18:16


Drôle de coïncidence, je pensais à Stéphane Maugendre il y a quelques jours. En voilà un au moins qui, depuis plus de 20 ans que je le connais, n'a jamais varié dans ses convictions.


Circé 22/10/2009 18:50


Et bien voilà, il est toujours là et cela fait du bien d'avoir de temps en temps des types bien.


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "