Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Feb

Du Démos Grec ou du " Vulgus " à la mode France2 ? L'information en question...

Publié par Circé  - Catégories :  #Elections, Traité Lisbonne, Politique

Curieux paradoxe en ce dimanche soir .

 

" Informations débitées " en ouverture de tous les journaux télévisés de France et de Navarre, qui sont au journalisme ce que  " Voici " est à "l'Humanité" et "Libération" réunis.

C'est dire.

 

D'un côté de l'atlantique donc, une voix s'est tue définitivement, tandis que de l'autre un film muet rafle tous les trophées cinématographiques.

 

Le silence se fait, le silence est d'or.

 

Comme cette règle que l'on va nous imposer ce 21 février prochain à l'Assemblée Nationale avec la complicité de ceux qui étant pour le traité constitutionnel en 2005 ont dénié la voix du peuple. Celui-ci s'étant pourtant exprimé clairement et majoritairement contre, ils ont malgré tout ratifié un 04 février 2008 à Versailles, la modification de notre constitution aux côtés des députés UMP.

 

A écouter ici , par quelqu'un dont j'apprécie pourtant certains positionnements politiques et pour lequel je me demande toujours ce qu'il fait encore au PS ?

 

Alors, oui, sur France 2 comme sur les autres chaines télévisées, il fait froid, et les SDF doivent rester au chaud chez eux, comme dirait l'une de nos Ministres. La Corse se couvre de neige, nous devons nous aussi nous couvrir et manger gras et puis, et puis...

 

Et puis France2 nous refait le coup de janvier 2011 avec la révolution de Jasmin qui commençait en Tunisie. En Grèce , en Grèce se passe-t-il quelque chose ?

 

A 20 minutes du début de ce journal, enfin quelques mots sur la Grèce et le 9ème plan d'austérité que lui infligent l'Europe du Traité de Lisbonne et le FMI. Et les députés grecs, tels les bourgeois de Calais livrent leur pays pieds et poings liés à leurs bourreaux, alors qu'ils auraient dû se retrouver au dehors avec celles et ceux qui les ont portés au Parlement.

 

Cette foule amassée criant sa révolte, son indignation, n'en pouvant plus, poussée dans la misère pour le plus grand profit de certains.

 

Car que dire de ce énième plan qui verra une nouvelle fois la baisse du SMIC de 22 %, le ramenant à moins de 500 euros par mois, celle de 36% des moins de 26 ans pour celles et ceux qui ont un travail ( 1 sur 2 dans ce pays ), et encore et toujours la baisse des pensions, l'accès aux médicaments ( moins 1 milliard en économie à faire) et aux soins de santé, les coupes sombres dans les emplois de fonctionnaires...

 

Mais à quoi serviront les 130 milliards de fonds "alloués" à la Grèce ?

 

Alloués où sonne "loués" et bien évidemment intérêts, comme corde pour se pendre à l'austérité érigée en principe salvateur.

Celui-ci étant plus surement principe de mort pour l'économie de ce pays et pour nombre d'habitants qui n'ont participé en rien à cette crise et qui la subissent de plein fouet.

 

Mais avez-vous entendu parler d'une baisse moindre de 0,5 milliard du budget militaire de ce pays ? Bien sûr que non, car l'année passée ce n'est pas moins de 7 milliards d'euros dépensés en armement par la Grèce, dont le 1er fournisseur est l'Allemagne et le 3ème la France.

 

"Intérêts", mot qui résonne différemment d'un côté ou de l'autre de la barrière.

 

Alors non, non à cette dette indigne, avalisé par ce pacte des rapaces réclamé à corps et à cris par l'UMP et nombre au PS, dont François Hollande qui hier encore avalisait le non-choix des députés grecs .

 

 

 

 

 

Ce pays, vous savez, la Grèce, où sont allées boursicoter nos banques ( BNP, Société Générale...) qui ont emprunté à la BCE à 1 ou 2% pour ensuite aller prêter à la Grèce à des taux d'intérêts d'usuriers, et même nos groupes assurantiels tels Groupama, renfloué en catimini en décembre dernier par la CDC ou plutôt par nous et nos impôts.

 

Ce même Groupama, qui tous les soirs communique à grands coups de pages publicitaires, via une Cerise anorexique pour vous présenter vos programmes télé, tout en n'oubliant pas de vous vanter les produits de ce groupe qui prétend couvrir vos risques en matière d'assurance maison, automobile, vie, santé, mais qui en fait est surtout coté en bourse.

 

Mais en la matière, cela ne les dérange pas du tout ces groupes assurantiels de vous racketter ( malgré leurs profits ) en augmentant vos "cotisations", au nom de la "solidarité" (vis à vis de leurs bénéfices), lorsqu'il y a eu par exemple des catastrophes naturelles, trop d'accidents automobiles à leur goût, tout en faisant vibrer en vous l'individualisme forcené qui devrait vous saisir dès qu'il s'agit de santé où là, si vous n'êtes pas malade, vous ne devriez pas payer autant que les autres assurés, et même choisir fort simplement les "risques" auxquels vous pensez être soumis.


Une paire de lunettes contre un appareil auditif ? Ou bien un dentier contre une prothèse de hanche dernier modèle ? Ou encore les frais d'orthophonie du petit dernier contre l'hospitalisation de Mémé ?

 

Ben tiens, c'est vrai qu'en matière de santé, le risque premier est celui de vivre et donc d'être malade à un moment ou à un autre. Mais peu importe, il y a matière à se faire de l'argent en se servant en plus du titre usurpé de mutuelle caché et dilué derrière celui d'assurance.

 

Parfois je me demande s'ils ne seraient pas prêts à faire cotiser les morts s'ils le pouvaient ces groupes assurantiels...

 

Pour en revenir à la Grèce, si d'aucuns pensent que c'est une situation particulière, que nous n'en sommes pas là, alors laissez tomber vos illusions.

 

L'Espagne, le Portugal, l'Italie sont sur la même pente, comme nous. Et les embrassades "Merkozielles" qui ont eu lieu dernièrement ne doivent pas nous leurrer.

 

Les deux sont sur des sièges éjectables, et ils ont besoin l'un de l'autre pour garder le pouvoir, le pouvoir de nuire encore et toujours.

 

En 2005, malgré toutes les prévisions, sondages et autres nous avons été majoritaires à nous exprimer contre ce traité qu'ils nous ont ensuite imposé.

 

Ne nous laissons plus déposséder et reprenons le pouvoir aux prochaines élections. 

 

Place au Peuple !

 

* Premier sondage montrant un Mélenchon avec un score à deux chiffres, alors que les sondages sont largement orientés. Continuons.

 

Ils ont des millions, nous sommes des millions !

 

 

* A écouter à 35mn de la fin concernant la règle d'or qui sera présentée à l'assemblée nationale le 21 février prochain. Pour celles et ceux qui n'auraient pas le courage de l'écouter en entier, et pourtant...Le temps est aboli lorsqu'il prend la parole.

 

 

 



Commenter cet article

Achille Zasttrouffard 13/02/2012 18:38


Circé


 


Ce peuple Grec qiu'on assassine sur l'autel du marché et de la finance, ce peuple Grec qu'on pousse à la misère pour que continue les profits et les bonnes affaires, ce peuple Grec qui rentre de
plein pied dans la misère des nations du Sud, ce peuple Grec est notre éclaireur.


Il nous montre le chemin que nous allons emprunter. Bientôt ce sera notre tour.


 

Circé 13/02/2012 18:57



Achille Zasttrouffard :


Soutien et solidarité, ne laissons pas faire, faisons la donc l'Europe, l'Europe sociale contre celle des banksters.


Ils se sont unis contre le Peuple ? Le Peuple est bien bombreux qu'eux...


Virons-les, ainsi que tous ceux qui ont permis la ratification du traité de Lisbonne.



regis reguigne 13/02/2012 17:15


    Chère CIRCE  ; est - il vrai , ou non , que les "expressions" , impôts sur les revenus , taxe d ' habitation et taxe foncière , sont autant d' expressions inconnues , ou "
méconnues " de la quasi totalité des Grecs , toutes catégories dites socio-professionnelles confondues , et , cela depuis des décennies ?


     Question liée , les habitants de ce pays , entrés en 1981  dans l' Union Européenne dupée , donc nous avec , par les chiffres truqués annoncés par la Grèce pour
satisfaire aux critères concernant le budget de leur pays ; les Grecs donc tiraient - ils avantage(s) de tout cela depuis cette date ?

Circé 13/02/2012 17:59



Cher Régis :


Question en retour, qui a truqué les comptes sinon ceux que l'on retrouve maintenant à la tête de la BCE ?


Les grecs dans leur ensemble ont-ils tiré partie de cela ? Il suffit de regarder et de constater que ce sont encore et toujours les mêmes, où que l'on porte nos regards, ici ou là-bas et que bien
évidemment ce sont toujours les mêmes qui rament...Et comme les galériens, le Peuple est enchainé aux rames tandis que la galère coule, voyez où cela l'a mené...


Pour ma part j'ai dit non au traité de Maastricht , comme j'ai dit Non au traité constitutionnel en 2005 et total ? le Peuple a mal voté, et donc nombre dont certains au PS ont conourné la voix
du Peuple.


Qaunt à ceux qui ont tiré, tirent encore les ficelles, tout va très bien pour eux.


D'ici à ce que les comptes de la BCE soient truqués et qu'elle soit, elle-aussi dépouillée, il n'y a pas loin. Mais peut-être est-ce moi qui voit plus loin que justement ce que l'on veut bien
nous dire et nous faire accroire.


Si vous voulez bien regarder ce tableau comparatif, vous remarquerez que le SMIC grec n'a jamais atteint les 1000 euros :


http://www.journaldunet.com/management/repere/smic.shtml


Et puis, pour votre gouverne cette info prise sur le site du PE, et qui valide parfaitement que l'austérité plombe le pays qui s'enfonce de plus en plus dans la misère : le chien qui se mord la
queue.


Ne doutons pas un instant que c'est ce qui nous attend ! Notamment après le vote de la règle d'or, ce qui sera le cas le 21 février prochain à l'AN.



rosemar 13/02/2012 15:09


La leçon donnée sans cesse  aux grecs par le couple régnant est scandaleuse:le peuple se révolte et ne peut éponger tous les plans de rigueur successifs ,la régression sociale qui les
mine...Aujourd'hui,les médias ont quand même parlé de la révolte des grecs,des images frappantes de violence ,de destructions ont été diffusées...Espérons que ces images fassent réfléchir sur la
situation inextricable de l'Europe...


Très bonne journée,Circé!!


 

Circé 13/02/2012 15:14



A toi aussi Rosemar , Bonne journée.


Juste un ajout concernant les infos, je n'aime pas cette façon de présenter ce qui se passe en Grèce : violence, émeutes etc...


La véritable violence est celle que leur font subir le FMI et le PE réunis.


Pour ma part, la situation est insurrectionnelle, et je comprends parfaitement que l'on ne puisse étrangler ainsi le peuple grec sans qu'il ne finisse par se révolter. C'est la neuvième " cure
d'austérité" qui leur est appliquée. Il est temps que tout cela finisse .



Rémi 13/02/2012 12:14


 


Même dans la riche Allemagne, les revenus salariaux (tinkiet pas pour les banquiers & autres ploutocrates) baissent depuis longtemps (lois Hartz, etc) ; voir par exemple ce lien d'un journal
bien connu pour son super-gauchisme :


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/11/14/04016-20111114ARTFIG00566-l-allemagne-reflechit-a-des-salaires-minimum.php


Il en va de même partout, probablement aussi pour les "esclaves" en Chine, vu la situation provoquée par la rapacité des capitalistes qui ont fait passer (depuis la chute de l'URSS, étrange
coïncidence ?) le taux de rendement du Kapital de 2 à 20% (je schématise).

Circé 13/02/2012 13:53



Rémi :


 


Merci pour cet apport important pour lequel bien évidemment je ne peux qu'être en phase avec toi.


Le Figaro ne sera donc pas contesté par certain-e-s comme étant un journal acquis à l'ultra gauche.


Bonne journée.



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "