Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Nov

Droit de Réponse du Collectif Orléanais des Droits des Femmes suite à l'article de La Rep du 14 novembre 2011.

Publié par Circé  - Catégories :  #Violences faites aux femmes, sexisme, machisme

Voici, in extenso, le droit de réponse demandé par le CODF, suite à l'article paru dans La Rep du 14 novembre dernier, relatant notre action chez Passion Culture le samedi précédent.

 

Ainsi bien évidemment que l'article paru dans leurs colonnes.

 

Action-Librairie-REP-copie-1.jpg

 

 

 

Droit de Réponse du CODF, suite à votre article,

relatant notre action de samedi dernier chez Passion Culture,

 

 

C'est avec intérêt et une certaine consternation que nous avons pris connaissance de votre article relatant notre action à la libraire Passion Culture, ce samedi 12 novembre dernier, alors qu'aucun-e journaliste de La Rep n'y était présent-e.

 

Contrairement à ce qu'insinue la fin de votre article, le domaine d'action du Collectif des Droits des Femmes ne s'arrête pas à la dénonciation du sexisme de l'agencement d'un ou de magasin. Dénonciation que vous jugez, sous-entendez comme légère voire futile en insinuant que nous nous trompons de combat.

 

Votre article fait montre, pour le moins, d'une grande ignorance de l'état du sexisme, machisme et de la domination que subissent toujours les femmes en ce début de XXIème siécle dans le Pays des Droits de l'Homme qui a oublié que la moitié de sa population était féminine !

 

Pour rappel :

  • près de 27% de différence de niveau de salaire entre homme et femme, au détriment des femmes bien entendu.

  • Toujours en moyenne, moins 600 euros de niveau de pension retraite entre H et F, toujours au détriment des femmes,

  • la parité ! 18,5 % de femmes à l'Assemblée Nationale, 21 % au Sénat,

  • Une loi contre les violences faites aux femmes sans aucun moyen financier, parce qu'évidemment lorsque cela concerne les femmes, les budgets de la nation ne doivent pas être impactés,

  • sans compter les attaques sur les droits des femmes comme l'avortement, l'accès à la contraception, etc...etc...

 

Qu'en tant que journalistes vous ne soyez pas au courant ou feignez de ne pas l'être, de ce que nous faisons et de nos actions, laissent à supposer combien vous-aussi, vous minimisez l'action de notre Collectif, investi pourtant dans chacune des problématiques ci-dessus.

 

Que ce soit lors d'un débat fait au cinéma les Carmes en début d'année dernière sur la Domination Masculine où vous avez brillé par votre absence, notre refus de la fermeture du CPEF de l'hôpital, de la journée du 08 mars, journée internationale des droits DES femmes ( et non journée de la femme comme nous le lisons souvent), lors de la campagne contre le viol, où nous interpellions la population et faisions signer la pétition le 27 novembre 2010, où vous étiez là-aussi absent, il est vrai que c'était un samedi et qu'il neigeait...Intervention suite à l'affaire DSK, participation à la Manifestation Nationale contre les violences faites aux femmes du 5 novembre dernier, comme à celle que nous avions organisée à Orléans à la même date l'année précédente – toujours sans aucun écho dans vos colonnes -, de tous les rassemblements malheureusement faits après le décès d'une femme victime de violences, où il y a à redire, même sur la dernière publication à ce sujet dans votrejournal, de notre participation au Forum des Droits Humains où vous oublierez très certainement de relater nos interventions...

 

Et la liste est loin d'être exhaustive.

 

Dénoncer l'assignation des rôles dans une société sexiste n'est pas, comme vous l'écrivez une action subalterne à une autre. Cette assignation participe de la domination exercée encore à l'heure actuelle d'un sexe sur un autre à tous niveaux de notre société, ne pas le reconnaître légitime toutes les inégalités de fait dont souffrent encore les femmes au niveau de leurs droits en France, en 2011.

 

Je note par ailleurs, que vous avez passé sous silence la présence de nombreux hommes à nos côtés qui eux aussi jugent tout aussi insupportable cette assignation genrée des rôles et taches.

 

Le Collectif regrette que de tels articles dénigrant notre action par la méconnaissance de la problématique dénoncée, puissent être ainsi publiés, sans qu'en plus, vous ne fassiez part de la totalité de nos raisons d'agir.

 

Si vous aviez été présent-e-s ce samedi, vous auriez pu entendre chacun des arguments donnés ici. Que vous ne les relayez pas, participe tout simplement d'une information tronquée, partiale et volontairement dénigrante.

 

Pour le Collectif Orléanais des Droits des Femmes,

Dominique Tripet

 


Commenter cet article

alain 29/12/2011 21:46


bravo pour cette action... mais la signalétique a t elle à ce jour vraiment évoluée dans le magasin ? pour ce qui est du site internet, les catégories "hommes", et "femmes" sont elle encore bien
visible (voire plus en core que dans la boutique elle même) : http://www.passionculture.fr


A mon avis, sylvie champagne ne changera rien du tout !

Circé 01/01/2012 09:37



Alain :


Je ne peux que vous donner raison, cependant ...


 


Très belle et bonne année 2012 à vous.



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "