Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Sep

Didier Porte à Orléans.

Publié par Circé  - Catégories :  #Liberté d'expression, politique

 

 

 

Didier Porte était hier après-midi à la librairie Chantelivre à Orléans pour y dédicacer son dernier livre: " Insupportable ! Chronique d'un licenciement bien mérité ".


Et bien entendu je ne pouvais faire autrement que d'aller à sa rencontre.

D'abord pour lui dire ce que je pensais de France Inter et de son éviction de cette chaîne de radio de service public, pour laquelle nous devrions tous, vous et moi, avoir un droit de regard sur la façon dont elle évolue .


Que ce soit Nicolas Sarkozy qui en ait nommé le directeur en est pour moi, déjà, insupportable, mais qu'en plus Philippe Val soit en train de mettre cette chaîne à niveau des RTL, Europe 1...etc, me révulse.


On n'est jamais mieux trahi que par ceux que l'on a soutenus dans des situations pour le moins difficiles. Comme d'autres, je m'étais alors mobilisée, mais il semblerait que depuis, l'égo démesuré de celui-ci se soit réveillé.


Le pouvoir ...Visiblement, cela ne vous fait pas un homme mais plus souvent malheureusement fait vibrer en lui de bas instincts, tous plus malsains les uns que les autres, qui vont de la servilité à l'autocratie en matière de gouvernance.

Nous en avons à ce propos des exemples parfaits en notre pays.


Pour en revenir à Didier Porte qui a pris le temps d'échanger, de s'informer, de discuter avec toutes celles et ceux qui étaient présents, je lui ai exprimé mon ressenti quant à France Inter et en particulier La Matinale.


Nous sommes tombés d'accord comme nombre des personnes présentes pour dire que cette émission devenait insignifiante, sans saveur, sans cette spécifité qui faisait de France Inter une radio pas comme les autres. Une radio qui pouvait être fière de son slogan : " La différence ".


Cependant, à titre personnel, je l'ai remercié pour sa prise de position lors de l'une de ses chroniques envers Najlaé, cette jeune femme victime de violences de la part de son frère et qui voulant porter plainte à la gendarmerie de Chateaurenard, s'est retrouvée purement et simplement expulsée en moins de 24 heures.


 

Le Collectif auquel j'appartiens s'était immédiatement élevé contre cette mesure, et était à l'initiative de la manifestation qui avait eu lieu ensuite à Orléans.


Après avoir devisé "gaiement" sur la situation de la ville d'Orléans qui est souvent en pointe malheureusement pour toutes les mesures les plus iniques les unes que les autres et ce à tous les niveaux, Didier Porte m'a laissé cette jolie dédicace

 


Ah oui, pour ceux qui l'ignoraient encore, je suis une horrible "bolchevique", ce qui dans la bouche et sous la plume de Didier Porte est pour moi un grand honneur.

Commenter cet article

zouzou 20/09/2010 11:55



Super dédicace,


Sacré bonhomme, Mr PORTE, d'accord avec vous il prend le temps de parler à tous le monde et c'est rare dans ce métier...


Il à adressé un courrier au petit journal Le ripoux le soir même avant le procés et on à gagné...


Ayant soutenu les journalistes, et ben je me suis aperçu que malheureusement c'est dans toutes les villes de France que les caricaturistes, blogeurs et journalistes sont attaqués...De fansolo, au
ripoux, en passant par les 4 de tours, notre région ....


Pour une fois, on à gagné ici à Bourges, et je croise les doigts pour les autres......


 



Circé 20/09/2010 13:20



Merci Zouzou, pour eux, pour nous...



Le Vilain Petit Canard du 66 20/09/2010 09:29



C'est vrai que la matinale de France-Inter, est vraiment tristounette et que la coupure humoristique de 8 heures manque énormément



Circé 20/09/2010 13:21



Oui, le VPC66, mais peut-être aurons un jour d'autres agréables surprises.



dame Lepion 18/09/2010 19:43



Le compliment de Didier Porte n'a pas le même goûx que celui de l'autre Didier, hein... il Porte d'autres sentiments !



Circé 18/09/2010 20:07



Dame Lepion, vraiment merci !!! Une bien belle tranche de rire !



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "