Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Apr

Nucléaire : Ces mensonges dont on nous abreuve, questions et réflexions que je n'ai pu soumettre à NKM .

Publié par Circé  - Catégories :  #Nucléaire, Politique, Energie, Santé,Environnement

Nathalie Kosciuzko-Morizet était ce matin l'invitée du 07-09 de France Inter.

Et comme chacun-e des invité-e-s  de cette émission quotidienne, elle s'est prêtée à l'exercice périlleux des questions-réponses soumises par les auditeurs.

 

Je sais que je vais en agacer certain-e-s, mais force est de constater qu'en ce qui concerne l'écologie ou bien les centrales nucléaires, il semblerait que la problématique soit uniquement masculine, puisque seuls des auditeurs ont pu intervenir.

 

Mais sans doute chez France Inter, les femmes ne sont-elles pas habilitées à intervenir sur cette problématique ?

 

Je n'oublie pas que j'ai entendu la semaine dernière lors du "Grand Bucher" émission de France Bleu Orléans, un intervenant, le secrétaire départemental de l'UMP pour ne pas le nommer, répondre et sans rire, que les femmes étaient les mieux qualifiées pour s'occuper du social que les hommes.

Ceux étant plus aptes à gérer tous les autres domaines d'intervention !

 

Si cela ne véhicule pas tous les poncifs et stéréotypes sexistes...

 

Bien, mais ce matin, comme bien d'autres sans doute j'avais une question à soumettre à NKM. Question qui s'est transformée en questions et réflexions.

Qui concerne bien entendu l'usage des centrales nucléaires et de l'impact sur la santé de la population qui vit sur notre territoire.


Celles et ceux qui étaient jusqu'alors dubitati-ves-ifs sont bien "obligé-e-s" de reconnaître dorénavant que l'utilisation de cette forme d'énergie n'est nullement sans répercussion sur la santé de la population.


Mais méthode Coué et langue de bois semblent toujours de mise.

Doit-on ici voir ici une conséquence de cause à effet ?


Toujours est-il que l'ouverture du capital d'EDF devenue ERDF puisque désormais privatisée, n'a pas été sans retentissement là-aussi sur la sécurité du personnel. Alors la population ? .


Rentabilité oblige, pour servir bénéfices et dividendes aux actionnaires, la sécurité a été sacrifiée sur l'autel du profit. Ainsi ce sont désormais 80% des opérations de sécurité qui sont effectuées par les "nomades du nucléaire", sous-traitants d'ERDF.

 

Ces entreprises souvent petites PME, sont elles-aussi soumises aux contraintes de la compétitivité et de la loi du marché. Ainsi s'il y a accident et irradiations de leur personnel, ne déclarent-elles pas tous les incidents, car l'entreprise est souvent ensuite écartée des prochains appels d'offres.


Les employés de ces PME font de même. Une irradiation accidentelle déclarée et les voici interdit ensuite de travail pour une année sur le site des centrales.

Conséquence : ils perdent leurs emplois.

 

Mais revenons à ma question devenue questions et réflexions :

 

" Madame, quand y aura-t-il enfin une étude sérieuse, circonstanciée, chiffres à l'appui et non manipulés de l'impact de l'utilisation de l'énergie nucléaire sur la santé de la population ?.


Pourquoi alors que l'on nous cite fréquemment l'Allemagne en référence économique, ne calquons-nous pas notre mode d'études sur l'impact sur la santé de l'énergie nucléaire à la leur ?

 

Dois-je rappeler ici que seuls 11 départements français font partie des lieux sélectionnés par l'INVS pour simplement deux études depuis sa création en 1998 ? Pourquoi seuls   deux  départements sur les 11 objets d'études, ont sur leur territoire l'implantation d'une centrale nucléaire, alors que la France n'en recense pas moins de 58 ?


Pourquoi l'INVS écarte-t-il systématiquement la déclaration du cancer de la thyroïde dans le recensement des formes de cette maladie ? Estimez-vous que cette réponse comme quoi le pronostic vital des malades n'étant que peu engagé - seuls 3% des cas serait mortels - est une bonne justification ?

Alors que dans le même temps l'INVS ne peut faire autrement que de reconnaître la progression constante de 6% par an de cette forme de cancer ?


Les pathologies de la thyroïde qui connaissent une croissance exponentielle chaque année, et qui ne font l'objet d'aucune étude, ne sont-elles pas pourtant un problème de santé majeur ? Sachant que ces pathologies aboutissent elles-aussi à l'ablation partielle ou totale de la thyroïde ?

 

Par ailleurs, que pensez-vous du fait que le générique du lévothyrox, unique médicament connu pour pallier au déficit ou à l'absence d'hormones thyroïdiennes, est placé sur la liste de surveillance des médicaments de l'AFSSAPS ? Celui-ci étant souvent citer dans des cas d'aggravations de l'hypo ou de l'hyperthyroîdie qu'il est censé soigner ?

 

Est-ce que ce n'est pas là encore, un déni complet de l'état de santé des milliers de malades qui doivent à vie se supplémenter par des hormones synthétiques ?

 

Pourquoi n'est-il jamais fait état de tous les symptômes plus ou moins invalidants que provoquent les différentes pathologies de la thyroïde, ceux-ci s'ils ne sont pas diagnostiqués à temps pouvant conduire rien moins qu'à la mort ?

 

Enfin, vous entendant dénoncer ce matin, au détour d'une question sur la laïcité, le fait que certains enfants ne mangent pas à la cantine au prétexte que la viande n'est pas hallal ( alors que nous avons la même problématique avec la viande qui n'est pas casher ), permettez que je dénonce plus largement et pertinemment LES MILLIERS d'enfants qui ne mangent plus le midi, à la cantine ou chez eux !

 

Et ceci à tous les niveaux des échelons scolaires ( primaire, collège, lycée, université ) tout simplement parce que leurs parents n'ont plus les moyens de payer les tarifs exorbitants des cantines. Ceux-ci augmentant sans coup férir constamment sans que leurs revenus ne suivent dans les mêmes proportions, les augmentations du prix de : l'énergie, du logement, des soins de santé, des transports, de l'alimentation ? - liste non exhaustive -

 

N'est-ce pourtant pas là un enjeu de société qu'il conviendrait d'ores et déjà de traiter rapidement plutôt que de jouer à un jeu dangereux de stigmatisation au prétexte de religion d'une frange de notre société ?

 

Ras le bol, des mensonges par omission, manipulations et autres mots en "on".

Pourtant, il en est un que nous sommes désormais nombreu-ses-x à espérer de la part de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement .

Pour le plus grand bien de notre pays . C'est celui de DEMISSION ! 


 

 

 

 


Commenter cet article

Le ch'timi 05/04/2011 16:32



Bonjour Circé,


09h15 le neuf-quinze
NKM, la main dans la purée



Quel plaisir, quand on peut en prendre un, ou une, en flagrant délit de mensonge et de bidonnage ! Si vous voulez bien commencer la journée, lisez donc
(si ce n'est encore fait) l'enquête de Sebastien Rochat, (1) sur le gravissime problème du hachis parmentier dans les cantines scolaires de Longjumeau (Essonne).
Pourquoi Longjumeau ? Parce que la maire de la ville, Nathalie Kosciusko-Morizet, par ailleurs ministre, sanglotait hier au micro de France Inter, sur "ce problème qui se pose quotidiennement,
et qui commence à casser la tête de tout le monde", de ces enfants de six ans qui refusent de manger le hachis parmentier, de crainte que le boeuf n'ait pas été abattu dans des conditions
rituelles. Ah oui ? Sébastien Rochat a donc empoigné son téléphone, et appelé la mairie, ainsi que plusieurs écoles de la ville, qui sont tombées des nues: jamais entendu parler d'un problème
de hachis parmentier. Sur le front du hachis Parmentier, tout est calme à Longjumeau. Après plusieurs heures, c'est le directeur de cabinet de NKM, souhaitant sauver la mise de la maire, qui
nous a rappelés, en expliquant qu'une dame de service d'une école, en effet, un jour, avait glissé dans le creux de l'oreille de la maire le cas de deux ou trois enfants, qui,
parait-il...


Et ça se retrouve au micro de France Inter ! (Laquelle, soulignons-le parce que c'est rare, a rectifié ce matin, renvoyant en cuisine NKM, la main dans la purée, et signalant notre
enquête). Et ça affole les populations ! Gouvernement de faussaires, de bidonneurs et de boutefeux ! Et Guéant, ce "grand serviteur de l'Etat", qui en rajoute tous les jours, avec son
"accroissement du nombre de musulmans", qui "pose problème". SOS Racisme porte plainte. Très bien. Guéant sera condamné, comme avant lui Hortefeux
(2), pour des propos exactement similaires. Enfin, pas tout à fait. Au "c'est quand y en a beaucoup qu'y a des problèmes" du soudard raciste Hortefeux, le distingué Guéant préfère
évoquer "l'accroissement du nombre de musulmans". On n'est pas préfet pour rien ! Qu'ils dégagent, ces faussaires à talons hauts, et en gants blancs ! Qu'ils dégagent ! Ah, comme on compte les
jours !


Ciel, que lui prend-il ? vous demanderez-vous, effarés. Une crise soudaine de populisme ? Trop c'est trop, voilà tout. Mais on va peut-être parler d'autre chose. Le PS
publie son projet
(3), je suppose que vous êtes au courant. Un projet ! Un vrai projet, avec plein de propositions à l'intérieur. De vraies propositions, raisonnables, chiffrées, qui ne font pas
rêver, comme ils l'exigent chaque matin, les solferinologues des radios et des journaux. On croit donc qu'ils vont se jeter sur le projet, l'expertiser, l'approfondir, le passer au crible. Ah
ouiche ! A l'exception de France Inter, qui reçoit Hollande, les radios ont d'autres sujets à traiter. Elkabbach reçoit Copé, pour la nième reprise du sketch sur la viande hallal, et Aphatie le
patron de Citroën, pour parler d'on ne sait quoi. Mais je n' ai pas d'inquiétude. Ils se retiennent, ils reculent pour mieux sauter. Il va venir, le débat sur le projet socialiste, je le sais,
je le sens. Préparons-nous.


source arrête sur image..


bonne fin de journée


Patrick




Circé 05/04/2011 20:45



Bonsoir Patrick,


 


j'ai bien entendu moi-aussi parlé de la purée ( de pois cassés ?) de NKM, dans mon dernier billet.


Arrêt sur images...Waouh !



BCT 04/04/2011 20:30



http://polikarpov.over-blog.com/article-audit-70708372.html



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "