Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Nov

Besson bessonnise, Darcos darconnise, Temps "gris" sur toute la France (I).

Publié par Circé  - Catégories :  #Non-acceptation, Révolte et Politique

Il semblerait qu'il sévit actuellement du côté de nos têtes pensantes, aussi vides qu'un abîme sans fond de bêtise, une pandémie d'insanité aux relents de xénophobie affichée sans vergogne.

Ainsi la bessonnisation des esprits se poursuit :
- " Le ministre de l'Immigration part en guerre contre ces unions dans lesquelles un seul des conjoints sait qu'il n'y a pas de sentiments. Il a mis en place un groupe de travail pour qu'une loi punisse ces mariages ...."

Et bien entendu, exemple à l'appui, choisi pour les besoins de la cause, une femme victime de mariage intéressé, parce que le terme est plutôt celui-là, avec un ressortissant tunisien.
Parce que c'est bien connu, les femmes sont plus susceptibles que d'autres de tomber dans ces pièges.

Ben tiens, en voilà un drôle de postulat.
Cependant, pas question pour moi, de nier qu'il y ait des mariages "intéressés".

Ils existent.
Mais pour mettre un coup de pied dans cette fourmilière nauséabonde, je suis étonnée que Monsieur Besson découvre cette réalité, que le gouvernement découvre cette réalité.

Quid des Messieurs, la cinquantaine ou soixantaine bien sonnée qui se retrouvent après avoir jeté leur ex, un rien trop ratatinée pour l'éclat, l'aura des dits messieurs, avec au bras une minette à peine trentenaire, ou un ex top model amenuisant par sa simple présence (?) quelques défauts physiques de l'époux ou bien censer adoucir une rhétorique, attitude méprisantes, cachant des envies de pouvoir quasi dictatoriales frisant le démentiel, de son "magnifique" époux ?

Pour quelques mois, années, le temps pour la jouvencelle au regard de l'âge de ces messieurs de se lasser de ces individus qui à l'âge d'être grand-père se paient une seconde jeunesse au travers du minois de la compagne ou nouvelle épouse.
Les portant un peu comme des rolex ou voulant se croire sans doute d'irréductibles séducteurs.

Elles, des étoiles pleins les mirettes, attirées par le pouvoir, le prestige, l'argent, se sentant pour un temps le centre du monde, aimées, choyées (?).
Ou bien froides calculatrices, côtoyant le pouvoir, se sentant au-dessus de la mêlée, pour un temps, un temps seulement.

Toutes les couches sociales de la société sont touchées.
Pas d'identité particulière en ligne de mire ici.
Il semblerait même que certaines nationalités méditerranéennes soient très courues.
On peut ainsi passer allègrement de l'Espagne à l'Italie, ou bien d'un département un peu excentré de la Capitale, pour qui a une ambition certaine, et l'opportunisme franc pour une fois, la traîtrise étant plutôt sa carte de visite habituelle.

Ainsi, toutes et tous pouvons avoir quelques attraits, financiers, de situation pour certaines et certains qui ont besoin de tremplin.
Dans la vraie vie, comme en politique d'ailleurs.

On peut tout à fait retrouver une femme ou un homme à l'initiative d'un courant politique, qui se retrouve phagocyté(e) par celui ou celle qui étant son allié(e) va ensuite tenter de ramasser la mise au détriment de la/du fondat(rice)eur.

Sur un autre plan, quid de ces femmes et hommes qui en guise de vacances vont se balader du côté de la République Dominicaine, des pays asiatiques, de l'Est pour se croire convoité(e)s, admiré(e)s au mieux de leur attirance personnelle sur les autres.
Se payant ainsi une/un gigolette/gigolo, niant qu'ils ne sont que des clients attitrés de réseaux de prostitution.

Certain(e)s se paient mêmes des épouses/époux sur catalogue, croyant choisir ainsi la poupée Barbie ou l'éphèbe qui répondra à tous leurs désirs charnels tout en la/le soumettant aux règles personnelles qu'ils vont édicter.

Les témoignages, reportages ne manquent pas.
On va se chercher la "travailleuse", la " gagneuse" celle qui, dure aux travaux des champs, ne rechignera pas à tenir la maisonnée, cuisine et ménage compris, tout en s'occupant de l'étable, fera peut-être même un rejeton à l'esseulé bien content d'avoir dans son lit une fille choisie entre le tracteur et la moissonneuse-batteuse, et qui pour ne rien gâcher aura somme toute un physique attrayant.

En espérant que 'l'heureuse élue" ne découvre jamais qu'en dehors du seigneur et maître il existe une vraie liberté d'exister, d'être, de vivre ...

Alors " Mariage Gris"...
Ou mariage avec certain(e)s personnes, honnies par notre Ministère, censées abâtardir la nouvelle race des Seigneurs que nous sommes en train de créer ?

Pourquoi ne pas interdire clairement les mariages entre européen(ne)s, ici français(es) en l'occurrence avec des africain(e)s ?
Et par dessus le marché rajouter l'interdiction de relations sexuelles risquant de dégénérer notre race s'il y avait procréation d'un(e) petit(e) crépu(e) basané() à la clé ?
Et pourquoi ne pas stériliser tous ces maghrébins et autres noirs qui métissent la couleur de notre peau ?
Cela ne s'est pas déjà fait par le passé ?

Et puis, comme il semblerait que les descendants d'esclaves contestent la sainte autorité sarkozyste, un nouveau décret interdisant les mariages, copulations et reproductions entre eux et nos "métros" si beaux ?

Re-blanchissons cette peau nationale qui s'ambre au fil des ans, se caramélise...


Alors tant pis pour les femmes étrangères mariées à des français qui les martyrisent, les violentent, les maltraitent, les battent comme plâtre.
Si elles mouftent le moins du monde, il suffit de les dénoncer à la Préfecture comme ayant quitté le domicile conjugal.
Que ce soit vrai ou faux, peu importe.
Encore sous le toit ou bien dans un foyer d'hébergement pour femmes victimes, elle seront expulsables en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, les délinquants ayant ici droit de cité sur ces femmes pré-citées.

Peu importe qu'il y ait des témoignages et plaintes prouvant leurs dires.
Réduites à l'état de simples objets sexuels consommables et jetables à merci, plus aucun titre de séjour ne sera renouvelé.
Fissa, schell...Ejectées, expulsées les mousmés et autres moricaudes.

C'est qu'il faut revenir à une nécesaire aryanisation de notre société.
Mais sans l'avouer bien entendu. Soyons hypocrite jusqu'au bout.

Quant aux femmes étrangères veuves.
Même analyse, même punition.
Que surtout elles ne puissent pas de nouveau mêler leur sang impur à nos sillons nationaux.

Alors les femmes sans-papier...
Des sous catégories, de sous-catégories d'humains...

Vous bessonnisez ?
Au prochain épisode, je vous fais darconniser !




Commenter cet article

Monique LEMOINE 24/11/2009 14:14


Une belle facture d'analyse que l'on aimerait lire ou entendre sur les médias, pourquoi pas le 25 novembre pour la journée contre les violences envers les femmes. Mais je rêve !

Ne parlons pas du sexisme inflitré sous des aspects débonnaires d'hommes et de femmes qui en sont encore à se demander et à poser la vraie question de savoir comment nommer une femme élue.
Je vous raconte c'est très amusant :
Lors du 7ème Forum des droits humains, samedi 23 novembre à la salle Eiffel, le président du Réseau Forum, Gérard SUSTRAC lors de son discours de remerciements aux partenaires a dit :
"je ne sais pas si je dois écrire Madame la Conseillère ou Madame le Conseiller ?"
C'est une habitude d'appeller les femmes comme des hommes, et ce monsieur se pose encore une telle question ?
Je vous disais que c'est drôle à pleurer. Car il y a deux ans seulement le Forum des droits humains avait pour thème l'égalité des femmes et des hommes !

Ne nous désolons pas, nous n'avons aucun problème pour lui dire :
Tchao matcho !

Cela n'empêche pas de continuer à vouloir l'égalité

Monique Lemoine


Circé 24/11/2009 15:55


25 novembre 2009 : Journée internationale de lutte contre les Violences faites aux Femmes.
Je crains que cela ne devienne une journée comme le 08 mars, juste 1 jour ston de cet après-midiur 365 et les autres aucune importance.
Dans la manifestation de cet après-midi, très bon accueil des Femmes commes des Hommes et beaucoup d'attente.


Epicétou 24/11/2009 11:20


du moment qu'on circesse pas, tout va bien.


Circé 24/11/2009 11:53


Epicétou : Votre pseudo-lapsus est fort révélateur.
Utiliser l'expression d'un entraîneur qui pour ma part utilise des méthodes qui frisent la maltraitance, en dit peut-être plus long que vous ne le voudriez.


mba dissertation 23/11/2009 12:55


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
_________________

mba dissertation


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "