Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Nov

Aux Zatstrouffards et Amis d'Yves Pasco .

Publié par Circé  - Catégories :  #Hors du temps

Suite au décès d'Yves Pasco, nous avons été un certain nombre, dont Mourad Guichard en tout premier lieu, à lui rendre hommage.

Tant en laissant des commentaires à la suite de l'article que Mourad lui a consacré, qu'en faisant paraître les un-e-s ou les autres des textes ou billets en  sa mémoire sur nos blogs respectifs.

 

Il y a quelques semaines, la Maman d'Yves m'a contactée pour me demander s'il m'était possible de réunir tous ces témoignages et écrits qui lui parlaient de son fils, et de les lui faire parvenir. Ce que bien entendu j'ai fait.

 

Aujourd'hui, j'ai reçu cette très belle lettre qui nous est toute un peu destinée et que je vous fais partager :

 

 

                                                          Madame, Monsieur,

 

 

Voilà plusieurs semaines déjà, que j'ai reçu votre grande enveloppe.

Ne m'en veuillez pas si j'ai tant tardé à vous répondre et vous remercier, mais je recherche encore les mots pour vous exprimer ma gratitude.


Inlassablement, il ne m'en vient qu'un seul : MERCI.


Merci, pour toutes vos marques de sympathie, pour tout ce courrier, merci pour chacun de vous et merci pour cette magnifique photo où il est tellement vivant, un sourire malicieux jusque dans ses yeux, un sourire malicieux et heureux que je lui connaissais bien, et j'aimerais si c'était possible, que chacun de ses quatre enfants possède cette photo.

 

Dites-moi comment faire ? Et moi, j'aimerais avoir une "photo-photo", pas une reproduction sur un journal. J'aimerais avoir l'original ? C'est sans doute beaucoup vous demander !...enfin " une photo-photo " (ou 5 photos) pour les enfants.

 

Un poète a dit : " Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ..."

 

Tous les jours, j'ai cette photo sous les yeux, je lis et relis vos textes, souvent, tous plus beaux les uns les autres - merci à tous - mais tous vous marquent d'une façon ou d'une autre.

 

Une phrase me touche particulièrement :

- " Yves n'est pas mort, il est dans notre coeur " Monique Lemoine.

 

Cette dame a parfaitement raison, et encore plus pour moi.

 

Que dire de ce vide assourdissant rédigé par "Open La Source " ? et aussi par Nabum ; et l'hommage déchirant de Circé, les textes de Stéphanie avec les " Zatstrouffards", de Dominique la secrétaire de section - "Sa" secrétaire préférée comme il disait - et Bernard ami blogueur qui appelait Yves " Molière des Blogueurs" .

 

Que dire de plus ? Rien.

Sinon, un grand, très grand merci à tous.

 

                                          Raymonde Pasco,

                                                                                  - Maman d'Yves - "


 

100-copie-1

  Voilà. Je l'ai ap pelée ce soir. Les photos lui parviendront très vite.

 

Yves, même poussière comme les étoiles, tu brilles e ncore de cet autre côté d'où l'on ne revient pas.

Reste cette idée de citoyens-sentinelles qui a germée.

Nous sommes là, nous surveillons, alertons, organisons résistance et défense.

 

Nous sommes tous là, même toi : les Zatstrouffards !

 

* Petit clin d'oeil : tapez "zatstrouffard" dans google, puis cliquer sur "image" en haut à gauche ...



Commenter cet article

Brigitte dSC 30/08/2014 02:27

L'ami Urwan
...là par ailleurs comme d'ici, sans doute continues-tu à devenir... fraternellement,
Brigitte dSC

Brigitte de Sainte Croix 26/08/2013 00:21

L'ami Urwan,
"là où s'arrête la route, le ciel continue..."
alors, merci de continuer à devenir parmi nous,
fraternellement
Brigitte dSC

Brigitte S 24/08/2012 13:55


Urwan, l'ami... sans doute continues-tu à devenir, puisque chaque instant accordé délivré offert rendu EST
l'éternité... Brigitte

Circé 25/08/2012 11:37



Brigitte,


Tout simplement merci pour ce commentaire.


Deux années qu'Yves nous a quittés. Il aurait aimé, j'en suis certaine, les batailles menées ces derniers mois et y aurait participé avec sa verve et ses répliques à nulles autres pareilles.


 



Brigitte S. 24/08/2011 13:45



Yves, l'ami Urwan... Tu l'as écrit toi-même dans ton "chant d'espoir": "(...) Nous éclabousserons de comètes d'argent en firmaments humains (...)" ; MERCI de continuer à devenir par le vent du c(h)oeur...
A bientôt, Brigitte S.



Circé 25/08/2011 04:18



Brigitte :


J'ai aussi beaucoup pensé à lui en ce mois de triste anniversaire.



Hassan Kerim 28/11/2010 14:51



Pas un seul jour sans penser à Yves. Je suis très ému par la lettre de sa maman qui m'avait arraché des larmes le jour des obsèques. si elle passe par ton blog, qu'elle sache que son fils m'a
marqué comme peu d'hommes l'ont fait et que des bribes de nos conversations reviennent à ma mémoire encore et encore...


Bises à toi Circé et aux Zastrouffards



Circé 28/11/2010 15:05



Merci Hassan.



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "