Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Oct

Après le verdict de Créteil, nous exigeons une réponse politique...

Publié par Circé  - Catégories :  #Violences faites aux femmes, sexisme, machisme

Lettre ouverte à François Hollande, Président de la République


Monsieur le Président de la République,Capture-copie-3


Le verdict du procès du Tribunal de Créteil a créé, en France, une incompréhension. Ce verdict est catastrophique : Il semble dire aux victimes, porter plainte ne sert à rien, et aux violeurs, vous ne serez pas condamnés ou si peu !


Les médias continuent à tenir des propos inadmissibles en parlant de "tournantes", de "viols en réunion", au lieu de dire "viols collectifs" qui sont des crimes.


La France a soutenu la création par les Nations unies d'une journée internationale des droits des filles : c'était le 11 octobre ! Cette journée est proclamée par l'ONU parce que des millions de jeunes filles dans le monde sont victimes d'abus, de mariages forcés, de mutilations sexuelles. Le verdict du tribunal de Créteil arrive au moment même de cette journée mondiale et exige une réponse politique !

 

Ce procès n'est pas un fait isolé. Ce n'est pas un fait divers. Le viol est un crime.

 

75.000 femmes sont violées chaque année dans notre pays. 10% d'entre elles portent plainte et seuls 2% des violeurs sont condamnés. Cette situation traduit la tolérance de notre société vis-à-vis des violences faites aux femmes. Le viol est une domination des hommes sur les corps des femmes. Il est une des expressions les plus violentes des inégalités entre les femmes et les hommes qui persistent dans notre société.


Nous refusons que cette situation perdure.

 

Nous refusons que les victimes de viol soient stigmatisées, culpabilisées, considérées comme folles. Nous refusons que leur parole soit ainsi décrédibilisée. Nous refusons que la honte pèse sur les femmes violées plutôt que sur les violeurs. Nous refusons que les violeurs ne soient pas jugés. Nous refusons que des violeurs, quand ils sont jugés, soient condamnés à des peines dérisoires.


Monsieur le Président, vous avez déclaré lors de la campagne présidentielle que "les violences sexistes doivent être fermement combattues". L'inaction des pouvoirs publics a trop coûté aux femmes victimes de violences.

 

Nous exigeons de votre part un engagement sans faille.

Un grand débat public autour sur les violences faites aux femmes doit être lancé dans les mois qui viennent et déboucher sur des politiques publiques à la hauteur du défi : éradiquer les violences faites aux femmes :
- Les lois en vigueur doivent être appliquées et complétées de nouvelles dispositions législatives, comme l'extension de l'ordonnance de protection aux victimes de viol ;
- Les professionnels doivent être formés ;
- Les plaignantes doivent être soutenues, hébergées, protégées, entendues ;
- Les associations doivent avoir les moyens de remplir leurs missions ;
- Les campagnes de prévention doivent être multipliées ;
- Tous les jeunes en particulier au sein de l'école doivent être informés, éduqués, entendus aussi quand ils sont eux- mêmes victimes.


Monsieur le Président, nous sommes révolté-e-s.

Nous ne voulons pas de grands discours.

Nous attendons des actes.

 

A l'initiative du collectif Féministes en Mouvements

Associations signataires :
FIT, Une femme un toit
Collectif Féministe Contre le Viol
Fédération Nationale Solidarité Femmes
Solidarité Femmes Ile de France
Elle's imaginent
Voix de femmes
Osez le féminisme !
Assemblée des Femmes
Femmes Solidaires
Ligue du Droit International des Femmes
40 ans de mouvement
Mouvement Jeunes Femmes
Mémoire Traumatique et Victimologie
Réseau féministe "Ruptures"
Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes
SOS sexisme
Mouvement du Nid
Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir
Le Monde à travers un regard
Femmes en Résistance
Mix-cité
SOS sexisme
Commission Genre d'ATTAC
Planning Familial
Adéquations
Forum Femmes Méditerranée
Collectif 13 Droits des Femmes
Rajfire
Elu-e-s Contre les Violences Faites aux Femmes
Association Nationale des Etudes Féministes
Les Chiennes de Garde
Libres MarianneS

 

Une pétition est en ligne ICI

Déjà près de 5000 signatures en moins de 24 h !

Commenter cet article

geka 22/10/2012 13:21


Ils sont ""légions"" ceux qui se révoltent contre ce verdict... ""tiens, tiens, tiens, t'auras du boudin" !!! voilà 2000 ans que l'on viole mes droits ! bien sur ce n'est pas mon corps...
j'ai de la chance, je n'ai pas connu la prison.. quoique si on me mettait un "truc" de force en bouche , je préviendrai que la douleur exercée aura pour effet de resserer mes machoires et qu'il
faudra des tenailles pour me faire lacher prise ! une image bien sordide pour expliquer que tant que le ""violeur" n'aura pas été lui même la victime il ne comprendra pas...des années de prison
ne changeront rien... elles appaiseront la victime..un peu...le peuple aussi avide de punitions en place de grèves... mais ne changera pas les mentalités... la femme reste l'objet que l'on
utilise comme un kleenex et que l'on jette après utilisation.. 2000 ans qu'on nous dit que la situation actuelle a été causée par une "bonne femme" qui voulait se taper une pomme... sans
penser qu'il a fallut qu'elle se fasse violer par son fils pour obtenir une suite à l'histoire... et quand bien même elle aurait été d'accord, on lui reprocherai ce geste ! cette justice basée
sur un "code" napoléon où figure encore des lois qui interdisent le port du pantalon pour les femmes  a été créée par des hommes... et l'aveuglement du peuple s'est propagé jusqu'à ce
jour... La justice est une ""tueuse en série""... mais sans arme du crime on ne pourra le prouver ! bises frangine

Circé 23/10/2012 08:31



Geka :


Hier un avocat sur twitter différenciait les viols par "accident" des viols en réunion...


Pas certaine que les victimes y verront la différence. A une blogueuse que j'apprécie,  je laissais en commentaire sur son blog, que c'était ainsi depuis des siècles et qu'il suffisait
de se pencher sur l'oeuvre :


- " L'enlèvement des Sabines" pour voir ce qu'à chaque fois était le sort des femmes.


Enlevées, violées, obligées de rester avec leurs violeurs, mais ceux-là glorifiés, de vrais hommes, beaux évidemment, forts, mâles etc... Elles ? des objets passés de mains des sabins à celles
des romains. La légende prétend que finalement certaines d'entre elles se sont interposées pour qu'ils ne s'entretuent pas...parce qu'elles avaient eu des enfants de leurs bourreaux...


Cela perdure. Ici, surtout, surtout, ne pas toucher à la vie que certains se sont construites depuis, ben tiens...


Juste pour info l'un d'entre eux est en prison pour avoir tué celle qui a eu le malheur d'être sa compagne...


Continuons à protéger, continuons ?????


 



C'est Nabum 15/10/2012 07:05


Circé


Nous voyons dans nos classes le recul sans précédent de la cause de filles. Insultes, mépris, ignorance totale au point de ne pas vouloir connaître leurs prénoms. Des petits rois tyrans et
monstres sont élevés dans cette pensée que la femme n'est rien sauf la mère naturellement.


Comment lutter contre cette abjection ? Certainement pas avec ce verdict qui est une insulte à nos valeurs. Ces femmes se sont faites insultées en plein tribunal et les responsables sortent
innocentés.


C'est une honte de plus pour une justice qui laisse bien peu de place aux femmes. Que ces messieurs les juges retirent ces robes ridicules et ouvrent leur cœur !

Mary Blue 14/10/2012 10:31


Bonjour Circé, 


je me suis rendue compte en lisant ta réponse que j'avais été très brève en allant à l'essentiel dans mon précédent message , trop brève, je reviens donc te remercier de cette action , de tes
actions en général  le pluriel s'impose et te souhaiter un bon dimanche, cordialement MB

Circé 14/10/2012 10:57



Bonjour Mary Blue :


Je suis touchée par votre dernier commentaire et en même temps, je vous rassure de suite, du moment que mes billets sont lus afin de relayer des actions essentielles, cela est bien suffisant.


Car ils ne sont là que pour alerter, dénoncer, mobiliser et si possible faire changer, évoluer notre société vers un mieux pour toutes et tous.


Je déteste cette expression de "vivre ensemble", qui est pour le moins une litote, puisque vivre en société c'est vivre ensemble, femmes et hommes de tous âges, de toutes couleurs, culture, pays,
continents ...En toute égalité de droits, de représentation, de respect et de tolérance...


Ce n'est pas gagné, puisque nombre se cachent derrière des lois existantes pour prétendre que tout cela nous l'avons. La réalité est toute autre, ces lois ne seront que des alibis/habillages
démocratiques tant qu'elles ne seront pas strictement appliquées en tous lieux : public, privé, entreprise...


Et que Justice soit rendue !


 



Mary Blue 14/10/2012 02:44


Comment ne pas être indignée par ces jugements , quelle honte, pétition signée  et je diffuse l'info .

Circé 14/10/2012 09:08



Mary Blue :


 


Oui, diffusons toutes et tous, dénonçons, protestons de ces verdicts honteux où encore une fois ce sont les victimes qui se sont faites insultées, jugées, maltraitées...


Exigeons que la loi soit aplliquée et que ces crimes soient jugés en cour d'assise.


Et je rajoute ici, plus de 10 000 signataires en moins de 48h, continuons même s'il est détestable et inique que nous soyons obligéEs d'utiliser le moyen d'une pétition pour que la
justice passe ! 



Janice 13/10/2012 17:30


C'est bon ... c'est signé ;)


Bon week-end

Circé 13/10/2012 18:07



Merci Janice !


 



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "