Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Oct

Après la "sécurité", Orléans : Nouveau laboratoire UMP en matière d'éducation ?

Publié par Circé  - Catégories :  #Politique et politique locale

education.jpegUne adjointe au Maire UMP qui s’attaque frontalement à un Directeur d’école en plein Conseil Municipal ça n’est pas anodin et cela ne relève pas que du mauvais caractère.

- « On va vous mettre au boulot » dit-elle.

Serait-elle devenue la supérieure hiérarchique de cet enseignant ?
Ou bien se prend-elle déjà pour la chef des écoles d’Orléans ?

On ne peut que mettre en relation ce fait réel et qui n’est pas nouveau avec les projets de la droite.

L’UMP s’apprête à porter un nouveau coup de hache dans l’Éducation nationale : les EPEP (établissement public d’enseignement primaire). Il s’agit de mettre des regroupements d’écoles sous la coupe d’un conseil d’administration composé majoritairement d’élus.

Ce conseil choisit le président (pas forcément un enseignant, plutôt un manager…) et le directeur d’école. Il dirige les écoles, les programmes, les choix pédagogiques, le budget, la recherche de financement, l’embauche des enseignants ...

Cette réforme est cohérente avec les autres réformes de la droite et notamment celle de la réforme territoriale. Il leur faut une école primaire qui trie les élèves, leur inculque un savoir minimum, répondant aux besoins du patronat, et qui ne coûte pas cher aux mairies car elles ont moins d’argent.
C’est la mise en œuvre du fameux prétexte de l’autonomie qui n’a qu’un seul but : la mise en concurrence des établissements pour réduire les coûts et former à l’individualisation.

L’éducation ? Où ça ?

À la lueur de ces projets, on comprend mieux l’impatience de cette adjointe au député-Maire UMP : la réforme, vite ! Ils n’en peuvent plus de ces enseignants qui résistent. De ces écoles où les parents contestent les fermetures de classe. Orléans, laboratoire pour voir comment ça réagit ?

Cet enseignant directeur et ses collègues ont le soutien de nombreux élus, parents d'élèves, anciens élèves,simples citoyen-ne-s.

Car si l’école a certes besoin de réformes, ce sont celles qui vont dans le sens de l’égalité pour l’accès pour tous à un haut niveau de savoir permettant aux jeunes d’acquérir l’émancipation et la liberté de changer cette société du fric.
La pétition en ligne a déjà reçu le soutien de près de 800 personnes, celle papier circule et recueille elle-aussi de nombreuses signatures.

Une conférence de presse se tiendra ce soir à la Fédération du Loiret du PCF, tandis qu'un rassemblement de protestation aura lieu le vendredi 22 octobre à 17H devant la mairie d'Orléans, avant la tenue du prochain Conseil Municipal.

Pour signer vous-aussi la pétition en ligne, cliquer ICI .
Commenter cet article

Le Vilain Petit Canard du 66 21/10/2010 10:08



C'est pour supprimer les inspections académiques ? ? ?



Circé 21/10/2010 11:25



Le VLPC66 :


Surtout mettre en place une école pour les élites et pour le reste, le minimum, même pas syndiclal !


Faire de bons petits ouvriers qui ne réfléchiront pas, seront de braves travailleurs qui ne remettront pas en cause quoi que ce soit, n'auront pas même l'idée de contester un ordre nouveau établi
pour que les plus riches le soient encore plus au détriment de tous les autres qui "survivront" à peine...


Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley...



Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "