Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Jul

Allez M'Dame Noramo...fais pas ta tebê (II)

Publié par Circé  - Catégories :  #Femme, Société et politique

 

Il est parfois des individus de genre masculin, féminin ou indéterminé qui devraient de temps en temps se taire, voire penser à se faire oublier.

 

Bref, pour être plus nette et catégorique et en une expression triviale, qui devrait tout simplement " se la fermer " !

 

Mes petites filles rajouteraient dans la foulée : " Pouet, pouet Camembert...", joignant le geste à la parole.

 

Quoique le plus ordurier ne soient pas mes écrits. Mais le langage, les attitudes, les pensées, les actes méprisants de ces populaciers au pouvoir, tout juste dignes d'être des bistrotiers de bas-étage, ou de harengère pas plus éduquée que des poissardes qui surgiraient des établissements tenus par les premiers.

 

Mais bon, ils/elles ne peuvent s'en empêcher.

Le mot impossible a été rayé depuis longtemps de leur vocabulaire. Et ils se croient ainsi tout permis.

 

Il est vrai qu'impunité et obscénité fricotent au plus haut niveau de l'état ! Pourquoi donc qu'y se gêneraient, s'exclamerait l'autre : « Moi, j'vais vous dire... » entouré de ses fervents disciples.

 

Et de réitérer forcément sans cesse.

 

En décembre dernier, j'avais déjà commis sacrilège de lèse-majesté en écrivant ce billet.

 

Je ne pensais pas y adjoindre une piqûre de rappel.

 

Encore qu'avec ces personnages de bouffonnades, il ne faut s'attendre à rien, ou plutôt à tout.

Second volet donc.

Voici de nouveau M'dame Noramo, devenue décidément une grande habituée es propos déplacés et grossiers, qui se croit obligée, parce qu'agacée par des questions posées sur RMC, quant au train de vie de l'état, des ministres et de notre premier sinistre français,  de répondre :

 

« Quand je vois que certains journalistes gagnent trois fois plus que nous, pour nous critiquer. […] Il y en a qui ont des sacrées rémunérations, pour lire des prompteurs ! »,

 

Les bras m'en tombent !

 

Et dire que c'est nous qui la/les payons avec nos impôts,  365 jours par an, 7 jours sur 7, qu'ils/elles  détruisent tous les fondements de notre République, qu'ils nous insultent, nous méprisent, se comportent avec la plus grande morgue vis à vis des citoyen-ne-s...:

 

La devise « Liberté, Egalité, Fraternité » ? Passée à la trappe de leur moulinette délétère. Les valeurs de solidarité et d'égalité de traitement des citoyen-ne-s ? Sacrifiées au profit de la délation, de l'injustice, du capitalisme, libéralisme et copinage entre financiers de haute voltige et politiques au pouvoir...

 

Et dire que c'est à cette personne que l'on doit :

 

  • toutes les attaques contre les modes de garde de nos  enfants, avec des quotas d'occupation des crèches portés à 120%,



  • la privatisation de celles-ci,



  • la qualification moindre qu'auront sous sa houlette les employés de ces établissements,



  • le risque pris dans l'encadrement des touts petits, avec plus d'enfants à s'occuper par personnel de la petite enfance,



  • la fin des écoles maternelles publiques, laïques au profit de jardins d'enfants, privés et payants,



  • une politique sociale désastreuse,



  • l'APL menacée pour les 700 000 étudiants à la rentrée, leurs parents devant choisir entre financer entièrement le coût du logement de leurs enfants ou bien perdre la ½ part supplémentaire pour enfant à charge - et qui le sont encore effectivement -,



  • l'AAH qui non seulement ne sera pas revalorisée de 4,5 % mais de seulement 3 %, et qui verra en plus son mode de calcul modifié à la baisse bien entendu...

 

Bref, je continue ?

Et c'est celle-là qui veut nous donner des leçons de morale ? Ainsi qu'aux journalistes qui liraient des prompteurs ?

 

Et bien moi, je connais un Président qui gagne chaque mois l'équivalent de deux années du montant de mes revenus. Revenus qu'il s'est fort généreusement augmentés de 172% dès son accession au pouvoir d'ailleurs !


Tout cela pour lire, voire ânonner des discours qu'il n'a même pas été fichu d'écrire, et encore moins d'avoir à les penser...



On se souvient qu'il y a quelque temps, la commercialisation d'une poupée vaudou à l'effigie de Sarkozy avait causé quelque émoi en haut lieu, même sur talonnette.

 

Il se trouve que dans le même ordre d'idée, me vient une envie subite de populariser un nouveau jeu de 7 familles .

 

La première s'appellerait «  La famille Répugnante  » . Nous en connaissons déjà le nom du père et de la mère.

Pour le reste, vraiment, je crois que n'aurons jamais assez de noms de familles pour y caser tous ceux qui gravitent autour des deux premiers.

 

Et dire qu'il y en a qui sont payés 24 fois plus que moi chaque mois...

Les idées ne sont pas vraiment récompensées à leur juste valeur

 


Commenter cet article

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "