Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Aug

Puisqu'il part...

Publié par Circé  - Catégories :  #Liberté d'expression, politique

Un peu difficile de commencer ce billet.
Je n'en avais pas vraiment envie d'ailleurs.
Le coeur un peu lourd de laisser partir un ami, la tristesse de savoir que je ne le rencontrerai plus au détour d'une rue, souriant et disponible et pourtant...
La certitude que son départ est un visa pour un ailleurs plus gai et réjouissant.

Ainsi il n'est de si bons amis qui ne se quittent un jour.
Surtout quand au détour d'une année riche en avatars, tracasseries et autres avanies, le chemin de vie qui s'ouvre pour celui qui est votre ami est enfin moins rugueux, sans épine, ni chausse-trapes divers et variés.
Comment ne pas se réjouir en ce cas pour lui ?

Son tunnel de vie personnelle enfin teinté de rose.
Et au bout du compte une vie professionnelle plus riche, dense où son humanisme, son humanité s'épanouiront au service de nombre de citoyens qui auront la chance de le cotôyer dans ses fonctions.
Et que dire de ses jolies petites filles fleurs et de leur Maman qui retrouveront enfin un père et compagnon apaisé et disponible ?

Nous savions donc tous que cela allait arrivé, qu'"IL" allait partir.
Laissant derrière lui les remparts invisibles de cette ville quasi forteresse qu'est devenue Orléans, surveillée, télésurveillée, police municipale et nationale en nombre, détentrice du titre enviée et pourtant si peu avouable de laboratoire sécuritaire.

Et l'humour dans tout cela ?
Le grain de folie douce qui ferait que les aléas et ennuis de tous les jours soient moins lourds à supporter ?
La dérision en arme fatale contre tous les coups du sort et la moquerie pour caricaturer ces puissants qui se croient au-dessus du lot, les ramener à plus de modestie et d'humilité.

Il y avait donc dans le monde virtuel, dans la blogosphère orléanaise, une sorte d'ET au ton décalé avec un esprit et une fantaisie hilarante au ton bon enfant.
Fan de Star Wars, toute l'analyse du monde et même de la politique passait par le prisme de la Saga.
M'est souvenir d'une conférence tenue dans un café où je n'avais pu me rendre mais qui avait pour thème : "La Guerre des Etoiles est-elle de Gauche ou de Droite".

Fansolo, était, est le nom de cet habitant, citoyen des galaxies interstellaires, le nez et le coeur dans les étoiles.
Il aimait donc se promener entre planète bleue et étoile noire.
Parfois même il se posait sur terre et aimait à rire des torts et travers de ces terriens dont certains se rengorgeant d'importance oubliaient la vacuité de leur existence.

Aussi un rien taquin, il se mit à penser que la dérision et la parodie pourraient remettre un peu en place quelques chevilles un rien orgueilleuses et oedémateuses.
C'est ainsi que se créa "
Les Amis de ...".

Le temps d'une campagne municipale où les terriens devaient élire leur maire et son conseil municipal.
Fansolo avait tenté de défendre la cause qui lui semblait juste, mais son champion n'avait pas été élu, et le temps passa.
Jusqu'au moment où l'Empire contre-attaqua...

Bon, je n'ai aucune envie de vous la rejouer Saga.
Puisqu'il part...Nombre d'amis, proches et moins proches viennent d'écrire un billet sur notre ami Antoine.
Puisqu'il part, nous serons nombreuses et nombreux ce soir, je pense à l'entourer pour redire toute notre amitié à Fansolo.
Et prendre un pot avec lui, tout de suite après sa dernière émission radiophonique " Le Grand Bucher" sur France Bleu Orléans.

Les billets parlant de FANSOLO :

- Côte boulevard
- autre billet du même Miguel,
- Laudes, Douby
- Le chat de Gouttières,
- L'Olive Noire,
- Polikarpov,
- Place au débat,
- Regards Croisés
- Citoyens,
- Mon Mulhouse,
- Kamizole,

Et puis bien entendu Libéorléans
Et , surtout, surtout FANSOLO lui-même qui s'exprime.

Pour ma part, je serai ce soir à 19 H à la sortie de la radio citée plus haut .
Pour lui redire mon affection, évidemment, mais aussi parce que je n'oublie pas que sans lui, le blog de Circé n'aurait probablement jamais vu le jour.

* Si par inadvertance j'avais oublié quiconque, prière de me le faire savoir et je rajouterai aussitôt le lien vers votre billet.
Commenter cet article

jean paul morat 26/08/2009 02:15

Fansolo n'est pas parti, je préfère me dire qu'il est ailleurs....Là où il sera plus heureux malgré tout ce que ses amis auront pu faire pour lui, la machine à broyer était trop puissante et il s'est mis à l'abri...Bien sûr qu'il va nous manquer, mais ne crois tu pas qu'à chaque fois où il se produira à Orléans quelque chose d'insolite nous ne penserons pas que c'est Antoine qui nous envoie en signe....L'Histoire est sans doute plus belle comme ça, alors on va la garder, le temps d'écrire une fois encore à quel point nous l'aimons! 

Fansolo 25/08/2009 23:04

Merci Circé

Didier Goux 25/08/2009 22:25

Ah, c'est vrai que l'humour des communistes, c'est toujours ce qui manque le plus, dans une ville. Les Orléanais vont tous porter le brassard, on suppose...

Circé 25/08/2009 23:26


Excusez-moi Didier, vous ne pensez pas que vous êtes pour le moins passéiste et que votre vision des communistes est tellement éculée que cela en devient caricatural ?

Quant à Fansolo, il est socialiste et les amis qui étaient ce soir auprès de lui réunissaient des gens de l'Ump, Modem, PRG, Socialistes, Communistes et même des citoyens sans
 étiquette. Mais l'important dans tout cela n'était pas notre appartenance ou non à tel ou tel parti, mais bien l'amitié que nous voulions lui témoigner.


Laudes 25/08/2009 22:09

Elle est comme Douby, fraîche du jour ! Ce cher Douby épuisé par ces émotions, dort en rond à mes pieds !

Circé 25/08/2009 22:12


Et bien je fais le lien sur Douby dès à présent.


Laudes 25/08/2009 20:40

Douby aussi a tenu à dire au-revoir à Fansolo !http://laudes.over-blog.com/article-35270996.html

Circé 25/08/2009 21:54


Belle photo effectivement de Douby et Fansolo.


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "