Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Jul

RDB Orléanaise entre marasme et promotion du "vélo sans danger" (I)

Publié par Circé  - Catégories :  #Liberté d'expression, politique

En dehors d'interrogations quasi existentielles sur l'utilité et l'usage des blogs, notamment à Orléans, posées vendredi dernier lors de la dernière RDB à Orléans-La Source, j'apprends que " Faire du vélo à Orléans est ainsi sans danger"...

C'est du moins ce que dit l'un des intervenants de la vidéo de libeorleans, consacré justement à cette RDB.

RDB à laquelle je ne participais malheureusement pas pour cause de meeting parisien à la Mutualité sur le thème : " 3 heures pour une véritable alternative à Gauche."
Je compte bien d'ailleurs en faire plusieurs articles tant les thèmes abordés étaient riches, intéressants bien évidemment et d'actualité.

Cependant, en consultant le déroulé de la soirée de vendredi que vous pouvez consulter ICI , LA ou cerise sur le gateau sur le blog de libeorleans avec comme je l'ai déjà dit, une vidéo, j'entends qu'une sorte de déprime serait en train de saisir les uns après les autres les blogueurs orléanais.

D'abord, l'emblématique Fansolo qui penserait à arrêter son blog et passer la main.
Puis, Miguel qui en guise d'analyse, pense qu'il y trop de blogueurs dorénavant sur Orléans pour le même nombre de lecteurs.

Certain qui comme Moonblogueur ne se serait pas déplacé parce qu'ironiquement écrit, serait en deuil de Michaël Jackson et puis..et puis...pannes d'inspiration, de motivation, de sujet ?

Quelques réflexions toutes personnelles sur ce que je viens de lire :

1) Panne d'inspiration ? La meilleure preuve en serait la pléthore d'articles sur MJ.

Alors là, de qui se moque-t-on pour asséner cet argument ?
Qui obligerait les blogueurs à ne cesser d'en parler, de faire dans le mauvais people à peine bon  marché et de mauvais aloi ?
Pour ma part, hormis JPM qui m'a bien fait rigoler avec sa dernière photo justement de MJ, tout le reste est ad nauseam.

Je n'en peux plus du passage obligé des hommages, à qui, à quoi d'ailleurs ?

Des chansons crincrins qu'on nous assène depuis 10 jours dans tous les commerces qui ne se respectent pas ou plus pour faire vendre (?), de cette folie médiatique bien entretenue qui fait oublier tout le reste : les milliers de chômeurs supplémentaires, ( chaque jour plus de 3000 nouveaux chômeurs ), tandis que le CAC40 se porte parfaitement bien !

Je suis prête à parier que d'ici à la fin de l'année des profits faramineux nous seront annoncés sur le dos des mêmes : la population. 

2 ) Nous (les blogueurs orléanais ) ne serions plus qu'une bande de copains qui viendrions nous commenter les uns, les autres, nous auto-congratuler.

Je ne sais pas si je fais partie des blogueu(ses)rs orléanais(es) dans ce cas, puisque en consultant mes derniers articles, hormis Dame Lepion qui est une commentatrice fidèle, Fansolo et Guillaume Bertrand, je ne vois pas de blogueurs locaux venir commenter à tout vat !

Petis coups de pubs pour bien d'autres qui sont à découvrir :
- Olympe
- Emelire
- Desencanto,
- Flèche
- Kamizole,
- Sixtine,
- Stedransky,

J'ai fait exprès dans un premier temps de ne citer que des femmes.
Dans cette blogosphère orléanaise on se comporte volontiers comme condescendants vis à vis des blogs de femmes, et je parle en premier lieu des plus anciens blogueurs.

Pourtant, il y a ma Gab, qui effectivement, peut être inclassable, cependant elle peut aussi être très drôle et je n'ai d'ailleurs pas vu beaucoup de commentaires alors qu'elle a publié cette vidéo géniale.




Sans doute viendra-t-elle avec moi en Août à une autre RDB parisienne, à laquelle je compte me rendre, j'y invite cordialement tous ceux d'Orléans qui voudraient s'y joindre, cela leur permettrait sans doute d'arrêter de faire du nombrilisme orléano-orléanais.

Je rappelle à toutes fins utiles que Gab et moi ne sommes absolument pas du même bord politique.
Cependant, nous sous sommes retrouvées à Orléans à une RDB ( la première pour moi) et avons constaté que nous avions vécu notre enfance au même endroit de la région parisienne et côtoyé les mêmes personnes.

Elle, habitait la vieille ville, ce qui pourrait expliquer son étiquette MODEM, et moi bien entendu les HLM, ce qui en faisant un raccourci saisissant et bien entendu faux et caricatural expliquerait la mienne : PCF.
Là, je fais volontiers dans le poncif, mais j'assume.

Comment ne pourrais-je pas vous parler aussi de Polyb, une blogueuse orléanaise, avec qui je partage beaucoup de ressentis et d'analyses politiques communes, avec qui j'ai des conversations très intéressantes et qui n'a pas peur de se poser de vraies questions, notamment sur l'avenir du PS.
Ce qui m'amène à mon troisièmement.

3) La plupart des blogueurs(ses) historiques sont des socialistes ou qui ont des "accointances" avec ce parti.
Je souris en écrivant ceci, à destination de Miguel qui ne manquera de me dire que sa femme, c'est sa femme et lui, c'est lui, n'empêche !

C'est ainsi le cas de Fansolo, Miguel, Open La Source, Moonblogueur, le Lac des Signes, Place de l'étape, Place de la république, Citoyen orléanais, Polikarpov 

Et je ne parle pas du blog du sénateur Jean-Pierre Sueur.

Donc pour en revenir à ma théorie toute personnelle et qui n'engage que moi bien évidemment, l'étiquette politique de ces blogs pourraient être à l'origine de leurs questionnements.

Car, sans faire d'effets d'annonces, je ne crois pas non plus publier un scoop en disant que le PS est en crise, en pleine déliquescence même.
Que je ne sens aucune volonté des tenants de ce parti d'en sortir, de faire un sérieux ménage en leur sein, ni même de donner le plus que nécessaire coup de barre à gauche qu'attendent avec impatience nombre de citoyens.

Peut-être le parallèle est-il douteux, mais si crise il y a au niveau des blogs, n'est-elle pas plutôt celle-là ?

Pour lire d'autres blogs socialistes, très critiques, eux, quant à leur direction, aux non-moyens, non-décisions, non-idées de changement et de transformation de leur parti, bref qui assistent très en colère à la momification, à la dessication de leur parti, je m'interroge.

Quelques noms qui peut-être ouvriront un autre espace de réflexion à la blogosphère orléanaise:
- Partageons mon avis,
-De tout et de rien,
- Le coucou de Claviers
- La pire racaille
- Sarkofrance,...liste non exhaustive, vous pouvez consulter le site des Vigilants pour en avoir plus si vous le souhaitez.

Quelle est la capacité donc, des blogueurs orléanais, notamment socialistes, à porter un regard critique sur leur direction, à dire les choses, à proposer et à faire bouger enfin ces lignes qui n'ont plus rien de directrices mais qui mènent droit dans le mur, à une quasi-implosion du PS, si ce n'est déjà fait ?.

Certes, je ne suis pas PS, pourtant, j'entends, je vois, je discute chaque jour avec la population.

Alors est-ce que la porte de sortie des blogueurs socialistes orléanais - qui plus est historiques - en fausse panne d'inspiration ne serait pas tout simplement de retrousser les manches, d'avoir l'honnêteté d'exprimer leur doute, de parler, d'écrire, de proposer, d'exister autrement que dans un faux consensus où ne rien dire serait censer protéger le PS ?

Simple question, que je n'ai pu poser vendredi soir pour cause d'absence mais que je pose ici, donc.

Car s'il y a bien matière à réflexion, sans conteste, sur la façon dont notre ville est gérée, est-ce qu'il n'y a pas des problèmes de société dont ne se font plus du tout écho les blogs locaux socialistes, hormis Polyb et Polikarpov que je remercie ici ?

Enfin, parce que tout de même, s'il faut bien bien sûr citer Maître Eolas, je ne peux laisser dire que la blogosphère orléanaise toute entière s'essouffle, ou bien est en panne d'inspiration, ou n'est plus reconnue, ou bien est à effacer parce que trop nombreuse, et bien que je déteste cela ( mais après tout réveillez-vous, bon sang !), quelques articles personnels qui ont été référencés :
- Violences faites aux femmes : Silence on assassine ...cité par le magazine "Elle" fil blog,
- article qui a suscité le témoignage que Véronique et qui a donc engendré l'article de Mourad Guichard, journaliste à Libé,
- mais aussi un reportage sur Orléans tv.

- Mieux vaut une bonne petite polémique sur le port de la burqa qu'une loi-cadre contre les violences faites aux femmes, repéré par Agoravox et qui a donc été publié sur ce site, avec plus de 80 commentaires à ajouter à ceux de mon blog, soit 101.

Pas de pub à bon compte pour moi, je n'en aurais sans doute même pas parlé si je ne sentais peut-être à tort une volonté de plonger tous les blogs orléanais dans le même marasme.

Pour en finir avec cette première partie, je vais enfin donner mon point de vue, dans une seconde partie,  sur cette assertion de Quentin Thomas, jeune élu MPF à la mairie d'Orléans quant à sa vision du " faire du vélo à Orléans est sans danger ".

J'avais cette idée d'article depuis longtemps et par manque de temps, repoussait toujours le moment où. Merci à lui de me tendre cette perche.

* Une citation particulière pour le commentateur et blogueur Bernard Bonnejean de Laval qui vient souvent dans la blogosphère orléanaise commenter les articles des un(e)s et des autres.
S'il peut être effectivement parfois drôle, il a aussi parfois un peu de mal à garder des limites dans les commentaires.
Ce fut encore le cas pour mon avant-dernier article sur la burqa, d'où quelques traits un peu acides.

Cependant, j'ai eu la surprise de découvrir un bouquet de fleurs de sa part, et à mon intention à la Fédération du PCF, vendredi dernier.
Je le remercie de cette attention, mais en suis aussi très ennuyée.
Très sincèrement quelques échanges scripturaux ne valaient pas tant, et du coup, ce bouquet pourrait me faire sentir obligée à son égard.

Donc, encore une fois merci, mais de grâce, ne vous donnez pas toute cette peine pour des désaccords que nous ne manqueront certainement pas d'avoir à l'avenir.

Commenter cet article

Hassan Kerim 07/07/2009 13:35

Je reviens donc commenter sur ce blog que je lis quotidiennement mais où je ne ressens pas toujours le besoin de laisser un mot tant je suis d'accord avec tes colèresavec tes interrogations sur notre société. Encore une fois, je partage ton point de vue sur le coup de mou des blogs orléanais . Je suis assez d'accord avec toi pour dire que le phénomène est très orléano -centré.Les blogs d'ici ont bénéficié d'une mise en lumière sans précédent avec l'affaire Fansolo v/s Grouard. Ils auraient peut-être pu en profiter pour aller plus loin, élargir leurs sujets et peut-être -comme ça a été le cas pour toi sur les éboueurs- susciter intérêt de la part des  "médias installés". tela n'a pas été le cas. tant pis. Je suis tout de même du côté de ceux qui pensent qu'il ne faut pas que les blogs disparaissent . Ce serait un bel espace de démocratie en moins.

Circé 07/07/2009 13:53


Hassan, loin l'idée de moi de partager une quelconque idée de disparition des blogs.
Cela ne vient pas de moi, et tu le sais.
Il me semble que cela vient d'une personne qui mélange un peu ses propres interrogations au phénomène blog.

Sans lui ôter toutefois la quasi parternité avec d'autres comme CDG, de l'éclosion de nouveaux blogs sur Orléans.
Est-il un peu dépassé justement par le phénomène qui part dans tous les sens et pas seulement son propre champ d'actions ?
Peut-être.

Je crois qu'il faut élargir, comme je l'ai déjà dit vers d'autres thèmes qu'Orléans, sans l'oublier bien entendu.
Mais si on en reste à Orléans, l'ennui gagne, chacun reprenant le thème ou l'argument de l'autre.

Dois-je répéter qu'avant même l'existence d'un maire UMP, Serge Grouard en l'occurrence, de personnalités comme Olivier Carré ou Florent Montillot, il y a à plus haut niveau de l'état les mêmes,
initiateurs et commandants en chefs, tout de suite après le chef-chef ?


Stedransky 06/07/2009 12:08

Je comprends aussi les bloggeuses comme Flèche, la crise des mots devant un trop plein de choses à dire, trop violentes, une surdose écoeurante d'indignation. La politique locale et nationale laisse en ce moment un goût amer, qu'il est parfois difficile de mettre en mot. Merci Circé, ça fait du bien déjà de lire les autres.(Quant à moi, je suis incapable d'écrire pour les Khan, je prends un chemin détourné plus général.)

Circé 06/07/2009 12:12


Je comprends parfaitement Flèche, crois-moi puisque je ressens souvent aussi ce type d'écoeurement.
Le moyen que j'ai trouvé est celui que je lui ai donné, écrire par bribe en plusieurs fois.
Parfois le premier écrit amenant le suivant.
Concernant les Khan, si tu as besoin d'un coup de main n'hésite pas.


polikarpov 06/07/2009 11:54

Alors les filles on s'éclate !

Circé 06/07/2009 12:12


Que veux-tu dire Polikarpov ?
Que serait une fête sans toi, dis-moi ?


Fleche 06/07/2009 08:12

Merci Circé, je vais essayer, car je crois qu'en ce moment elle est un frein.

Fleche 05/07/2009 20:37

Merci Circé pour le lien, mais je fais partie en ce moment des bloggers qui ont un coup de blues. Pas envie de blogger, ou plus exactement rien à dire que je n'ai déjà dit, et ça dure un peu.Et puis j'ai beaucoup de colère que je ne peux pas forcément exprimer, ou alors ça va me demander un peu de temps.

Circé 05/07/2009 23:14


Alors il n faut pas intérioriser cette colère, il faut la comprendre, la démonter quitte à ce que cela soit bribe par bribe, court article par court article...


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "