Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Jun

La semaine en images de DILEM.

Publié par Circé  - Catégories :  #caricature, information et politique

C'est un dessinateur de presse algérien que j'affectionne particulièrement.
Drôle, tendre, pertinent, percutant, incisif, caustique...
Bref, en quelques coups de crayon il sait retracer un événement, une anecdote, une info avec un ressenti, un état d'esprit que je partage souvent.

Ainsi c'est avec Placide et P.Ballouhey, l'un de mes caricaturistes préférés..
Et si aujourd'hui cela pouvait permettre à certain(e)s de retrouver le sourire ?























































































































































Commenter cet article

Farid+L 10/06/2009 18:34

Je n'ai pas dit que la laïcité était la cause de la colonisation, je vous dit que des gens qui s'en revendiquait ainsi que de la république se sont fourvoyé dans cette funeste aventure, qui a coûté la vie à des millions d'innocent et à mis à genoux un continet qui dérive encore.Donc ces gens, qui ont sombré dans la violence et la barbarie, en voulant "libérer" et "civiliser" des populations contre leur gré, ont adopté le même genre de comportement que les talibans, qui eux aussi sont persuadé qu'ils agissent pour le bien de l'humanité.

Circé 10/06/2009 18:51


Et encore une fois, votre raisonnement est dévoyé.

Vous mélangez allègrement taliban et laïcité et on en revient au début.
Relisez mon commentaire précédent, reprenez un manuel d'histoire ou plusieurs livres d'histoire étudiés à l'université et qui font référence, et vous verrez que votre amalgame est erroné.

Dois-je vous rappeler tout simplement qu'en 1830 lors des débuts de la colonisation de l'Algérie par exemple, il n'était nullement question de laïcité, mais d'éloigner d'une part des opposants au
régime en les mettant dans des bagnes tout en pillant le territoire et les richesses.

Rien , mais absolument rien en direction des populations qu'il aurait fallu"laïcisé", sachant que la plupart des tenants des gouvernants au pouvoir étant bien loin d'être laïc et que je le dis sans
ambage, dans toutes ces théories de civilisation, l'intérêt de la population n'avait justement aucun "intérêt" pour les occupants.
Et rien, strictement rien sur la laïcité, puisque le premier acte était souvent de construire...des églises ! Suprématie de la religion des colons sur celles des"indigènes", je n'aime pas ce terme,
mais c'était celui encore en usage dans la première partie du XXème siècle.

Certains seraient encore maintenant bien inspirés de lire et relire l'histoire et les écrits de l'Emir Abd el Kader, mais ceci n'a rien à voir avec ce qui nous occupe.

Dire l'histoire, ce n'est pas tordre des concepts à volonté pour arriver à une démonstration spécieuse.
Et je pense que vous vous fourvoyez.


Farid+L 10/06/2009 05:56

Toutes les grandes figure laïc frajnçaise ont du sutre essayémains pour avoir a un moment ou à un autre essayé de justifier la colonisation, par des discours civilisateurs.Bien entendu que chacun fait ce qui lui plaït en matière d'expression sur la toile, et bien entendu que ce que je relaie sur le mien est conforme avec mon opinion sur la cause palestinienne, mais la forme revient aux auteurs.@+

Circé 10/06/2009 07:49


Sans doute mais vous ne pouvez mettre cela sur le dos de la laïcité, mais sur celui d'un dogme complètement raciste et xénophobe de la supériorité d'un "race" sur une autre.

Terme même que je réprouve car il n'y a pas de race humaine.



Farid+L 09/06/2009 22:13

Le centre en France (UDF, MoDem, Nouveau Centre) sont présenté et se revendique parfois de la démocratie chrétienne. De Villiers , c'est autre chose, on est plus dans l'affirmation de valeurs nationalo-chrétienne.Ses résultats nous démontre ce que je vous dis depuis le début de notre conversation, qu'une démarche teinté de religion, quel qu’elle soit n'a aucune chance d'aboutir en France. la laïcité et la république sont très d'être en danger.Pour ce qui est du blog, je ne suis pas blogueur, étaler mes états d'âmes et ma vie quotidienne, ce n'est pas mon truc.Le blog ne fait que reprendre des articles ou des infos, qui ne sont malheureusement très peu diffusé car elle touche à l'occupation de la Palestine, aux crimes de guerres israéliens. Il n'a pas d'autre prétention.
 
Les talibans tuent, les laîcs ont massacrés pendant la période de la colonisation sous prétexte d’apporter la civilisation aux populations qu’ils ont opprimés. La laïcité a ses talibans.

Circé 10/06/2009 00:54


Vous mélangez tout et faites des amalgames incroyables.
De quels colons parlez-vous par exemple ? En quelle année ?
Vous êtes-vous réellement rapporté à l'Histoire ?l

Où, quand, à quel titre, pour quelle raison, à quoi faites-vous référence avec des phrases toutes faites  ?
Aucune colonie française n'a vu le jour après 1905, elles étaient toutes bien antérieures, votre raisonnement ici, et concernant la France étant particulièrement dévoyé.

Que vous disiez que sous couvert de civilisation, de nombreux pays dont la France, ont pillé les richesses d'autres pays tant en Afrique qu'en Asie ou en Amérique du sud, je vous dirais que vous
avez parfaitement raison, qu'ils ont eu à l'égard des peuples ( les fameux "autochtones") des pays "colonisés" une politique discriminatoire et raciste, je vous dirais encore que vous avez
parfaitement raison, mais qu'ils l'ont fait (la colonisation) et les massacres que vous décrivez au nom de la Laïcité, là vraiment revoyez votre Histoire avec un grand "H"et sans oeillères.

A trop vouloir démontrer, du coup vous n'êtes plus crédible.

Quant au blog, chacun le fait pour une ou des raisons, qui sont les siennes.
Aucune explication à fournir, chacun fait comme il le veut et chacun est libre de lire ou non ce qu'un autre publie.
Mais que les écrits soient personnels ou non, ce que vous y mettez parle de toute façon de vous (vous, moi), de votre état d'esprit.
De plus, quel que soit ce qu'on y met, et le temps que cela prend, nul ne nous y a contraint.

Alors, exprimons-nous.


Farid+L 08/06/2009 22:06

Quand je parlais d'electeur, je faisais référence au fait que si des religieux tentait une aventure politique, ce qu'ils seraient en droit de faire, ce serait aux corps électoral de rejeter ou de valider ce genre de démarche.La laïcité impose à l'état une stricte neutrlaité en matière religieuse et ne doit pas interférer dans les affaires de religions. La religion ne doit pas devenir la constitution, cela semble une telle évidence que je n'avais pas cru nécessaire de vous l'écrire, mais rien n'empêche des religieux de s'organiser politiquement et de se présenter aux échéances électorale, leur programme étant forcément influencés par leurs croyances.ne parle t-on pas de démocrate chrétien lorsque que l'on évoque le centre en France, et les devilliers qui sont la branche politique des catholiques en France.Je ne souscrit personnellement à aucune entreprise communautaire, parmi les musulmans de France, les quelques tentative en ce sens ont rencontré aucun succés et reste le fait de groupuscule marginaux.Les quelques tentatives de stigmatisation de cette communautée aurait pu changer la donne, cela n'a pas été le cas, il faut s'en réjouir.

Circé 09/06/2009 09:34


Vous citez De Villiers, comme s'il était représentatif du centre chrétien, ce qui est bien loin de la vérité.
A ce propos, le contre-exemple est tellement flagrant que je vous laisse juge de ses résultats aux élections europénnes.
Je tiens d'ailleurs à souligner que lorsque l'on parle de démocratie chrétienne, on pense essentiellement à d'autres pays dont l'Italie par exemple.
Reconnaissez que la France est un cas particulier en matière de Laïcité et ce modèle j'y tiens et le défendrai.

Par ailleurs, je suis allée sur votre blog.
Je prendrais le temps de plus l'nalyser.

ce que pour l'instant je peux vous en dire, c'est que si certaines de vos idées sont défendbles votre vocabulaire outrancier ( dans certains articles) montre plus de la colère qu'une véritable
analyse politique, avec les deux pendants nécessaires, car rien n'est tout noir ou tout blanc.
Mais j'en reste là pour l'instant, n'ayant que survoler vos écrits.

Pour ma part, je vous ressentirai comme "jeune" (mais peut-être est-ce que je me trompe?), ce qui n'est pas une critique en soi, mais peut-être un début d'explication.

Encore une chose
Les taliban tuent, pas les laïcs français.
Alors l'oxymore "taliban de la laïcité" est complètement hors propos et contre-productif.


Farid+L 08/06/2009 20:37

« ..Non, pas normal, ce n'est pas qu'un droit constitutionnel, c'est la laïcité telle qu'elle a été définie dans la loi de 1905 en France et qui sépare définitivement toute emprise d'une religion sur des décisions politiques de l'Etat… »
 
Vous mélangez deux choses, la liberté de culte qui est un droit constitutionnel et l’impossibilité pour  l’état de s’immiscer dans les affaires religieuses, qui est un des fondement de la laïcité.
 
« …Je sais, cela n'engage que moi, mais je ne suis pas la seule à penser cela. Et pour autant, j'ai autant de droits que n'importe quel religieux de n'importe quelle obédience… »
 
Je suis tout a fait d’accords, je vous fait remarquer que vous trouveriez autant de croyants qui se moquent de non croyants que de non croyants qui se moque de croyants, pour moi aucune des deux catégorie n’a raison d’adopter ce genre de comportement, chacun a le droit au respect de ses opinions et de ses croyances, c’est le pacte républicain auquel nous sommes tous censé avoir adhéré.
 
« …Et c'est elle qui fait force de loi, il n'y a pas à voter quoi que ce soit. Reviendriez-vous même sur le droit de vote des femmes par exemple ? De plus, je sens comme une demande sous-jacente, pourquoi un vote, à quel titre ? religieux ?.. »
 
Quand ai-je évoqué un vote ?
 
@+

Circé 08/06/2009 21:35


Non Farid, vous confondez, ce n'est pas l'état qui ne doit pas s'immiscer dans les affaires religieuses mais bien le contraire.
Reprenez donc la loi de 1905, dans le contexte de la France à cette époque et vous verrez que vous faites fausse route.
L'état s'il n'a pas de controle sur la religion en général, et ne le souhaite nullement d'ailleurs ( sauf appel à sédition, émeute...) a tout pouvoir de déclarer par exemple une branche dissidente
ou une secte comme illégale, et de les dissoudre,de même pour des mouvements politiques.
Par contre, aucun mouvement religieux ne peut s'immiscer dans les affaires de la république. Il n'en a pas le droit

"...Seulement à aucune religion SANS EXCEPTION, je ne donne le droit d'édicter des règles de conduite dans la société civile..." c'est le sens de la laïcité

"...et d'investir le champ politique...."  Elle peut le faire, c'est aux électeurs de décider de l'avenir de ce genre d'entreprise, personnellement je suis de votre avis, mais je n'ai pas le
pouvoir de donner le droit  ou pas, vousl'avez peut être, mais je me demande de qui vous le tenez.

Je reprends ici les deux phrases, la mienne, votre réponse, et clairement vous parlez d'électeurs, donc de vote.

Par ailleurs, je ne me moque pas des croyants, précision utile je crois.
En face d'une personne croyante qui ne fait aucun prosélytisme, je n'aborderai même pas la question et me garderai de la heurter.
J'en attends de même en contrepartie.

Je crois qu'il est parfois difficile de s'exprimer au travers d'un clavier, un mot pouvant avoir une résonnance pour une personne donnée et absolument pas la même pour une autre.
Sans doute ce qui fonde là, des besoins de précision, qui me semble-t-il n'opposent en rien nos opinions.


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "