Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 May

Europe et Féminisme (II)

Publié par Circé  - Catégories :  #Elections, Traité Lisbonne, Politique

La course aux minutes, heures, jours à, à peine quelques enjambées du scrutin des prochaines élections européennes du 07 juin prochain.
Peu de temps à moi donc.
Sur le pont, et les urgences à traiter en urgences plus qu'urgentes.
Sans doute vous parlerai-je dans les prochains jours d'une jeune femme victime, doublement, triplement victime...

Pour ce soir, pas vraiment le temps de vous narrer son histoire.
Sachez simplement qu'elle aura sans doute bientôt besoin de l'aide de toutes et tous.
Qu'il lui faudra sans doute aussi un comité de soutien, mais que tout ce qui peut et doit être fait , est en cours.
Et cela est l'essentiel, même si parfois on a envie de tordre le cou à certain(s) salopard(s).

Bref je reviens à cette réunion débat de la semaine dernière.
Et comme je n'ai pas assez de temps, je vais me servir ici du compte-rendu que m'a fait parvenir une amie, présente ce jour-là.
Elle se prénomme Sylvie.
Malheureusement, et elle sait pourquoi je dis cela, elle est une "facebookeuse".
Je ne peux donc plus avoir aussi commodément accès à ses écrits pour pouvoir la lire, étant personnellement désinscrite de ces lieux.

Mais elle connaît mon opinion à ce sujet et me fait souvent parvenir ses billets.
A partir de maintenant, ce sera donc son compte-rendu et sa vision de la soirée du 20 mai dernier.
Vision que je partage, dois-je l'avouer ?

                                "Europe et Féminisme" :
un débat riche et passionnant le 20 mai 2009 à Orléans


Suite à l'invitation de Dominique Tripet (secrétaire de section d'Orléans du Parti Communiste) à un débat sur le thème Europe et Féminisme, j'ai rédigé ce premier article :

Débat "Europe et Féminisme" le mercredi 20 mai 2009 à 19h au 5 rue Marcel Proust 45000 Orléans, 
et je me suis rendue à la soirée de débat dans les locaux du Parti Communiste du Loiret.

Impressions et vidéos de Dominique Tripet :
« Les débats y ont été riches d'échanges, de questionnements, de propositions afin que des solutions pérennes puissent tirer les Droits des Femmes en Europe (et donc en France), vers le haut.

Et ce n'est pas pour rien que Gisèle Halimi que l'on ne présente plus pour son combat pour la Cause des Femmes, auteure entre autres de « La clause de l'Européenne la plus favorisée » appelle et est partie prenante de ce Front de Gauche.

Voici en lien, pour accéder aux premières vidéos qui ont été faites lors de cette soirée réussie.

Un premier essai dans ce contexte de campagne pour les prochaines élections européennes qui se poursuivra par d'autres réunions-débats sur le Féminisme dans un avenir très proche. »

 

En effet impossible de faire un compte-rendu de cette soirée tant les interventions de Dominique Tripet, Sylvie Dubois et Élisabeth Maugars furent denses et complètes puis les interventions du public ont montré l'état de régression de la condition des femmes

aujourd'hui dans un panorama complet.


Intervention de Dominique Tripet :


 est-il normal qu'on parle encore du féminisme ?

 Orelsan : violence banalisée, quelle liberté de création et d'expression quand  par ailleurs l'avocat du chanteur adresse une mise en demeure contre les personnes qui dénoncent la violence gratuite de ses chansons.

 Il faut associer Europe et féminisme.

52% de l'électorat sont des femmes.

 Économie : à travail égal, salaire égal ? Non !

 Bas salaires, emploi précaire, temps partiel

Travail du dimanche : encore un coup contre le droit du travail qui va se retourner contre les femmes.

 Restaus du coeur : il y a de plus en plus de personnes qui ont besoin de repas  par l'association.

 Les femmes sont les premières victimes de la crise.

 Liberté de disposer de son corps : droit à l'avortement, situation en Pologne, à Malte, Chypre...

 En France : subventions réduites puis rétablies pour le Planning familial : rien n'est acquis définitivement.

 Sarkozy : laïcité positive ? attachement à nos racines chrétiennes

 Lobbying religieux : racines chrétiennes de l'Europe

 Monseigneur Fort, évêque : porosité du préservatif.

 Femmes en politique : 18% à l'Assemblée Nationale et 1/3 du parlement européen.

 Les violences envers les femmes.


Intervention de Sylvie Dubois :


 lois Sarkozy

 crise

 pacte de stabilité

 L'Europe doit être garante de la protection des droits des femmes

 travail de nuit des femmes

 la question des femmes dans les lois européennes et les directives

 développement de l'emploi, de la formation rémunérée, de la protection sociale et  des retraites

 clause de l'européenne la plus favorisée : niveler par le haut

 faire une Europe solidaire

combattre la loi HPST


Intervention d'Élisabeth Maugars :


 comment convaincre les femmes d'aller voter ?

 Apporter des réponses politiques aux femmes.

 Donner les moyens financiers qui permettent de contrer le capitalisme.

 Instaurer un smic européen et un smic à 1600 €.

 On ne parle pas du Front de gauche dans les médias.

 Violences envers les femmes.

 Prostitution.

 Les femmes sont combatives, attachées aux valeurs de 1936 et aux figures

féministes.


Interventions du public :


Une travailleuse sociale parle de la situation catastrophique des femmes dont elles
s'occupent, notamment les femmes en situation de handicap (abus...) ; les femmes manquent de recul et ne se sentent pas concernées par les élections européennes.


Un journaliste nous dit concernant l'absence du Front de gauche dans les médias que tout
dépend des médias : il faut choisir les titres. Pouvoir d'achat et travail.


Monsieur Romero de Fleury-les-Aubrais, reconnaît que le Parti Communiste a mis
longtemps à comprendre et tenir compte de la spécificité des problèmes et  rencontrés par les femmes.

Appliquer partout la clause de l'Européenne la plus favorisée ; dans la campagne, cibler le public des femmes à travers un tract sur leur situation et les réponses de Front de gauche.


Une étudiante en Droit nous dit que les femmes ne sont pas dans les tribunes lors des
assemblées générales de grèves : les hommes prennent le pouvoir. Place des femmes dans le syndicalisme dès le plus jeune âge.

Si la mini-pilule contraceptive était gratuite, cela éviterait sans doute des avortements et grossesses non désirées. Problème d'accès aux soins et aux médicaments pour les jeunes.


Réponses d'Élisabeth Maugars :

 Se saisir de la loi sur l'égalité salariale grâce aux organismes syndicaux.

 Le Front de gauche dit non à la prostitution.

 Harcèlement : il y a des lois.

 Progresser dans l'application des lois


Si les lois ne sont pas appliquées, cela vient aussi du fait que dans la vie politique et les
médias les femmes se font rares : 3 femmes conseillères générales dans le Loiret, à la démission de Michel Sapin, éviction de Marie-Madeleine Mialot, 3 femmes sur 86 têtes de listes dans les municipales 2008, médias masculins et une seule femme dans la blogosphère

militante locale.


Les sans-papiers sont considérés comme des délinquants : situation particulière des enfants
de familles sans papiers et situation particulière des femmes qui subissent plusieurs discriminations.
Cas d'une femme qui subit de la violence en France et qui risque d'être

expulsée à tous moments.


Les forces capitalistes sont dans les médias et pas la gauche et les politiques alternatives.


En guise de conclusion, j'ai regretté comme d'autres qu'il n'y ait pas eu de socialistes dans
cette soirée de débat sur les femmes et le féminisme, j'ai apprécié cette soirée très utile et captivante, je remercie Dominique pour son invitation amicale, je formule le voeu que les forces de progrès (du Modem à l'extrême-gauche) s'unissent et se parlent à Orléans pour

promouvoir les droits des femmes et en finir ensemble avec tant de violences, d'inégalités et de discriminations qui sont aussi un frein pour la société, la démocratie et le  républicain.

Lire aussi :

Marseille : les femmes et la gauche d'abord pour une Europe des citoyen(ne)s !

http://www.facebook.com/note.php?note_id=85642562041

http://www.facebook.com/note.php?note_id=86593817041

Commenter cet article

Bernard Bonnejean 30/05/2009 17:55

Non mais, dites, là, vous abusez quand même, non ? C'est pas l'Europe qui vous a accordé une journée exprès pour vous, Mesdames ? On n'en a pas, nous, et on ne revendique pas .Cool ! Savez-vous que j'ai changé d'avis ? J'ai regardé Marie-Georges Buffet (et j'ai fait comme si Mélanchon n'était pas là) et, depuis, j'ai décidé d'aller voter aux Européens. Pardon, aux Européennes ! C'est ma langue qu'a fourché

sixtine 28/05/2009 17:56

Que de chemin il reste à parcourir !

Circé 28/05/2009 19:27


Oui, que de chemin à parcourir surtout lorsque les gouvernants s'ingénient à nous faire reculer très loin, dans des temps antéldiluviens.
Ce qui nous attend est pire encore. J'ai des informations absolument ahurissantes ou sous couvert " d'égalité " nous allons encore "morfler"...


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "