Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Apr

Crèche des Chats Ferrés à Orléans et D.S.P : Le Trait de Désunion.

Publié par Circé  - Catégories :  #Politique et politique locale

 
Vos enfants les intéressent !!!

C'est ainsi que j'avais titré un billet en février dernier pour dénoncer la Délégation de Service Public qui attendait à la rentrée prochaine la Crèche Pasteur à Orléans.
Les premiers à monter au créneau en l'occurrence, ayant été les parents des enfants fréquentant cette crèche qui ont tiré la sonnette d'alarme en interpellant tous les élus, partis politiques, ainsi que la Municipalité Orléanaise.

Manifestations donc des parents qui organisent la résistance en distribuant des tracts d'information aux autres parents, sont reçus tant par les conseillers municipaux d'opposition que par le Sénateur JP Sueur, pétition, articles de presse, conférence de presse, interventions des élus d'opposition en Conseil Municipal, mauvaise humeur et langue de bois des édiles en charge de ce très mauvais projet et surtout réponse cinglante et de mauvaise aloi du Maire d'Orléans, Serge GROUARD à Baptiste CHAPUIS lui assénant rien moins qu'il ne connaît rien au dossier et qu'il devrait bosser son sujet avant d'intervenir...

Parce qu'entre-temps, n'est-ce pas, un peu pris au collet par les réactions des uns et des autres, la Mairie a décidé de changer non pas de politique, mais tout simplement de crèche, pour un passage en Délégation de Service Public !

Pour la politique locale, pourquoi en changer d'ailleurs, même quand tout prouve que c'est un mauvais projet .
Nombre d'autres sont pourtant là pour le prouver :
Inexplosible, canal, halles Charpenterie, Gare d'Orléans...de graves ratages et boulets financiers dont les orléanais paieront les conséquences pendant bien des décennies.

Mais pour ne pas en rester là, l'inflation du coût du projet de la seconde ligne de Tram qui passe de 250 millions d'euros à un prévisionnel de 358 millions d'euros, plombe un peu plus les finances des contribuables par un tour de passe-passe digne des meilleures manipulations neuronales qui soient.
En effet, on n'augmente pas les impôts locaux mais très largement la taxe sur les ordures ménagères.
Un rien nauséabond tout cela, dans tous les sens du terme.

Mais à ce coût ne sont pas adjoints ceux de la démolition - Et non déconstruction, assez de jouer sur les mots n'est-ce pas, assumez Mesdames et Messieurs le Conseillers qui avalisent ce projet - :
- de 17 immeubles de la rue des Carmes alors q'un projet alternatif bien moins onéreux existe avec rénovation et non démolition, passage du tram en site propre et rue rendue aux piétons et vélo cyclistes.
- Ni celui de la démolition de la trémie Jean Jaurès : Bonjour les embouteillages, la pollution, les engagements de l'agenda 21 et le développement durable,
- la construction de deux nouveaux parkings en centre ville alors que l'enjeu du tram est bien justement de limiter la circulation automobile en cœur de ville...

Mais bon, question orgueil et refus d'écouter qui que ce soit, nous avons de très bons spécimens autistiques aux commandes tant au niveau local que national.

Changement de cible donc et prévision de délégation de service public pour la crèche des Chats Ferrés dès la fin de sa rénovation.
Parce que l'astuce est là !

Cette crèche est en cours de rénovation comme je l'ai déjà indiqué et donc vide de parents ou personnels qui ne pourraient protester comme cela était le cas pour la Crèche Pasteur.
Et quand je dis que le personnel protestait, c'est tout simplement parce qu'aucun(e) d'entre e(lles)ux n'avait été averti du projet, qu'aucune discussion n'avait eu lieu, alors que certain(e)s étaient intéressé(e)s par d'autres horaires.

Mais le but n'est visiblement pas de faire participer le personnel à ce projet, puisque le but réel est de
ne surtout pas embaucher et de fait, de ne pas avoir à rémunérer davantage de personnel .

On aurait pu penser ou espérer que la Mairie, compte-tenu de la période de crise que nous vivons actuellement, serait la première à montrer l'exemple et à embaucher du personnel, d'autant qu'elle en a les moyens.
Elle a économisé l'année dernière plus de 1 074 000 euros sur le budget CCAS qui gère entre autres les crèches.

Sur ce budget, elle prévoit de reprendre 390 000 euros affectés aux travaux de rénovation, pour, dès la fin de ces dits travaux, confier les clés de la crèche à une entreprise privée qui viendra avec son personnel payé avec un lance-pierre, intérimaire, temps partiel imposé, en stagiaire etc..etc...
Bien pour la stabilité des enfants et la tranquillité des parents, mais surtout lucratif pour l'entreprise.

La ville d'Orléans ?
Comme Ponce Pilate, elle s'en lave les mains.

Et pour ne pas en rester là, voici le petit article paru dans le journal du personnel municipal.




Ben c'est vrai quoi, ils sont pour le dialogue social nos édiles !

Même s'ils n'ont pas écouté les parents, ni les orléanais très largement contre cette mesure, ou bien les élus d'opposition.
Et comme ils étaient très ennuyés de la tournure que cela prenait, ils ont creusé leurs petits neurones, et la Lumière fût !






On change de crèche, on dit que c'est le personnel qui ne veut pas la réintégrer, vous suivez le raisonnement ?

Parce du coup si le personnel la réintègre la Crèche des Chats Ferrés, qui va s'occuper de l'autre, la crèche Pasteur ?
Sinon ce qui était prévu au départ, une Délégation de Service Public plus que contestée?

Du coup, personne ne bouge, mais on change de ligne de mire.
On reprend les mêmes idées fumeuses, moins ces maudits parents et on recommence !

Sauf que là aussi, les orléanais ne sont pas d'accord, la Mairie a le devoir et le pouvoir d'embaucher du personnel, et elle doit le faire.

La petite enfance n'est pas, ne sera pas, comme tant d'autres sujets, l'éducation, la santé, les hôpitaux, les services publics ...à marchandiser.

Commenter cet article

LaGourmande 04/06/2009 21:51

il y a plein d'idées sur le site

Fleche 22/04/2009 08:48

Une DSP sur une crèche ne veut pas forcément dire transmettre la crèche sur une gestion privée. Le monde associatif gère aussi des crèches, et les gère plutôt bien. J'en connais ...

Circé 22/04/2009 09:01


¨@ Flèche : Mais ici, ce ne sera pas une association !


olympe 18/04/2009 19:16

en ce moment je vais plusieurs fois par mois au parking des chats ferrés. C'est un drole de nom pourquoi pas chat perché ou chat botté ?dsl je suis un peu hors sujet :-)

Circé 18/04/2009 19:26


C'est un drôle de nom bien évidemment .
Par contre en ce qui concerne le nom, je suis comme toi en conjecture.
Je connais aussi les " ferrés de la reine ", le chat de la mère Michel, et puis c'est facile donner sa langue au chat ...
Mais après tout si quelqu'un(e) a une explication à nous donner ?
C'est qu'ils vont nous les privatiser nos Chats Ferrés de la crèche...


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "