Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Commenter cet article

Sylvie Tranchant-Rousseau 11/03/2009 02:52

une conversation là-dessus : pourquoi pas

Sylvie Tranchant-Rousseau 10/03/2009 14:57



Oui je parle d'expériences (au pluriel), en effet !
Qu'est-ce qu'une femme désire quand elle désire une femme ? (mai 2004)
http://www.facebook.com/group.php?gid=66573578687

Oui pour que les femmes soient solidaires, il faut qu'elles se rencontrent et se parlent mais justement je n'en connais pas moi des espaces de paroles et de rencontres.

J'accepte volontiers de ne pas rester crispée sur des expériences passées et je partage ton esprit d'ouverture mais où que mon regard se pose, je vois de l'archaïsme, du matriarcat et du victimaire.
Ceci explique cela : quand dans les institutions, les associations dites féministes, les pouvoirs publics, on passe son temps à vouloir protéger les femmes comme si elles étaient d'éternelles mineures, quand on leur dit ce qu'elles doivent penser, quand on exclut les lesbiennes, comment les femmes peuvent-elles se rencontrer et se parler ?

Un exemple dans ma ville : une présidente d'association féministe élue de ma ville depuis 2008 dans la liste UMP Modem fait signer la charte européenne de l'égalité entre les femmes et les hommes. Indépendamment du contenu de ce texte, comment est-il possible qu'en France, une ville signe un texte comme celui-là sans consulter la population ?
Les élu(e)s ont décidé pour nous de ce que devaient être notre vie et notre avenir !
Alors que, dans un monde patriarcal fait par quelques hommes pour quelques hommes, nous avons tant besoin d'outils innovants comme la démocratie participative, la co-décision en amont, le débat politique et citoyen, l'utilisation d'internet.

Autre exemple toujours dans ma ville : curieuse façon d'élire l'actuel secrétaire de section socialiste de Fleury-Chanteau et de bacler en une heure de bavardages insipides la mise en place de la nouvelle équipe ! Fleury-Chanteau = Stalingrad (les détails ici : http://www.facebook.com/group.php?gid=53556118729 ) Du coup alors que dans la section il y a plein de vieux, suite à cette élection et à ce simulacre de réunions, Olivier et moi (donc deux jeunes dont une femme) ont décidé de ne plus mettre les pieds dans la section !

Le 8 mars n'est pas et ne doit pas être l'occasion de pleurer une institution poussièreuse comme le MFPF. Le 8 mars de Clara Zetkin est révolutionnaire ou ça n'existe pas !

JE DEMANDE L'ASILE POLITIQUE DANS LE PAYS DES REVES !

Circé 10/03/2009 21:02


@ Sylvie : un jour il faudra que l'on ait une conversation à ce sujet, que tu m'expliques ce qui t'est arrivé.
Pour le reste, l'asile politique t'est offert au pays des rêves si tu le veux mais pas au pays des Bisounours...


Sylvie Tranchant-Rousseau 10/03/2009 05:50

Merci infiniment pour ce montage vidéo, je suppose que c'est la manifestation à ParisLes subventions du planing familial, c'et bien joli de mettre cet argument en avant : pourquoi devrait-on infiniment financer des institutions qui n'évoluent pas avec leur temps ?Personnellement, je vois surtout dans la situation actuelle des droits des femmes le fait que les femmes sont incapables d'être solidaires entre elles, que les femmes hétéros ont exclu les femmes lesbiennes dans les assoces féministes, le fait que les assoces féministes se sont perdues dans des concepts comme le sexisme et le machisme (concepts non opérationnels), dans une pratique matriarcale du féminisme...Dans l'agglo orléanaise, le CIDFF et le planing familial ne sont pas militants et féministes ; quant aux associations "féministes", elles sont dirigées par des dames d'un certain âge qui ont des pratiques matriarcales, paternalistes, victimaires, qui tournent le dos aux jeunes, à la modernité, qui rejettent les lesbiennes... Pourquoi suis-je la seule personne à dire cette vérité ?

Circé 10/03/2009 12:26



@ Sylvie : Je ne peux dire que ce que je connais à mon niveau.
Tu parles de non-solidarité des femmes, sans doute parles-tu d'expérience et j'accepte ton point de vue, mais pour que les femmes soient soliadires, faudrait-il encore qu'elles se rencontrent,
qu'elles se parlent.
Il y a des mouvements en ce sens.
Le tout est de ne pas rester crispée sur de mauvaises expériences et accepter d'aller de l'avant.



Kamizole 09/03/2009 15:47

Décidément, nous parlons souvent des mêmes choses... C'est le sujet de mon article de ce matin. Presque 40 ans après les grandes heures du féminisme post-soixante-huitard on ne peut pas dire que la situation des femmes se soit améliorée.

Circé 09/03/2009 17:13


@ Kamizole ; Ni celles des femmes jeunes ou moins jeunes, ni celles des petites filles...
Et ce n'est pas avec un Sarkozy qui réduit drastiquement les subventions du planing familial, qui veut réduire le congé de maternité avec la Rachida dans l'un de ses plus mauvais rôles qui va nous
aider .


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "