Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
06 Mar

"L'accès aux Soins en Danger " , projection ce soir à Saran. Geste de Solidarité demandée aux Blogueurs

Publié par Circé  - Catégories :  #Franchises Médicales, HPST, Sécu cinquième risque


Il y eut en son temps, avant qu'elle ne perde la tête à force de trop d'injustices, de frustration, de misère et de mépris du peuple, une certaine Marie-Antoinette qui répondit dit-on aux manifestants qui réclamait du pain :
- " S'ils n'ont pas de pain, qu'on leur donne de la brioche !".

Nous avons aujourd'hui un certain député Bur qui répondant aux députés de l'opposition qui faisaient part des difficultés grandissantes de la population à accéder aux soins en  étant contraints même d'y renoncer, s'est exclamé dans l'hémicyle :

- " Mais c'est du Zola..."
- " Bien sûr que le cas existe. Mais qu’ils aillent voir leur pharmacien »… !!!!

Je ne peux faire mieux le parallèle, tant d'incompréhension parce que complètement déconnecté de la réalité, du quotidien de nombre de citoyens, malades, qui sont obligés de choisir entre se soigner ou manger, se soigner en s'endettant ou crever à petit feu, se soigner ou se retrouver à la rue, Eric en sait quelque chose...

Je disais dans un article précédent combien les images du passé des "sans-culottes" investissant l'Assemblée Nationale étaient de plus en plus présentes, dans la population, comme pour moi.
Combien aussi nous avons à réinvestir le champ du Politique que l'on voudrait nous faire accroire comme péjoratif ou que cela ne nous concerne pas, comme si nous étions des demeurés incapables de réfléchir.

Mais tout de même "bons" pour voter certes...

Comme on les voit, les mêmes sur les marchés par temps de campagne municipale ou législative, et comme ils disparaissent en dehors de ces quelques semaines tous les cinq ou six ans...
Telles des comètes, ils passent...
N'éclairant surtout pas de leur lumière sociale les citoyens, la population, mais détruisant bien tout sur leur passage une fois élus, nous ne pouvons que constater le mépris dans lequel ils tiennent l'électeur-citoyen lambda .

Une mesure est discutée en Conseil Municipal et sans honte aucune, le Maire vous répond qu'on n'est pas à l'Assemblée Nationale.
Assemblée Nationale à laquelle il devrait occuper un siège dans l'hémicycle, mais siège laissé ô combien vide, qu'aucun orléanais n'a le souvenir de l'y avoir vu, ni même du numéro du siège occupé !

Au niveau des indemnités par contre, je ne suis pas sure que le même Député-maire refuse celle liée à la fonction.
A se demander s'il ne faudrait pas imposer comme au Parlement Européen une baisse drastique des indemnités en cas d'absence quasi perpétuelle de nos députés ?

Car quand même, se retrouver à, à peine une trentaine de députés pour discuter de lois dont la vie de 65 millions de Français va en faire les frais, voilà qui me cause problème !
Et je ne suis pas la seule.

Pour en revenir à notre Député, pendant de Marie-Antoinette, les 260 000 pétitions ajoutées aux précédentes ( tous les cartons - 250kg ! -  de la photo ci-contre ), soit près de 800 000 en une année réunies par des collectifs de citoyens, des syndicats et autres, celui-ci n'en a cure.
Peut-être devrait-il comme ses honorables collègues se replonger dans l'histoire.
Car à force de désespérer, de trop d'injustices, cela va mal finir.

Je ne cesse de le dire.
Côtoyant nombre de nos citoyens dans diverses actions, tant sur la santé que sur le logement, les sans-papiers, les droits des femmes...je sens monter très fort un vent de révolte qui finira par devenir incontrôlable si l'on n'y prend pas garde.

Pour le collectif, le groupe de citoyens auquel j'appartiens, nous ne cessons d'interpeller nos élus.
Qui nous évitent très soigneusement.
Hier encore, nous étions devant la Mairie d'Orléans, avec des représentants des forces de l'ordre en attente, à un par personne présente.
C'est que nous sommes des V.I.P, dorénavant !


Aujourd'hui, vendredi 06 mars 2009, Les Malades Solidaires organisent une projection-débat du documentaire :

"L’Accès aux soins en danger " de Jacques COTTA et Pascal MARTIN, 
à la salle des fêtes de Saran à 20 H.

Avec la participation de Bruno-Pascal Chevalier et du réalisateur Jacques COTTA.
Entrée Libre.

Je demande aux Blogueurs Orléanais et aux autres, par Solidarité et s'ils le souhaitent bien évidemment,de se joindre à nous en diffusant largement cette information sur leur blog aujourd'hui.
Merci à Tous

Commenter cet article

Kamizole 07/03/2009 07:28

C'est même bien pire que du Zola ! plus de 100 ans après... quel progrès social !


Plus de 60 ans après le programme du Conseil National de la Résistance et le Préambule de la Constitution de 1944 qui s'en inspira - et qui a toujoujours valeur constitutionnelle ! Ce Bur mérite une "épinglette d'honneur" qu'il me faudra lui décerner...


Comment peut-on vivre à ce point en méconnaissant les vrais problèmes des vrais gens ? Je doute qu'il n'y ait pas de pauvres dans sa circonscription.


Ils ne se rendent pas compte qu'ils vivent sur un volcan... Ils ne prennent garde aux fumerolles mais s'il n'y avait que le mécontentement populaire !


Si Sarko était un peu moins préoccupé de sa (petite) personne il se rendrait peut-être (?)compte au bord d'une faillite généralisée de toutes les banques qui sont endettées chacune d'au moins 3 fois le PIB de leurs pays, c'est bien pour cela que tenter de les renflouer même à coup de centaines de milliards d'euros est aussi illusoire qu'écoper une grosse voie d'eau avec une petite cuiller.


Après le "big-bang" de la finance internationale au début des années 80 (largement responsable de la situation actuelle) l'implosion, le "big-crunch" majeur ? auprès duquel la "grande dépression" de 1929 ressemblera à une aimable plaisanterie.


Mais ce sera peut-être bénéfique et nécessaire pour revenir à une vision saine de l'économie : au service des être humains et non l'inverse...


Comme dit Sarko à ses ministres : il faut "po- si- ti - ver" ! mais absolument pas pour les mêmes raison.


Je serai de tout coeur avec vous.

Michèle CAILLET (78480) 06/03/2009 11:29

COUCOU,

Mam maymobile est prête pour m'emmener à Orléans ... je vais arriver dans quelques heures ... donc, à + que très bientôt ...

BISOUS virtuels en attendant les bises réelles ...

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "