Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Jan

Rhétorique et sémantique, nouvelles mystiques sarkozystes.

Publié par Circé  - Catégories :  #Dialectique et Politique UMP, Sarkozy

C'est encore l'une de ces petites phrases qui dès le réveil vous agace.
L'une de ces petites absurdités linguistiques qui sont monnaie courante, mais qui lorsqu'elles sont énoncées par des journalistes, d'autant plus sur une radio publique deviennent encore plus déplorables.

Donc 06h30, réveil matin en fonction et information.
- " Bonne nouvelle, le gouvernement a décidé d'accorder un demi-point de plus au taux d'épargne du livret A...".
Ayant entendu par ailleurs que justement le taux du dit livret allait être abaissé de 4 à 2% , je tends donc l'oreille.
Non pas que j'ai quelque argent de côté, placé sur un compte pour mes vieux jours, pas du tout. Je suis déjà bien contente lorsque j'arrive à boucler mes fins de mois avec un solde égal à zéro.

Cependant, compte tenu de ce qui tombe tous les jours comme informations détestables :

- Salariés se retrouvant au mieux au chômage partiel, au pire au chômage pour continuer à verser bénéfices, dividendes et profits ( Renault, Peugeot, Adecco...) avant de se retrouver au RMI, puis sous les ponts,
-personnes âgées qui ne peuvent plus vivre dignement avec leur retraite famélique et encore moins se soigner,
- malades handicapés qui viennent par simple décret venu d'en haut voir leur droit de déplacement pour soins réduits unilatéralement de 1000 euros à 200 euros par mois,
- familles mono-parentales dont le chef de famille est le plus souvent une femme, en-dessous du seuil de pauvreté, plus de 30% en 2006 selon l'INSEE,
- salariés au bas de l'échelle salariale, méprisés même dans l'exercice de leur fonction et propulsés d'un seul coup comme nantis, ceci afin de ne pas leur octroyer une prîme de 100 euros par mois alors que dans le même temps les élus augmentent substantiellement leurs propres indemnités... ( liste non-exhaustive )

Je ne peux qu'être attentive au déroulement de l'information.

Malheureusement, tout de suite après est rajouté ceci :
- " Le gouvernement a décidé de passer le taux d'intérêt du Livret A de 4 à 2,5%, au lieu des 2% annoncés initialement. "
Donc d'une diminution d'intérêt de 1,5% tout de même et l'information passe en plus pour un cadeau et une bonne nouvelle !

Et là, je sens la moutarde me monter au nez.
Enfin ce qu'il en reste, Amora ayant aussi fermé ses portes à Dijon !
Comment peut-on sans discontinuer sécréter de telles contre-vérités ?

Le pire étant que cela semble être devenu la norme en vigueur, partout dans la société.
La mystification, en axiome nécessaire admis par tous sans discussion comme Vérité Vraie !

Détournements de vocabulaire généralisés, un mot devant signifier son contraire.
Et les associations délictueuses, penthotal neuronal et clystère multifonction, à destination de la populace que nous semblons être pour nos gouvernants, administrées sans modération, continuent.

Rhétorique sarkozyste aux manettes qui avait inspiré à Kamizole il y a quelques mois  un dictionnaire drôlatique.

Rhétorique sarkozyste, nouveau langage dévoyé s'il en est, authentique virus "Ebola" linguistique hautement contagieux, se répand, je ne vous apprends rien,  à la vitesse du son et commet les pires dégâts auprès des cervelles de tous âges qui n'ont pas eu la chance d'avoir la possibilité de décrypter un discours intitutionnalisé.

Rhétorique sarkozyste virus mortifère et patenté.
En passe de devenir un langage international, estampillé du sceau de la tartuferie multi-usage !

Corbeau et renard "La Fontainien" et  Roi nu  "Andersénien " sont les deux mamelles de la cancrerie au pouvoir, de l'abrutissement des populations.
Et noté, par dessus le marché.

Juste rappel en guise de petit florilège plaisant quoique hautement vomitif.
A la manière des Jeux olympiques passés, mais pas boycottés par sa Sarkozerie ( NS et ses porte-habits ), quelques palmes méritées, et sans conteste, sur le haut du podium :

- Christine Lagarde avec sa brillante " Croissance négative ".

On se demande à quel sein elle a été allaitée pour que la virulence du propos hautement contaminant ait pu infecté jusqu'à d'éminents économistes, journalistes et commentateurs avisés .

Bon, depuis, elle a étoffé son palmarès dans l'indécence et le cynisme le plus abject :
" On a les soldes qui semblent bien se présenter. J'ajoute que le mauvais temps qui est épouvantable pour un certain nombre de cas, en particulier les gens qui sont isolés ou qui sont sans abri, du point de vue des soldes, c'est une aubaine. Parce qu'évidemment, quand on a 12°, on n'a pas envie de craquer pour un manteau. S'il fait -3°, on se dit que le manteau ça vaut la peine. "

Sur la seconde marche, la talonnant de très près,

- Christine Boutin, pour " Etre mal logé, c'est être logé quand même" avec cet esprit angélique qui la caractérise aux manifestants du DAL qui campaient rue de la banque à Paris.

Que les personnes qui y participaient, préféraient être dans des tentes pour crier leur ras-le-bol de vivre dans des taudis où le saturnisme fait des ravages chez leurs enfants, où elles sont entassées depuis des années dans des gourbis dont la SPA ne voudrait même pas  utiliser pour ses animaux n'a pas eu l'effet escompté.

Pire même, le DAL a été récemment condamné pour avoir embarrassé “la voie publique en y déposant ou y laissant sans nécessité des matériaux ou objets quelconques qui entravent ou diminuent la liberté ou la sûreté de passage”.

Des êtres humains devenus pour l'occasion sans doute trop belle des "matériaux ou objets quelconques", l'humanité a de beaux jours devant elle avec ces raisonnements.
A ce propos le DAL a lancé une pétition pour protester contre cette condamnation.

Là aussi, la pollution psychique a sévi à Orléans, puisque deux jeunes SDF, vivant sous le pont de l'Europe à Orléans avaient été assignés en décembre dernier à des fins d'expulsion.
Expulser des SDF, alors qu'ils sont loin de tout regard et ne demandent rien à personne, il fallait même oser y penser.

Depuis le conflit des éboueurs occupe la "une" orléanaise, avec une obstruction totale du Président de l'Agglo, résolûment opposé à toute discussion, invoquant dorénavant un préalable à toute négociation : la reprise du travail.
Curieuse conception de la négociation tout de même.

Devra-t-on envisager comme pour les SDF, une expulsion des ordures qui s'amoncellent à Orléans ?

Je passe sur toutes les petites infamies, compromissions, bassesses et vilenies en tous genres.
Décervelage et décérébrage : Les deux mamelles du pouvoir en place.

Au niveau international, on connaissait les fameuses "bushades".
Il semblerait que nous ayons après NS, Berlusconi et consorts un nouveau venu en la personne du tchèque Mirek Topolanev en renfort.
En avait-on besoin ?

S'exprimant sur le pilonnage massif de Gaza ainsi que sur l'entrée des troupes israéliennes sur le territoire palestinien, une saillie digne des précédents n'a pas tardé à fuser :
- " Israël n'a fait qu'une attaque défensive... "

Je me demande ce que pense le personnage de l'invasion de son pays en 1939 par Hitler, ou bien celle des chars russes en 1969 ?
Pas sûr qu'il nous ressortirait les mêmes arguments.

Le diktat du mensonge et de la manipulation intellectuelle à tous les échelons.

Hier, voulant exprimer à Nicolas Sarkozy lors de son passage à Orléans ma réprobation, quant à sa politique avec quelques autres manifestants, au moyen d'une simple banderole, - tous n'ayant avec le terrorisme aucune accointance de quelque sorte -, nous avons été refoulés, parfois même vivement bien loin du passage du véhicule présidentiel.

Bousculés même à l'instar d'une amie âgée de 66 ans, jugée sans doute dangereuse puisque voulant se faire prendre en photo à côté d'un garde mobile dont la taille était impressionnante.
Je vous laisse juge.

A la personne qui talkie-walkie en main et gardes-mobiles en renfort nous refoulait, j'ai demandé un peu taquine si nous aurions été traités de la même manière si nous avions arboré fièrement et l'air ravi des panneaux lui souhaitant la bienvenue.

Et bien il semblerait qu'avec ce style de pancartes, nous n'aurions eu aucun souci.

Mais il est tellement vrai qu'en France dorénavant lorsqu'il y a une grève, plus personne ne la voit...
Zut, au secours je suis contaminée, je suis en train de faire ma sarkozyste linguistique !

Quant à l'opposition, en étant tenus à l'écart, il est vrai qu'effectivement nous n'existons pas.

Le Roi est nu, mais personne ne le lui dit.

Commenter cet article

fleche 17/01/2009 15:13

Les déplacements du roi sarkozy commencent à faire monter la colère dans certaines villes notamment à Nimes (voir le blog de Cib : plume de Cib).
La destruction systématique et perverse du travail fait sur la petite enfance depuis des années est en train d'aboutir.
Mais attention, le travail des femmes est en grand danger. Je t'invite Circé si tu as un moment à venir lire un ou deux articles sur mon blog et le commentaire d'AMR.

Circé 18/01/2009 09:35


@ Flèche : Je suis particulièrement attentive moi aussi au travail des femmes. Mes billets vont au gré des événements locaux et nationaux. Mais j'ai toujours cette envie de faire parfois des
billets plus personnels, l'intérêt d'un blog est aussi celui-là.
C'est pour ma part un moyen d'expression. Comme toi j'ai des activités autres même si je ne suis pas élue municipale. Cependant, la militante que je suis devenue rend compte à travers ces billets
de ce qu'elle vit et non de la vie entièrement tournée vers le militantisme. Je veux aussi pouvoir garder cet espace de liberté là.


Steph / Polyborus plancus 15/01/2009 21:53

Bravo, bravo.
Je te salue bien bas, Circé.

covix 15/01/2009 13:33

c'est sublime, les politiciens hélas ne pensent plus qu'à eux et nous à ceux qui les ont élus,ce manque de discernement amena en son temps 1789,
''Nous sommes là par la volonté du peuple, nous en sortirons par celle des baïonnettes''
Devons nous recommencer?

R. Platteau 15/01/2009 13:12

le système médiatique "officel" (télé, radio, grande prese appartenant à Boygues Lagardère Carlyle etc, Le Monde/Libé/CharlieHebdo ) de maintenant resseble de plus en plus à LA PRAVDA d'une certaine époque.
(Ce que ça a de bien c'est que comme ça on commence à comprendre mieux comment ce système fonctionnait, en particulier psychologiquement)

BCT 15/01/2009 12:55

circé, ton verbe est ravageur. Respect.

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "