Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Dec

I.U.T en Danger !

Publié par Circé  - Catégories :  #Lycéens, étudiants, partis de gauche

Chacun y va de ses congratulations.
Darcos aurait reculé ! Pour mieux sauté ?
Exit la réforme des lycées ?
C'est à voir effectivement, parce que toute réforme sarkozyste passe par différentes étapes.

Exemple, fichier Edvige :
Grosse embrouille derrière le fichage de personnalités politiques.
Car comme à l'accoutumée, on nous annonce un gros "coup" de semonce qui fait réagir la population bien pensante de surface.
Tollé et pétition que j'ai signée d'ailleurs, ne craignant nullement pour mon CV-RG.
Je pense qu'il y a beau temps qu'il est rempli !

N'empêche, les mômes à partir de 12 ans peuvent toujours être fichés pour des actes qu'ils seraient susceptibles de commettre avec à 18 ans, la possibilité d'être rayé du dit fichier.
S'ils n'ont rien fait, qu' ont-ils même à y faire d'ailleurs ?
Mais c'est légalisé !
On a vu le sommet de l'iceberg, Ouf et Bravo !

Mais le reste, ce que voulait réellement notre TGH (aoc la pire racaille),  à savoir le fichage des enfants à partir de 12 ans, c'est passé !
Le projet de loi voulant les mettre en prison au même âge ne suscite que peu de réaction également, le formatage des cervelles est fait et bien fait.
Je le regrette, mais tout le monde s'en fout.

On parle aussi et toujours de la détection chez les enfants à partir de 3 ans du "gêne" de la violence.
Ah, cette graine de violence que l'on aimerait extirpée...
Satan, sors de ce corps !

Pauvres mômes, encore une fois.
Si le petit Mustapha s'avisait de mordre durant la récréation le petit Charles-Henri, n'ayez crainte Braves Gens, illico-presto, fichage pedo-psychiatrique, test ADN ( Je ne doute pas de le voir revenir celui-là), admonestation familiale, sans doute encore menace sur les allocs ou  autre prestation familiale, et pourquoi pas enfermement "ad vitam aeternam" du délinquant pour prévenir toute récidive et stérilisation de la famille incriminée ?

Si à l'inverse, c'est le petit Charles-Henri qui mord le petit Mustapha, c'est juste qu'il a un peu de mal à supporter la venue au monde de sa petite soeur et fait une petite crise de jalousie et d'agressivité sans conséquence.
Par ailleurs, si la famille du petit Mustapha venait à se plaindre, une condamnation pour plainte abusive pourrait être envisagée.
Il ferait beau voir que l'on entache ainsi la réputation d'une famille si méritante !

Trêve de caricature, encore que, avec eux " Tout est possible " !

Pour en revenir à la réforme des lycées, parallèlement la réforme des IUT, conduite par Valérie Pécresse est encore et toujours d'actualité !
Si par inadvertance elles avaient fait convergence ces deux luttes et résistances, voilà qui n'aurait pas arrangé les affaires du ministère.
Aussi feindre un repli tout stratégique pour mieux diviser, puis asséner et dépecer, voilà une méthode bien rodée.

Vendredi dernier, en marge du congrès du PCF, se tenait sur l'esplanade de La Défense une manifestation des étudiants en IUT.
Rassemblement, Hola et Freeze ont été leur mode d'action !
Bien entendu la parole leur a été donnée lors de ce congrès où ils ont été invités à s'exprimer ...
A ce propos, je me dois de souligner qu'il n'y a pas eu d'araignée sur le micro !
Je ne pense pas que cela ait fait les gros titres de quelques journaux télévisés, mais je vous informe, c'est que c'est important par les temps qui courent !

Pour en revenir aux lycéens et étudiants en IUT, quel scandale cela aurait été que ces luttes dans l'intérêt commun et en réunion !
En voilà une nouvelle idée de judiciarisation, en cas de besoin ou de manque d'idées ineptes et liberticides.

Pour ma part je préfère le camp des mal-pensants.
Si vous aussi vous voulez les soutenir, vous pouvez signer cette pétition en cliquant ICI .

Enfin, si vous avez quelques instants à accorder à ces étudiants, bien entendu, que vous n'avez pas piscine, que c'est la bonne heure, que vous vous êtes levé du bon pied, que vos enfants ne vous ont pas trop escagassé la tête, votre femme ou votre mari non plus, qu'il ne fait pas trop froid, ni trop chaud, que cliquer sur une touche ne vous foule pas l'index ou que cela ne contrevient pas à vos principes...

Bref aujourd'hui ce sont eux, demain ce pourrait être vos enfants, à méditer...


IUT en Danger
envoyé par Circe45
Commenter cet article

Bernard Bonnejean 19/12/2008 18:55

Pardon, j'allais oublier.

A tous les gosses, garçons et filles, qui, pas nés de la cuisse de Jupiter (un copain à Circé), ont des complexes vis-à-vis de leurs condisciples, je recommande la lecture de :

Jean ROHOU, Fils de ploucs, éditions Ouest France.

En voici la présentation :

Né en 1934, Jean Rohou ignorait le français en arrivant à l'école. Il fut le premier petit paysan de Plougourvest à entrer au collège de Morlaix. Jusqu'à 23 ans, il était étudiant pendant l'année scolaire et paysan pendant les vacances. Il a enseigné à l'université de Rennes de 1961 à 1994, et publié une vingtaine d'ouvrages sur Racine, le XVIIe siècle et les méthodes d'analyse des textes littéraires.

Bernard Bonnejean 19/12/2008 18:25

D'une part, n'aimant pas qu'on tire sur les ambulances ni que, violant les Conventions de Genève (j'ai pas dit "Geneviève" ;-, on achève les blessés tombés à terre ;

d'autre part, et plus sérieusement, ayant une horreur viscérale de tout ce qui est injuste, de toute vérité partielle ou tronquée, je déclare :

que sans les communistes français, sans les gars de l'affiche rouge, lâchement assassinés par l'occupant nazi, sans ceux de Chateaubriand, LIBREMENT ARRETES ET GARDES PRISONNIERS PAR LA POLICE FRANCAISE, sans le petit Môcquet, l'un d'entre eux parmi tant d'autres laissés dans l'ombre par le fait du prince président, nous ne serions aujourd'hui qu'un peuple d'esclaves !

J'ajouterai à ce préambule solennel, que je dois ce que je suis à MONSIEUR LE PROFESSEUR JEAN ROHOU, professeur de Lettres à l'Université de Rennes II, reconnu dans le monde entier comme LE spécialiste de Jean Racine, membre du Parti Communiste Français, en des temps où il ne faisait pas bon l'avouer dans le milieu universitaire.

Permettez-moi, Monsieur le Professeur, de rappeler les faits suivants :

Fils d'ouvrier, j'ai donc commencé à enseigner en septembre 1968 après avoir obtenu le bac sans mention en juillet de la même année. Pas de sous, pas d'études ! Après quelques années, un ami à moi, prof plus jeune, m'a invité chez lui. Il écoutait une émission très intéressante sur "le théâtre et son double". Je lui ai demandé quelle radio il écoutait. Il me répondit qu'il s'agissait d'une cassette enregistrée par l'Université de Rennes II pour les candidats non assidus salariés. "J'aimerai bien en faire autant que je lui dis, mais je ne sais pas si je serai capable". Quelques mois après j'étais inscrit à l'Université en première année de licence. LA GALERE ! J'ai pourtant obtenu la moitié de mes unités de valeur en juin, mais il me fallait obtenir celle que professait Monsieur Jean Rohou.

J'arrive tout piteux dans son bureau pour passer l'oral de l'examen. Il commence par me dire :

"Votre dissertation n'est pas fameuse. Vous enseignez en collège ?"

Je me suis dit que ça allait être ma fête. Alors, j'ai bluffé :

"Oh ! vous savez ! Les copies à corriger, les cours à préparer, et tout et tout. Je n'ai pas eu le temps de travailler beaucoup".

Il me regarde d'un air qui veut dire "Mon gars, à moi on la fait pas" et il m'interroge sur :

"Bossuet et l'absolutisme"

Passionné par le sujet, je reste intarissable. Il m'arrête et me demande :

"Vous n'avez pas l'air idiot à vous entendre. Pourtant, votre dissertation..."

Alors, coincé, je lâche le morceau, bout par bout :

"Ecoutez, vous, vous parlez bien. Moi, je suis fils d'ouvrier. Y'a jamais eu un seul livre à la maison. Mon père s'est arrêté au certificat d'études et ma mère ne l'a même pas eu. Alors, moi, les études supérieures, je laisse tomber".

Alors, Monsieur Jean ROHOU, professeur d'Université aujourd'hui émérite, membre du Parti Communiste Français, m'a asséné, sans me regarder :

"Moi, je suis fils de paysans bretons bretonnant sachant à peine parler français. Si vous voulez vous en sortir, ça ne tient qu'à vous. Mais ne rendez pas vos parents responsables, car ils n'y sont pour rien".

Toute honte bue, je suis rentré dans mon collège et j'ai compris ce qu'il fallait que je fasse pour être un bon professeur. Et j'ai bossé et j'ai fait bosser les plus démunis de mes élèves.

Merci à Monsieur le Professeur Jean Rohou, membre du PCF, et sans doute aujourd'hui du PUM.

Steph / Polyborus Plancus 19/12/2008 15:19

Circé :

Eh ben moi, je la signe quand tu veux, ta pétoche. :-)
Et je m'en fous de ces histoires sur le vieux PC. Si les militants actuels sont tous comme toi, il a de l'avenir, le nouveau PC !

(et pourtant, j'aime pas trop les PC, je préfère les Mac... mais pas ceux des dames du Faubourg Bourgogne)

Sur ce, Circé, je te salue bien bas, moi. Non mais !

Didier Goux 18/12/2008 22:05

Je crois ce que mes yeux voient et ce que mes oreilles entendent (avec méfiance, toutefois). Et je crois surtout aux différents résultats électoraux depuis que le PCF s'est mis à courir au cul des alter-bobos, plutôt que de se soucier de la classe ouvrière (qui de toute façon est morte).

Didier Goux 18/12/2008 21:54

Mais si, je comprends très bien : vous êtes entrée au PC quand le peuple en est sorti...

Circé 18/12/2008 22:00


D.Goux ; " Mais si, je comprends très bien : vous êtes entrée au PC quand le peuple en est sorti...". Ciel, Damned, en voilà une question existentielle pour ce soir...
Alors cela signifierait que Circé est sortie de l'île d'Aea pour aller à la rencontre des autres et que du coup, ils se sont tirés ? Aïe, Aïe, Aïe...J'y perds mon Homère, mon Iliade et
Odyssée..
Mais tout cela, ce sont des fables ou des légendes ou des mythes ou...
Vous y croyez ?


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "