Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Dec

Connaissez-vous le P.U.M et ses solutions ?

Publié par Circé  - Catégories :  #Désinformation et Politique

Absente quatre jours et patatra : " R.I.P " !
C'est avec étonnement et à l'insu de mon plein gré que j'apprends que je suis morte !
D'abord par la presse audiovisuelle ( on se demande bien pourquoi, sans doute parce qu'elle anticipe la nomination des PDG par Sarkozy ?) qui le clâme haut et fort, puis par certains qui ne représentent plus qu'eux-mêmes...

Les ego sont partout dès qu'un mince pouvoir est là.
Et il est bien difficile de reconnaître que l'on a fait son temps, que l'on a commis bien des erreurs et que l'on n'est pas le sauveur sans lequel rien ne se fera.

Mais les militants, eux, sont toujours là !
Et les voilà reléguer au rang de cadavres fûmants au nom de quoi ?
De pouvoir, de caméra et micro braqués sur vous...
Tout plutôt que la retraite même en marionnette !
Quitte à détruire, renier, vilipender ceux qui vous avaient portés aux nues autrefois, bien que j'avoue n'avoir pas fait partie de ceux-là ayant rejoint les rangs de ce parti désormais quasi fantôme et zombiesque (dixit NS et ceux qui le voudraient bien, qu'il le soit : disparu... ) qu'en mars dernier.

Alors bien évidemment, le banquet est dressé aux vautours de tous poils et de mauvais poils.
Encore que la plume et le goudron, très peu pour moi, même pour les cyniques et mauvais perdants.

D'un côté j'entends dire que nous ne dépasserons pas le stade du bolchevisme par certains.
Curieuse interprêtation d'un auteur dont je ne suis pas fière.
Tirer à Hue et à Dia, oui, je sais, c'est facile !

De l'autre, du même acabit, les pendants aux premiers qui se détestent cordialement d'ailleurs, prétendent que la chappe de plomb est tombée sur notre parti, voulant à tout prix nous faire revenir et adopter des idées détaillées dans un journal dénommé : " Le Bolchevik " !!!

Ni plus, ni moins !
Pour ma part je ne connaissais pas, mais j'ai beaucoup ri. 
Bref si les uns nous traitent de ce que les autres voudraient que l'on soit, c'est que nous ne sommes ni l'un, ni l'autre !
Ouf !

Nous étions donc plus de 1000 délégués qui pendant quatre jours avons débattu, amendé un texte, puis voté pour élire notre secrétaire générale.
C'est fait !
Mais pour quelques mois seulement puisqu'elle souhaite, elle, passer la main très rapidement à d'autre.
Et des noms de gens particulièrement bien se font jour, comme des évidences.
Mais comme tout cela est démocratique, les militants choisiront le moment venu.

En attendant, au boulot, TOUS ...






Commenter cet article
B
Le P.U.M., vous me demandez si je connais le P.U.M ? Mais, moi qui vous parle, chère Madame, j'y joue tous les dimanches après la messe. Et j'ai failli l'avoir dans l'ordre la semaine dernière.

Quant à partie = RIP, une petite anecdote de quand j'étais tout jeune prof (j'ai commencé à 18 ans, parce mes parents n'avaient pas d'argent pour me payer des études. Ne vous inquiétez pas, point final, c'est tout ce que vous saurez). Donc mon anecdote :

Un jour, j'ai la visite d'une maman tout en pleurs parce que son fiston accumule les mauvaises notes. Voici le dialogue :

"Il faut lui pardonner. Il est très perturbé depuis que mon mari est parti.

- Mais il reviendra, Madame, il ne faut pas désespérer.

- Mais non, puisqu'il est parti.

- Oui, bien sûr, il est parti, mais il peut revenir s'il change d'avis.

- Vous ne comprenez pas : il est parti !!"

Poli et aimable autant qu'on peut l'être, je n'insiste pas, mais je vais voir ma directrice qui rit aux éclats :

"En Mayenne, on dit que quelqu'un est parti pour ne pas dire qu'il est mort. Le pauvre homme ne risque pas de revenir".

J'en suis encore mort de honte quand j'y repense.
Répondre
L
Et bien, en lisant les 20 premières lignes de votre post, j'ai cru que vous étiez adhérente du Front national !

Le Parti communiste en France, comme ailleurs, a un lourd héritage qu'il vous faut assumer, quel que soit la bonne volonté et la sincérité des militants.

Et depuis Georges Marchais, plus un seul de vos dirigeants ne fait rire.

Les ultra-divisions de la gauche servent ... la droite.
Répondre
B
Cela ne me réjouis pas de dire ça mais je trouve que les "gauches" sont "à la ramasse".
Je parle des directions.
Au PS c'est une catastrophe...enfin pour le moment. Nous sommes dans l'attente et dans une situation d'observation.
Au PC, le discours est somme toute clair et ceux qui veulent toujours ramener ce parti à son passé se plantent.
"La Gauche", bien sympathique, n'a pas de contours mais est à l'image de sont leader, sincère.
Le NPA, est un fourre tout qui se veut une dialectique-alternative, sans plus.
Les extrêmes gauches, sont extrêmes et n'évoluent pas.
Chacun reste avec ses visions sans jouer le rassemblement. Chacun a sa vérité, pieds et points liés à une nostalgie.
Cela est très éloigné de l'action que les militants savent déployer. Juste pour donner un exemple, Circé, "ton" action lors du 60ème ...
ou l'action de chacune des composantes syndicales auprès des désarrois sociaux.
Soyons clairs, ce n'est pas Sarkozy qui essaie de solder les "Gauches" (certes il y participe) mais les "Gauches" sont assez grandes pour se saborder elles mêmes.
Quand on a dit ça on a rien réglé et ce n'est pas parce qu'on dit ça que rien n'est réglé...Il y a du pain sur la planche...et quelques savonnettes....
Répondre
C

BCT : Nous sommes d'accord ...
Ah, si tous les gars et filles du monde voulaient bien se donner la main !!!
Trêve de plaisanterie, encore que, et si les militants de la gauche dans son ensemble donnaient un bon coup de semonce à leurs dirigeants ? En faisant une grande action sans leur permission, juste
comme cela pour leur donner un exemple salutaire ?
En ce qui concerne l'action du 60 ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, rendons à César, ce qui est à César.
En l'occurrence, ici, Thierry que tu connais et pour qui militant de la LDH, cette date était incontournable, comme pour moi.
Alors nous avons répondu BANCO à plusieurs répondu à son appel ( Eric Taillandier, les MJS, Béatrice et moi-même, pardon à ceux que je n'aurais pas cité ).
Tu sais, comme moi qu'il est très difficile de bouger certains.
Tu as déjà vu, entendu et constaté alors que tu proposais une idée que je partage en tout et pour tout.
Peu importe, nous étions 8 à la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv, 12 ici, et les petites gouttes d'eau font les petits ruisseaux qui font...
Tant pis pour ceux qui négligent cela, l'absence et le silence seraient le pire....
Encore une fois, remercie les MJS pour leur présence alors qu'ils avaient ensuite RDV pour une AG à l'université. 


K
T'as même pas honte ! Tu vas nous ramener le "rideau de fer" et le "couteau entre les dents" ? C'est ça que tu veux, dis, c'est bien ça ?...
Bon, je plaisante, of course ! Je précise, on ne sait jamais... Je suis d'accord avec toi.
J'ai toujours eu beaucoup d'estime pour Marie-George Buffet, depuis le temps où elle était ministre des sports. Ferme contre le dopage.
Aucune pour Robert Hue qui n'a rien fait, sauf le guignol.
Je serais mal venue de critiquer, vu l'état actuel du PS... Bientôt il y aura plus d'apparatchik autour d'Aubry que de militants dans les sections.
Quant au Schtroumf de l'Elysée, à force de chercher à dissoudre l'opposition et de se moquer de tous, il va se retrouver à la tête d'une petite principauté réfugiée autour de l'Elysée, un peu comme Monaco autour de son Rocher. Et assiégé par le mécontentement du populo qu'il exècre
Ainsi, tu as pris la peine de lire le Bolchevik ? Saine lecture. J’avoue que je n’y ai jamais sacrifié, bien que les ayant vus souventes fois tourner autour des meetings à la Mutualité, un peu comme des derviches tourneurs. Indigestion garantie…
Ne perds pas courage !
Répondre
C

Kamizole : Non, même pas honte !!!
S'il est vrai que nombre de communistes ont toujours un opinel dans la poche ( j'ai pu le constater et en reconnaître l'utilité pendant le congrès et les petits déj avec couverts plastiques et
couteaux de dinette pour enfants ...), je crois que c'est dorénavant le sytlo que nous avons entre les dents.
Pour ce qui est du "Bolkchevik", je n'ai pas lu, il est des mots qui me font moi-aussi frémir désagréablement. Celui-ci en est un....
Curieux, non ?


B
"Mais les militants, eux, sont toujours là !" et les problèmes aussi...alors ? est-ce qu'on continue ?
Répondre
C

BCT : Bien entendu, BCT, que les militants sont toujours là !
Et hormis quelques pontes qui n'ont pas su vieillir et sans doute en manque de pouvoir tel R.Hue, dois-je préciser que nombre d'élus sont AUSSI des militants et sont AUSSI sur le terrain.
Journalistiquement il est plus facile et tendance de faire un papier sur ceux qui se sont mis d'eux-même en dehors de tout et qui crie au loup que sur la réalité.
Je sais on va encore me répondre que ce parti n'a fait que moins de 2% aux présidentielles (et on pourrait aussi avoir l'honnêteté de rajouter que le traumatisme Le Pen a joué, même si tout n'est
pas là ) sans regarder les scores des cantonales et des municipales.
Pourtant, même ici certains ne sont pas contents de voir des élus communistes municipaux et généraux et pour des cadavres, je trouve qu'ils sont bien remuants.
Le PC dans le loiret a fait plus de de 15% des suffrages par exemple aux cantonales et municipales.
Nous avions décidé, nous, militants de ne pas nous en laisser conter pendant les 6 mois qui ont suivi les élections jusqu'à notre congrès, pour ne pas être à l'image des tenants d'un autre parti
qui se sont entredéchirés allègrement pendant  que NS faisait et fait passer tous ses mauvais coups dans une indifférence quasi générale des mêmes.
Et encore une fois, je précise que je ne parle pas des militants du PS qui sont honnêtes et  exaspérés de toutes ces querelles intestines qui desservent complètement leur parti, la
politique, l'opposition à gauche et encore plus la population pour qui tout cela n'est plus crédible.
Il n'en reste pas moins vrai que l'on peut annoncer la mort du PCF et de ses 130 000 adhérents cotisants (ici pas de 20 euros à rembourser, on ne brade ni ses opinions, ni son
militantisme...) sans que cela soit vrai.
Quant aux journalistes qui sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis, sans doute pour certains pour complaire à NS, je me demande comment ils pourront être aussi crédibles
eux-aussi, quant l'heure sera venue et elle ne serait tarder, de dénoncer toutes les atteintes aux libertés, même celle des journalistes qui est normalement d'informer en utilisant et
recoupant toutes les infos.
A force de faire du kleenex et de moins en moins d'informations, voire du didactisme, eux-aussi vont périr par où ils ont pêché.
Je le regrette vivement et tout a déjà commencé, il n'ya qu'à simplement se remémorer l'affaire Filippis, la mise en examen de L.Joffin et de M.Guichard.
Le rouleau compresseur est en marche depuis des mois.
Lui a su diviser, a-t-il gagné ?
Je crains que oui...pour l'instant. 


Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "