Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Jul

Pas de vacances pour les expulseurs.

Publié par Circé  - Catégories :  #Droits de l'Homme, des Femmes, Politique

Je relaie ici le message de François de RESF45.
Car il n'y a pas de vacances pour les expulseurs !
Le cas de Houari s'il est emblématique de certaine façon de procéder de la préfecture qui s'apparente à une délation de sinistre mémoire, n'est qu'un des aspects de la machine à expulser en fonction.

Et qui dit pas de vacances pour les expulseurs, dit malheureusement pas de répit pour les sans-papier, enfants, femmes et hommes dont on brise littéralement la vie de famille sous de faux prétexte.
L'appel que je relaie concerne un papa aujourd'hui séparé.
S'il a bien épousé une française dont il a eu une petite fille, comme bien des couples (plus de 1 sur 2 en France) la séparation est passée par là.

Doit-on en déduire pour autant qu'il ne subvient pas aux besoins de sa fille, alors que la Maman atteste non seulement du paiement de la pension alimentaire, mais aussi des bonnes relations qu'ils maintiennent tous deux ainsi que du fait que comme tout Papa qui se respecte, il voit sa fille, s'en occupe et est très attaché à son enfant.

Demanderait-on plus à un Papa étranger qu'à un Papa lambda, c'est à dire Français, blanc...bref réputé "bien" sous tous rapports...
La réalité des séparations et divorces étant tout autre, c'est avec consternation que j'apprends ce cas qui donne vraiment à désespérer de la notion non seulement de "couple" sévissant au sein de la préfecture, mais aussi de famille !

Pour rappel :
- 1 couple sur deux divorcera en France, quel qu'il soit,
- 1 enfant sur deux naît hors mariage également en France.

A méditer très largement et que la Préfecture ne nous sorte pas des arguments dignes des :
" Travail, Famille, Patrie " d'un autre temps.
Ce père est présent, s'occupe de sa fille, paie la pension alimentaire qui lui est demandée, respecte la mère de son enfant et toutes les lois de la République Française !
Non à son expulsion et par conséquent voici l'appel de François :

" Le RESF 45 appelle, tous ceux qui le peuvent, à venir soutenir Mamadou au Tribunal Administratif (rue de la Bretonnerie) 
                        mercredi 30 juillet 2008 à 9h30.

Mamadou est arrivé de Côte d'Ivoire.
Il a épousé une française et le couple a eu une petite fille : le père est donc père d'enfant français.
La petite a maintenant cinq ans; elle fréquente la maternelle Cadou, à la Source.
Le couple est aujourd'hui séparé mais Mamadou s'occupe très régulièrement de sa fille.
Il a conservé des liens amicaux avec sa mère.

La Préfecture a refusé de lui renouveler son titre " vie privée et familiale " au prétexte qu'il n'apportait pas la preuve du paiement de la pension alimentaire ...
De fait, il verse la pension de la main à la main à la mère chaque mois, ce dont madame atteste tant dans sa déclaration de revenus que dans sa déclaration à la CAF ...

Le cas de Mamadou est celui de nombreux pères ou mères dans le Loiret. La préfecture s'assoit sur les conventions internationales qui garantissent les droits des enfants de ne pas être séparés de leurs parents.

Se trouvera-t-il, encore une fois, des juges du tribunal administratif  pour couvrir les errements de la Préfecture ?

Notre présence sera l'exigence que soit respectés les droits des enfants et annulé l'OQTF qui frappe Mamadou..

François pour le RESF45
Commenter cet article

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "