Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Mar

J.O et Droits de l'Homme : Boycott ou Liberté d'expression ?

Publié par Circé  - Catégories :  #Droits de l'Homme, des Femmes, Politique

Reporters sans frontières et Article 19 demandent aux Comités Olympiques Européens de prendre à bras le corps la question des Droits de l’homme en Chine
 
Lors du comité exécutif des Comités Olympiques Européens (COE) du 20 février 2008, le président du Comité International Olympique, Jacques Rogge, est revenu sur la liberté d’expression des athlètes.

Selon un responsable du COE contacté par Reporters Sans Fontières, il a déclaré que la Charte Olympique devait être appliquée sans réserve, dans la mesure où elle interdit aux sportifs tout acte de propagande sur les sites olympiques.

Jacques Rogge a ajouté qu’il n’était pas question de restreindre la liberté de parole des athlètes en dehors de ces lieux.
Le CIO a par ailleurs envoyé un document à tous les comités olympiques nationaux pour leur rappeler ce principe et leur demander de consulter la direction de la communication en cas de conflit sur ce sujet.

A la veille d’une réunion des Comités Olympiques Européens, le 20 février 2008 à Lausanne, Reporters Sans Frontières et Article 19 ont adressé des courriers à tous les présidents des Comités Olympiques nationaux d’Europe et à Patrick Joseph Hickey, président des Comités Olympiques Européens.

"Ne sommes-nous pas en droit d’attendre de vos comités qu’ils s’engagent collectivement à n’inclure aucune restriction à la liberté de parole des athlètes européens qui se rendront à Pékin ? La Charte Olympique est suffisamment précise en la matière pour que les Comités Olympiques nationaux n’ajoutent pas de nouveaux interdits.

La tentative par la British Olympic Association de limiter le droit des athlètes à s’exprimer sur "tout sujet politique sensible" lors des JO de Pékin était une initiative regrettable.
Nous nous réjouissons d’ailleurs que le comité britannique ait, depuis, fait machine arrière. Nous saluons les initiatives de plusieurs Comités Olympiques Européens, notamment ceux de   Suède et de Norvège, qui ont sensibilisé leurs athlètes à la situation des Droits de l’Homme    en Chine", ont écrit les deux organisations.
......................
Dans leurs lettres, Reporters Sans Frontières et Article 19 ont souhaité que les comités affirment sans ambigüité que la liberté de parole n’est pas restreinte par l’article 51 (3) de la Charte Olympique qui interdit la propagande raciale, religieuse ou politique dans les sites olympiques. Les comités nationaux et tout autre membre du mouvement olympique ne doivent pas essayer de limiter la liberté d’expression des athlètes.

"Les athlètes ne doivent pas être privés du droit de répondre aux questions de la presse ou de faire des commentaires sur la situation des Droits de l’Homme en Chine ou dans tout autre pays, de peur que cela affecte leur carrière sportive.
En effet, l’article 51 (3) n’interdit pas aux athlètes de prendre position sur la question des Droits de l’homme".
......................
Reporters Sans Frontières et Article 19 ont demandé que "les Comités Olympiques Européens prennent à bras le corps la question des Droits de l’Homme en Chine populaire".
"Comme vous le savez, les autorités chinoises ont promis, à Moscou, en 2001, des améliorations dans le domaine des Droits de l’Homme et une "Liberté de la Presse totale".
Or, notre inquiétude est grande de voir le mouvement olympique incapable d’obtenir du gouvernement chinois qu’il respecte ses engagements".

"Sept ans plus tard, en effet, une centaine de journalistes, cyberdissidents et défenseurs de la liberté d’expression sont emprisonnés. Le dissident Hu Jia a été arrêté il y a quelques semaines seulement, pour s’être exprimé sur la situation des Droits de l’Homme avant les Jeux olympiques.
Vous savez comme nous qu’il n’est pas acceptable que des citoyens Chinois qui s’engagent pour plus de libertés soient condamnés à observer la plus grande fête du sport depuis leur
cellule".
"Le Comité International Olympique reste dramatiquement silencieux sur ces questions. Les Comités Olympiques européens doivent se comporter autrement et se faire les garants des valeurs humanistes contenues dans la Charte olympique.
Vos comités doivent ouvrir ce débat et prendre position avant août prochain.
Si rien n’est fait, les JO seront gâchés et entachés par la situation déplorable des libertés en Chine", ont ajouté les organisations à l’adresse des Comités Olympiques Européens.

"Empêcher les athlètes de parler des violations des Droits de l’Homme est contraire à leur liberté d’expression, et viole les principes de la Charte Olympique. Cela est aussi en  contradiction avec l’esprit des Jeux Olympiques et revient à soutenir les violations des Droits de l’Homme, notamment en Chine", a ajouté Article 19.

"Vous le savez, le gouvernement et le Parti communiste chinois attachent la plus grande importance à la réussite des Jeux Olympiques.
Aussi, Mesdames et Messieurs les présidents, il n’est pas trop tard pour obtenir des organisateurs de Pékin 2008 des libérations de prisonniers d’opinion et la levée de la
censure", ont conclu Reporters Sans Frontières et Article 19.

                                           _________


Cette info m'a été passée par BCT, que je remercie vivement.
Je voudrais y adjoindre une initiative d'Ariane Mnouchkine et du Collectif JO Chine 2008, que je trouve particulièrement intéressante.

Peut-être une goutte d'eau dans un océan d'indifférence gouvernementale .

Cependant, quand on se prétend le pays "Des Droits de l'Homme et du Citoyen", des devoirs nous incombent avant toute considération marchande .
Ou d'hypothétiques "juteux" contrats aussi incertains et aléatoires que la sincérité des autorités chinoises promettant en 2001 lors de l'obtention de l'organisation des jeux à Pékin  de faire progresser les Droits de l'Homme dans leur pays, ce qui en était la condition "Sine qua Non".

Dans le cas contraire, mes questions seront les suivantes  :

- Quel est le prix, en vies, d'une centrale nucléaire ?
- Combien d'infamies, de lâchetés, de reniements sommes-nous prêts à commettre au nom de papiers-monnaies, fussent-ils des euros, des dollars, ou toutes autres devises ou valeurs marchandes ?
- Le Mercantilisme forcené serait-il devenu notre nouveau " Dieu Sanguinaire ", au nom duquel nous n'allons pas hésiter à "sacrifier" en un holocauste monstrueux des êtres humains pour en revenir à des temps arriérés, primitifs et barbares ?

Pour en revenir à Ariane Mnouchkine ainsi qu'au Collectif JO Pékin 2008, voici ce qu'ils ont proposé sur France Info :
Ils demandent 
aux sportifs français ( et pourquoi pas aux sportifs du monde entier ?) de porter un autocollant sur leurs vêtements demandant à la Chine de respecter les Droits de l'Homme, que ce soit durant les JO de Pékin ou bien lors du déroulement d'autres compétitions nationales ou internationales.

De courts slogans seraient ainsi libellés selon les disciplines :

- Pour les coureurs, les joggeurs : "Je cours mais sans piétiner les droits de l'Homme ",
-
 Les lutteurs : " Je lutte mais sans écraser les droits de l'Homme "
-
 Les boxeurs : " Je boxe mais sans frapper les droits de l'Homme' "

et que ceux qui ne pratiquent aucun sport disent :20070518-JesseOwens-1--copie-1.jpg
" Je veux aimer la Chine mais sans renier les droits de l'Homme "
  ou bien
" Je veux bien aimer la Chine mais sans trahir le Tibet ".

Bien entendu, toutes autres idées de formules, expressions seraient les bienvenues.
La première compétition où les athlètes pourraient ainsi arborer ces autocollants serait le "Marathon de Paris".

Et nous aussi, bien entendu !

A méditer, car en quoi se souvient-on des JO de Munich en 1936 ? 

Sinon pour les 4 médailles d'or obtenues par l'athlète noir américain Jesse Owens , couronné de laurier et saluant le drapeau américain alors qu'Adolf Hitler, furieux préfère quitter les tribunes plutôt que d'avoir à serrer la main d'un sportif de couleur ?
article_poing_mexique.jpg
Ou encore, pourquoi se souvient-on des JO de Mexico ?
 
Sinon pour les poings levés gantés de noir et têtes baissées de Tommie Smith et John Carlos, lors de la remise de leurs médailles olympiques.

Ceci pendant l'hymne américain, afin de protester contre les discriminations dont étaient l'objet les noirs américains, tandis que Peter Norman, l'australien, second sur le podium arborait un badge de soutien à l'Olympic Project for Human Rights” (Projet Olympique pour les Droits de l’Homme)?

Une st
atue a été érigée pour commémorer leur geste à l'Université d'Etat de San José en Californie. A la place du numéro 2,  une plaque rend hommage au soutien de Peter Norman pour ses collègues athlètes, et invite le passant à prendre parti en prenant sa place et en devenant acteur de la statue .

Et nous quel sera notre place ?
Acteurs ou spectateurs de jeux du cirque où les perdants déjà désignés sont mis à mort sur l'autel du profit dans un assourdissant mais rentable(?) silence ?


350px-Tommiesmithjohncarlosstatue-copie-1.jpg
AJOUTS DE DERNIERES MINUTES :

- La cérémonie préliminaire aux JO vient d'avoir lieu à Olympie .
 Elle consiste en l'allumage de la flamme olympique qui ne doit plus s'éteindre et doit être portée par différents sportifs tout au long des 157 pays qu'elle devra parcourir avant que d'arriver à Pékin afin que la cérémonie officielle d'ouverture des JO de Pékin ait lieu .

C'est à cet instant que Robert Ménard ainsi que deux autres militants de Reporters Sans Frontières ont tenté de s'approcher de la tribune officielle en déroulant une banderole qui proclamait :
 "Boycottez le pays qui piétine les droits de l'Homme", tandis qu'un autre militant criait :
" Liberté, Liberté", derrière la tribune .

Dans le même temps des militants de la cause tibétaine en signe de protestation s'étaient allongés sur le sol sur le parcours des officiels au sortir de la cérémonie en criant des slogans hostiles ( on se demande bien pourquoi?) aux autorités chinoises.
Ils ont été aussitôt prestement et brutalement arrêtés.

A noter sur le parcours, la défection courageuse d'une sportive qui a refusé de faire le relais dans les conditions actuelles de non respect des Droits de l'Homme tant au Tibet qu'en Chine

Au même moment en Chine, la cérémonie judicieusement retransmise avec un léger retard a été amputée de ces manifestations de protestations tandis qu'un militant chinois qui avait osé diffuser une lettre ouverte sous le titre :
-« Nous voulons les droits de l'Homme, pas des jeux Olympiques », a été condamné à cinq années de prison .

La déclaration de Jacques Rogge, Président du Comité International Olympique  qui n'a sans doute honte de rien a été celle-ci :
- " Je pense que c'est toujours triste lorsqu'il y a des manifestations, mais elles étaient non-violentes et c'est la chose la plus importante" .
Crions lui tous la maxime présidentielle : " Casse-toi, mais alors casse-toi Pauvre C..."

Quant à notre Cher Président, il s'est enfin fendu d'un coup de téléphone à Hu Jintao pour demander
retenue et dialogue afin de résoudre le conflit.

Même que déjà il lui avait parlé des Droits de l'Homme lors de sa visite officielle en Chine à l'automne dernier.
Même qu'il n'y avait pas emmené sa secrétaire déléguée aux Droits de l'homme.
Même qu'il lui proposait aussi de lui confier son fils qui avait grand besoin d'autorité. (SIC)

Lui qui est pourtant si prompt à sortir son portable en toutes occasions a donc attendu aujourd'hui.
On peut se demander pourquoi.
J'ai comme la vague idée qu'un sondage de ce même jour favorable à une intervention présidentielle n'y est pas pour rien.
Cela ne lui coûte pas grand-chose, non ?

C'est pathétique, n'oublions pas la vérité, n'oublions pas
CECI, ni CELA  ! 

Et n'oubliez pas de signer la pétition de solidarité en faveur du peuple tibétain et de soutien au Dalaï-Lama en cliquant ICI :


Il y a actuellement un trafic massif sur le site - Nous nous excusons de la lenteur du formulaire de signature...

775,111 personnes (14h30)  ont signé la pétition dans les 5 derniers jours.
802,904 personnes à 19h30...
848,900  25/03/2008 09h00
975,645  26/03/2008 07H45
1,081,351 27/032008 09H05




                      Le Million de signatures atteint dans la journée ?

 

Commenter cet article

Vivienfr 12/04/2008 09:41

Le journal de CCTV (Télévision Centrale de Chine) en Français suite au passage de la torche à Paris est ici :
http://lafibre.info/index.php/topic,3225.msg25504.html#msg25504

Il y a quelques différences avec nos JT ;-)

Fred 06/04/2008 03:42

Pour soutenir la liberté au Tibet lors du passage de la flamme et lors des JO de Pékin,
je suis d'accord pour les manifestations et toute sorte de boycott, mais pour toutes celles et ceux qui souhaitent se montrer, ils peuvent le faire en affichant un message de soutien à la fois au Tibet mais aussi à l'esprit des jeux en portant le tee-shirt "dove of the Freedom" de l'artiste LN* qui me semble être un bon moyen d'expression qui s'intègre bien à l'esprit du Tibet ...m^m s'il est vrai que le tee-shirt est payant, le message est fort et bien présent, et c'est ce qui compte.
voici le lien http://libertepourletibet.blogspirit.com

Moonbloggeur 26/03/2008 15:07

Le boycott serait franchement dommageable pour les sportifs qui se préparent pour cet évènement depuis certains depuis plusieurs années. N'empèche que des manifestation doivent avoir lieu pour montrer le mécontentement vis à vis du comportement innacceptable de la Chine.

dubruel 25/03/2008 17:47

« Ha ! Si vous connaissiez mon blog !! »

Plus de 460 articles déjà rédigés pour vous amuser, vous cultiver (un peu !)
Et plein de vers de mirliton sur Sarko, l’écologie, la musique, etc.

Un à deux articles nouveaux chaque jour : dubruel.over-blog.com

Ce sera un honneur de vous avoir comme lecteur de temps en temps.

P.S : je répondrai à tous vos commentaires.

Vite à vos souris, le plumitif vous attend !

Soyez curieux et un grand merci d’avance.

Charles Dubruel.

BCT 25/03/2008 06:38

"sémaphore", c'est vrai, on peut l'espérer.

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "