Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 Nov

Dommages Collatéraux .

Publié par Circé  - Catégories :  #Conflits, armée et dommages collatéraux


6256, GI' américains vétérans des deux guerres d'Irak ainsi que de l'Afghanistan se sont  suicidés en 2005 .
C'est ce que confirme une enquête de la chaîne de télévision américaine CBS qui épingle l'armée qui a préféré laisser tomber un "voile pudique" sur ces chiffres connus .
Car ce sont des études de plusieurs médecins de l'US Army qui ont révélé cette quasi épidémie.

Statistiques macabres :

-   8,9% de la population pour 100.000 habitants se suicident aux Etats-Unis.
- 18,7 à 20,8% , chez les militaires, pour atteindre
- 22,9 à 31,9 % , pour la tranche d'âge des 20/24 ans qui ont combattu dans les forces armées américaines durant un ou plusieurs de ces conflits.
Une moyenne de 17 suicides par jour.
 
Et les cas recensés ne tiennent compte que des soldats revenus sur le sol américain.
Silence sur ceux qui craquent sur le terrain .

Les parents de ces jeunes soldats commencent à demander des comptes à l'armée.
Le Pentagone lui-même reconnait que le problème a été sous-estimé.
Ainsi la même enquête révéle que :
- 20,3% des soldats en activité souffrent de troubles mentaux, ainsi que
- 42,4% des soldats appartenant aux unités de réserve.

Par ailleurs, les anciens combattants représentent 1/4 des sans abris aux Etats-Unis. 

Des chiffres qui en disent long sur l'état des troupes américaines.
Le souvenir de la guerre du Vietnam a fait long feu.
La souffrance et le traitement des vétérans si mal accueillis aussi.

Les conflits : d'Irak en 1992, d'Afghanistan, puis de nouveau d'Irak depuis 2003 pourraient-ils faire enfin entendre que "Nul ne sort indemne" de conflits armés ?

On a beau parlé de dommages collatéraux, de frappe chirurgicale, ou autres termes, ce ne sont que de doux euphémismes pour parler de morts, de cadavres déchiquetés, de tueries sanglantes, d'embuscades meurtrières et de toute autre horreur que l'Homme sait si bien pratiquer.
Ceux qui en reviennent ont laissé une partie de leur âme sur le terrain.

Mais en France, s'est-on interroger sur :
- L'état mental de nos troupes revenues du premier conflit en Irak et le syndrôme du golfe ?
- Sur celui de ceux qui ont participé aux différentes missions au Kosovo, au Rwanda...?
- Et sur ceux qui participent à toutes les missions qui ont lieu de par le monde et que nous ne connaissons ou mal ou pas ?

Revient-on réellement la même ou le même lorsque l'on voit des gens se faire massacrer, s'entre-tuer sans pouvoir d'intervention aucun (opération Turquoise par exemple) ?
Et pour les autres, être une cible, découvrir des charniers, se retrouver entre deux camps qui peuvent à tout moment vous prendre à parti, comment cela se gère-t-il après ?
On sait que les stress post-traumatiques peuvent demander des mois avant de se révéler .

La "Grande Muette", comme toujours n'a pas beaucoup communiqué sur ce sujet.
Et les familles ?
Peut-être pourraient-elles nous dire ce que sont devenus leurs pères, frères, maris amoureux...?
De même au Féminin pour celles qui y auraient participé .

A Calamity et BCT, suite à notre conversation...
Commenter cet article

BCT 20/11/2007 13:13

AnaxaG, je crois que notre ami Higelin en parle indirectement dans son livre "Lettres d'amour d'un soldat de vingt ans". Lettres écrites pendant "sa" guerre d'Algérie.
C'est une manière d'en parler. Je pense qu'il a fait sa psychanalise comme ça. Je pense aussi à tous ceux qui n'ont pas pu et qui encore aujourd'hui se rassemblent en associations, parce qu'on est mieux à plusieurs pour supporter ce poids.
Bien sûr je ne parle pas de ceux qui se réunissent en parti politique et qui en veulent à la terre entière. C'est une autre forme de psychanalise mais là "on attaque la falaise".

BCT 20/11/2007 12:56

Circé excuses moi pour cette annonce sauvage :
Vendredi 30 novembre à 20 H 15
Cinéma Les Carmes
BAWKE court-métrage d’Hisham ZAMAN
SI YO MUERO LEJOS DE TI (Si je meurs loin de toi)
documentaire de A.R. LOPEZ SIMON (Cent Soleils)
La JOURNEE INTERNATIONALE DES MIGRANTS est l’occasion d’exiger que la France signe la Convention pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de leur famille, entrée en vigueur en 2003.
Ce thème et les films présentés feront l’objet d’un débat
ADAMIF – ASTI – ASSOCIATION TOITS DU MONDE – CCFD - CIMADE – PASTORALE DES MIGRANTS

Circé 20/11/2007 14:21

BCT, tu sais que tu peux utiliser mon blog pour passer tes messages comme tu le veux. Il t'est ouvert .

DérapageS 20/11/2007 09:19

Je ne comprends pas. Tu ne donnes pas suite à nos débats sur mon orleans... Tu ne sais plus utiliser google ?

Circé 20/11/2007 14:15

Désolée, je ne pensais pas te manquer à ce point. (sourires)Il se trouve qu'aujourd'hui et ce matin en particulier, j'étais comme de nombreux autres dans la rue pour manifester.Dois-je ajouter que j'ai aussi une vie personnelle et surtout des enfants? Dès que je le pourrai j'irai effectivement sur le blog de Mon Orléans et je réagirai en fonction de ce que j'y lirai. A très bientôt donc pour une joute scripturale que tu me demandes ?

AnaxaG 19/11/2007 21:22

Tu peux même aller jusqu'à la guerre d'Algérie. Un oncle ne s'en est pas encore remis même s'il s'en est plutôt bien tiré par rapport à d'autres... Et on peut pousser jusqu'aux prochaines guerres qui ne manqueront pas d'arriver pour par exemple exploiter du pétrole !

Circé 20/11/2007 14:37

Oui, j'aurais pu.Il se trouve que mon père était en Algérie au moment de ma naissance.Que le père de mon compagnon était lui dans l'autre camp alors que son propre père avait combattu auprès de la France en 39-45, et le père de celui-ci en 14-18.Pour l'un comme pour  l'autre le même lourd silence.

de Brabois 19/11/2007 12:12

J'ai été voir un super film ce week-end "Dans la vallée d'Ellah" qui traite de ce sujet. On découvre l'état de jeunes US boys de retour d'Irak

Circé 19/11/2007 12:54

C'est l'un des films que je souhaitais voir. Une bonne critique à son actif . Votre avis la confirme.

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "