Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Nov

Gesticulations Médiatiques...

Publié par Circé  - Catégories :  #Logement, mal-logement et politique UMP.


Les vedettes ont besoin de publicité .
Tout le monde le sait, c'est connu, c'est un fait, et certaines d'entre elles seraient prêtes à faire n'importe quoi pour cela.

           C'est sans doute le cas des :

     - Guy Bedos               - Josiane Balasko
     - Carole Bouquet         - Emmanuelle Béart
     - Catherine Jacob        - Romane Bohringer
     - Gérard Depardieu...

           Petite page gratuite de ma part, et pardon à celles et ceux que j'ai oubliés et que je rajouterai volontiers dès que je connaîtrai leurs noms .
article-CPS-HLJ07-211007143421-photo00-photo-default-512x341.jpg
           Donc, comme elles ont besoin d'être connues, reconnues encore plus s'il y avait besoin, ces vedettes sont allées donner leur soutien aux familles de mal logés qui campent rue de la banque à Paris, toutes les nuits depuis un mois maintenant.

Certaines vedettes, sans doute moins obscènes, elles, ont choisi une scène, un soir d'élection pour se faire de la publicité.
Mais on ne les voit plus depuis.

Il est vrai qu'hormis leurs portefeuilles, le sort des mal-logés n'est pas leur priorité.
Et comme je l'ai lu récemment en commentaire sur un blog :
- La droite n'a pour obsession que de gagner de l'argent, alors que la gauche ne pense qu'à le répartir...

Comme c'est un jeune UMP décomplexé qui l'affirme, je ne remettrai donc pas sa parole en doute . Mais revenons à nos mal logés.

Il faut savoir que ces familles sont hébergées, et non logées dans des "hôtels", qui n'ont d'hôtels que de nom d'ailleurs, insalubres, gangrénés par les cafards, la peinture au plomb, déficients en tout : chauffage, eau chaude, toilette, salle de bain dignes de ce nom...

Et que cela dure depuis des années pour certaines familles.
Et l'état paie, bien évidemment.
Des nuits d'hôtels de luxes pour des taudis.
Je ne vous parle pas de l'entassement des familles, des enfants, de l'impossibilité bien évidemment de recevoir, de la promiscuité.

Il faut savoir aussi que la plupart de ces gens sont des agents d'entretien, qui vident les poubelles de nos administrations, ministères, des véritables hôtels tout en faisant le ménage .
D'autres sont des techniciens de la ville de Paris pour ne parler que de cette ville, chargés de nettoyer les rues, vider les ordures... 

Alors je m'interroge :
- Est-ce parce qu'ils font les poubelles qu'il faut leur faire habiter des "poubelles" ?

Certains vont me rétorquer, c'est habituel, qu'ils refusent les appartements proposés en banlieue.
Et pourtant c'est faux.
Le seul impératif qu'ils opposent, est qu'ils ne soient pas trop éloignés du coeur de Paris, lieu de leur travail parce qu'ils commencent ou tôt, ou tard s'ils travaillent de nuit ( et oui...) et ont besoin des transports en commun.
file-288498-120228.jpg
Alors ces familles ont beau être délogées par les forces de l'ordre, inéluctablement elles reviennent, comme un boomerang que l'on lance pour s'en débarrasser en ignorant que de toute façon iil va revenir.

Et donc Madame Boutin, ministre du logement de qualifier fort proprement le soutien de nos vedettes, les premières que j'ai citées, de "gesticulations médiatiques" destinées entre autres à l'intimider.

De rétorquer aussi que même s'il on est mal logé, on est logé tout de même.
Que ces familles ont un toit !

Et quels toits, de ceux qui menacent de s'enflammer pour un oui ou pour un non, de tomber sur les occupants des lieux, de toits parfois percés laissant s'infiltrer l'air ou l'eau.
Mais ce n'est sans doute pas bien grave, un peu d'aération  et quelque eau de pluie pour se laver, et voilà tout.632.jpg

Il est vrai aussi que Madame Boutin a admis avoir parmi ses prioritaires des fonctionnaires, des familles avec enfants qui dormaient dans leurs voitures, peut-être aussi des expulsés, mais cela elle ne l'a pas dit, trop mauvais genre en ce deuxième jour de trêve hivernale des expulsions.

Pour ma part, cet aveu me réjouit.
Enfin les fonctionnaires, ces nantis qui ne pensent qu'à leurs petits privilèges et qui en ont beaucoup comme tout le monde le sait, se retrouvent à la rue .
Etonnant, non ?

Des travailleurs pauvres, vous connaissez ?
Et bien il y en a beaucoup, dont des fonctionnaires, et Oui...

Pour Madame Boutin, eux ne s'organisent pas en " meutes " pour se faire connaître.
Et bien moi, je les invite vivement à regagner la meute justement.
A plusieurs on est plus fort.

Et je leur conseille d'investir tous les beaux quartiers, Les Neuilly, Passy... et d'aller saluer aussi Eric Raoult au Raincy.
Nul doute qu'ils seront les bienvenus pour les chantres de la politique sarkozyste.

Après la meute, je crains que pour Madame Boutin cela ne soit une horde...de barbares ?
Non de citoyens français qui ont des papiers, travaillent et demandent à vivre dignement dans un logement, un vrai nous a dit Carole Bouquet.
depaedieu.jpg
Mais le dernier mot reviendra à Gérard Depardieu, étonnant en la matière, mais étonnant dans le bon sens :

- Est-ce qu'un Homme, un Père de famille ne peut offrir à sa famille, à sa femme, ses enfants qu'un bout de trottoir alors qu'il travaille ?

                                        J'ai Honte...


PS: Comme j'ai entendu ce matin, un certain Pierre Lellouche accuser ouvertement Bertrand Delanoë, je vous propose ce lien, pour avoir certaines réponses que l' UMP se plait à taire.

http://www.paris.fr/portail/viewPDFileServlet?file_id=10360

Encore une question : Où est Fadèla Amara ?
Commenter cet article

Quentin 05/11/2007 09:19

Vous passez votre temps à dénigrer et critiquer les actions de la droite, mais on les voit pas les votre! Ah suis-je bête! L'arche de zoé peut-être...
Mon ton, celui de quelqu'un de navré, qui en a marre que vous répetiez la même chose...
Sur ce, je vous laisse commenter en masse tous les blogs du Loiret et flater leur blogeur, c'est ce genre de débat que vous préférez! Si, si j'en suis sur!

BCT 04/11/2007 21:58

Les personnes qui appartiennent au PS et au MJS oeuvrent par ailleurs pour des actions que vous n’imaginez pas et c’est bien ça qui compte.
Ce "débat" n’est pas sans intérêt puisque vous êtes là. En matière de débat miteux je crois que vous y donnez beaucoup de cœur. Le débat c’est quoi au juste, seulement le fait que vous affichez, comme ceux qui manifestent, vos convictions.
Je ne comprends toujours pas votre ton.
Je ne pense pas que Circé et moi vous freinions de quelques manières que ce soit. Vous êtes libre de vos actes…dès que vous aurez lâché le clavier. Entreprenez, entreprenez, ne vous occupez pas de nous et d’après ce que je vois vous êtes à fond.
Mais Je ne comprends toujours pas votre ton.
En ce qui concerne l’anonymat, je n’en use pas et laissez moi ce luxe…je ne suis qu’un misérable commentateur et soyons objectifs il n’est jamais bien difficile de savoir qui est derrière le clavier.
Mais décidément, Je ne comprends toujours pas votre ton.
Pour ce qui est des « commentaires agressifs, bêtes et méchants ». Vous êtes dur. Ce ne sont juste que des commentaires qui analysent ce que vous dites à longueur de blog et qui est relativement répétitif. Nous sommes quand même modérés.
Mais, je ne comprends toujours pas votre ton.
Enfin vous dites souvent, « l’Etat ne peut pas tout » et je rajoute heureusement que les associations (celles qui manifestent) sont là pour aider…
mais, Je ne comprends toujours pas votre ton.
En fait vous êtes un gros affectif et le monde entier vous en veut.
Vous n’avez pas besoin des gens de gauche pour exister, certes non, mais, navré pour vous et l’humanité, mais nous sommes là.
Et enfin, je ne comprends toujours pas votre ton.

Quentin 04/11/2007 14:41

Merci! Merci à tous pour vos contributions!
Ce n'est que la 10 ème fois que j'entends ces même mots de votre côté! Et je ne m'en lasse pas!
Votre engouement est parti du fait que je n'étais pas un umpiste et que je trouvais drôle que le p.s se joigne à certaine manif et qu'il s'arrête là!
A partir de la vous arrivez à juger de tout et de rien et à dire tout et surtout n'importe quoi! Est-ce de la suffisance de votre part?
Vous êtes deux, je suis un! Je vous laisse la victoire bien volontié dans ce "débat" miteux sans intérêt.
Vous êtes modérez dans vos propos! Vous jugez des miens, je ne jugerai pas des votre c'est totalement inutil, il ne faut pas avoir beaucoup de chose à dire pour jouer la dessus. Depuis toujours c'est la sincérité qui prime chez moi, excusez moi si mon verbe est acerbe, je reffuse de l'envelopper de Rose.
Je repète la chose que vous n'avez pas compris:
PAR MES ACTIONS JE NE CHERCHE PAS A DONNER DE LECON,MAIS A MONTRER QUE C'EST POSSIBLE QU'IL SUFFIT DE SE LANCER. Je trouve dommage et même bête qu'il y est des gens comme vous pour freiner des actions comme celle la qui je pense sont nécessaire à plus grande échelle. Vous êtes la preuve que le mettre en avant n'apporte rien de bon alors pourquoi jouer la dessus? Ce n'est pas une question d'étiquette politique, s'occuper des maux de la terre est une tache qui nous concerne tous, dommage que vous cherchiez seulement à briser des élans et que vous ne pensiez qu'à critiquer!
C'est drôle parce que dès que j'entreprend des actions, je me demande toujours ou ils sont les petits MJS qui défilent avec leur drapeaux, et leur pet' mais qui ne sont jamais là quand on met la main à la pâte. Excusez moi, mais moi je parle avec mon vécu au risque d'avoir des propos immodérés.
BCT, je vous disais ce que moi je retirai de mes activités! Je laisse libre jugement, aux gens dérrière leur PC (ordinateur pas...) qui rêvent d'en faire autant mais n'en ont pas le cran, la réalisation de mes actions.
Je reviens sur les manifestations! C'est bien de manifester, mais pourquoi ne pas aller plus loin? Après une manif tout est réglé? On laisse la patate chaude à l'Etat et on dit qu'on a fait notre part?
Je ne connais pas la gauche? Je ne suis pas sur que la gauche soit uniforme! Je connais des gauches par contre. Je vous considère comme gauche. Et regardez qu'est ce que je vois? Des gens qui disent aimer la solidarité vouloir une société plus juste...casser les élans de solidarité!

A Circé: un discours passéiste!!! Alors là je me pose des questions, ce mot doit être un tampon chez vous! Droite = passéisme! Mais en quoi suis-je passéiste? J'ai 18 ans, j'ai bbien moins vécu dans le passé que vous! Est-ce vous qui voulez voir les choses avancer trop vite ou moi qui reste dans quelque chose que je ne connais pas?
Vous voulez avancer dans un débat constructif? Parce que pour vous critiquer quelqu'un c'est un débat? et constructif? Mais regardez vous, je m'expose à votre critique, a vous que je ne connais pas, qui êtes retranchez derrière l'annonymat et me sortez des trucs incompréhensibles! Quel est le rapport avec le mur de Berlin? (ce n'est pas un manque d'ouverture, mais j'avoue être bien moins cultivé que vous).
Je suis en effet l'avenir, parce que jeune! Mais c'est pas avec ce genre de commentaire agréssif, bête et méchant que vous obtiendrez quoi que se soit de moi...
Voilà je ne voulais pas répondre mais je l'ai fait quand même! Je reviendrais ici ce soir et je sais déjà que je pourais contempler la même réponse que ce que vous avez écrit précédament, parce que vous collez des moules sur des choses qui bougent, ne serai-ce pas vous qui êtes passéiste?

Circé 04/11/2007 11:32

Le ridicule n'a jamais tué personne, je vous laisse à vos à priori.
Il me semble qu'ici, où vous avez tribune libre, nous vous demandions juste un peu d'humilité.
Visisiblement vous vous en servez pour débiter un discours passéiste et de mauvais aloi.
Vous avez toute latitude pour vous croire au-dessus et arrivé.
Continuez...
Aucun problème pour ma part, j'essayais de vous épargner quelques commentaires croyez-moi beaucoup plus désobligeant que les miens.
Peu importe.
Enfin, non pas que j'abandonne, mais devant tant d'ostination obtuse et sans possibilité aucune d'avancer dans un débat constructif, je vous laisse à vos propos et aux petits labyrinthes tortueux de votre esprit qui vous ramènent ineluctablement au même point.
Une toute petite remarque cependant pour terminer, le mur de Berlin est tombé le 09 novembre 1989, l'année de votre naissance que je n'ai pas attendue pour dénoncer ce qui se passait à l'est, ni même pour prendre position et manifester. Il semblerait que pour vous, il soit toujours debout et bien vivant dans une part très primaire de votre cerveau.
Et je rajoute encore une fois que votre cerveau n'a pas atteint le maximum de ses capacités, ni des éventuelles ouvertures que vous pourriez être amenées à faire, avec votre accord cela va de soi .
Ce qui veut dire en clair que j'attends de vous puisque vous êtes jeune, que vous êtes l'avenir, autre chose que des redondances elliptiques et vieillotes.
Ce qui est quand même un comble pour moi, admettez-le, de vous dire cela.

BCT 04/11/2007 10:51

Nous sommes quand même assez modérés dans nos propos et je trouve que les vôtres le sont quand même un peu moins ?
J’insiste, et je rends hommage à Circé dont les propos sont dignes et modérés …mais votre jeunesse vous fait quelque peu déraper.

« Toutes mes actions m'apportent une richesse intérieure, un développement personnel et une sagesse incroyable, je n'attends rien de plus, aucune reconnaissance, plutôt des prises de conscience ».
Il manque quand même quelque chose, vous ne trouvez pas ? Encore un petit effort et vous parlerez un jour de ceux dont vous ne parlez pas. Ce n’est pas vous qui êtes important. Tant mieux si vous en retirez quelque chose, c’est déjà ça.
Tout ce que vous dites dans la première partie est louable et je vous engage à agir, comme le souligne « Circé », en silence.
Par ailleurs, arrêtez avec ce ton, vous y gagnerez en sagesse. Circé et moi ne critiquons pas votre action, elle vous appartient, nous critiquons le fait que vous l’affichez, donc en quelque sorte c’est une manifestation. Cette manifestation, cette expression vous appartient, mais ne critiquez pas celles des autres et surtout ne soyez pas dédaigneux. Nous avons besoin de tous dans les combats qui nous attendent. Dans ces manifestants, tant décriés par vous, il y a des personnes avec un cœur « gros comme ça », des personnes compétentes, motivées, intelligentes, sensibles, efficaces. Tant mieux si vous participez (j’y tiens car j’estime que nous ne sommes que de passage sur cette terre et que nous ne faisons que participer).
Encore un mot.
« Je ne suis pas de ceux qui donnent des leçons sans rien connaître de la chose, j'agis! Je n'aime pas donner de l'argent à des inconnus ou a des causes, pour moi il ne faut pas se lamenter, mais aller aux sources des problèmes ».
Vous avez la délicatesse ou la peur de ne pas citer qui vous mettez sous le pronom démonstratif « ceux » et je nous sens visés. Vous n’arrêtez pas de vouloir donner des leçons à la gauche (ou à l’idée que vous vous faites de la gauche) et vous ne connaissez rien de la gauche et des personnes qui se sentent proches de ses valeurs. Comment pouvez-vous dire tout ça sans connaître. Car si vous nous connaissiez vous auriez un autre point de vue. C’est le B.A. BA de l’ouverture d’esprit.

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "