Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Aug

« C’est la rentrée, avec TAO continuez à perdre du pouvoir d’achat et videz vos porte-monnaies! »

Publié par Circé  - Catégories :  #Orléans Kéolis TAO coût des transports

Communiqué de presse des élu-e-s FDG au sujet du coût des transports

à Orléans et dans son Agglo.

Malgré une communication habile de la TAO, autrement dit Kéolis, bien rôdée aux concepts commerciaux, et qui prétend que chaque habitant-e d’Orléans et de son Agglo pourrait gagner 500€ chaque année en utilisant les services publics de la TAO, rien ne saurait effacer le coût exponentiel des transports dans le budget de nos concitoyen-ne-s.

Partir du postulat que chaque habitant-e possède une voiture, ait un travail, fasse deux pleins par mois pour se rendre à son travail justement, est une manipulation intellectuelle particulièrement retorse, faisant fi de la situation réelle des Orléanais-e-s et des habitant-e-s de l’Agglo.

Car la réalité commerciale c’est bien plus on voyage et plus on paie, avec aucune économie à la clé !

Rappelons tout de même qu’il y a :

10 000 familles pauvres à Orléans vivant en dessous du seuil de pauvreté et que chaque membre d’une famille doit avoir un titre de transport qu’il soit journalier, mensuel ou annuel :

Ex d’une famille monoparentale (cas absolument pas isolé !) dont l’adulte ne travaille pas avec 3 enfants à charge : tarif annuel adulte : 428€ pour l’adulte avec abonnement ne pouvant être résilié qu’en cas de force majeure (sic !) + forfaits jeunes à 258€ chacun soit en fait 1202€ pour l’année, set par conséquent plus d’un mois revenus pour cette famille consacrés aux déplacements.

Ex d’une personne seule au RSA d’un montant de 439€, soit là aussi plus d’un mois de RSA consacré au budget transport !

Ex du tarif réservé aux seniors, âgés de plus de 67 ans et pour qui quels que soient leurs revenus consacrent 258 € chaque année pour se déplacer …

Rajoutons qu’en France et la réalité atteint aussi notre territoire, chaque jour plus de 1000 personnes perdent leur emploi et ne bénéficient plus de primes transports de leurs employeurs.

Par ailleurs pour tous les autres habitant-e-s souvent qualifiés de « classes moyennes », la facture est toute aussi difficile à supporter avec des revenus qui stagnent tandis que les prélèvements fiscaux augmentent ainsi que le coût de la facture de l’énergie, de la quittance de loyer et du coût de la vie !

De plus, nous dénonçons la discrimination du coût du ticket à l’unité acheté auprès des conducteurs de bus plus élevé -1€60- que celui acheté à une borne -1€50- située dans chaque station tram. Et le tout au prétexte que le premier serait un « ticket dernière minute ».

Culpabiliser les voyageurs et voyageuses qui paient leur titres de transports, faire la chasse aux « fraudeurs » ou étourdi-e-s qui oublient de composter leurs titres de transports, les abuser en prétendant leur faire faire des économies, mais jusqu’où ira Kéolis ?

Loin donc d’une communication mensongère, Les élu-e-s Front de Gauche rappelle que le droit à se déplacer dans une ville et son Agglo est un droit fondamental, que ce soit pour se rendre à son travail, faire des démarches administratives, se rendre à des RDV médicaux, conduire les enfants à l’école, rechercher du travail, faire ses courses et pour finir pour tous les aspects de la vie, même les loisirs.

La véritable économie pour toutes et tous, c’est la GRATUITE des transports, mesure équitable, égalitaire, juste et qui allègera réellement la facture pour chacun des habitant-e-s d’Orléans et de son AGGLO.

«  C’est la rentrée, avec TAO continuez à perdre du pouvoir d’achat et videz vos porte-monnaies! »
Commenter cet article

C’est Nabum 17/09/2014 15:01

Circé

La politique n’est qu’une question de choix.
Le transport collectif est le parent pauvre de nos système. Sn cout d’abord ne rivalise pas avec l’automobile, ce qui est une aberration, sa facilité ensuite n’est pas évidente et son confort est limite.

C’est l’état des lieux, une vraie politique écologique impose des orientations diamètralement opposées. Mais est-le soucis du moment à Orléans comme dans notre pauvre pays ?

Archives

À propos

" Pourquoi une Femme entière ne serait-elle qu'une moitié ? "